Nouvelles Terre Battue

Jonathan Lévesque signe une première victoire en carrière!

Sous un ciel plus qu’incertain, alors que le programme du côté de Cornwall est annulé, un programme mettant à les honneurs les Pro Stock DIRT a eu lieu du côté du St-Guillaume Superspeedway.
Tout au long de la journée, des petites averses isolées ont eu lieu mettant en doute les partisans et les pilotes quant à une possible soirée de courses. Les pilotes Pro Stock DIRT ont répondu présents avec le plus grand peloton de véhicules soit 17 pilotes.

Pro Stock DIRT
Les vedettes de la soirée sont les Pro Stock DIRt qui en sont à leur deuxième manche de la série Farham Ale & Lager, la première ayant eu lieu du côté du Cornwall Motor Speedway il y a quelques semaines.
Retour en piste cette saison du #6 Martin Michaud, il en est à sa première sortie depuis la saison 2019 où il avait eu du succès dans cette classe.
Bruno Richard et Pascal Payeur ont remporté leur qualification .
Payeur, Vachon et Cyr sont le top 3 partant pour la finale de 44 tours. Avant même la complétion du premier tour, Cyr s’empare de la seconde position. Avec seulement deux tours de faits, nous comptons deux neutralisations, des crevaisons et de la tôle froissée. Payeur s’accroche à la pole position.
De nombreux pilotes entrent dans les puits au 3e tour; Bruno Cyr, Bruno Richard et Dany Voghel.

Au 4e tour, Michaud se retrouve dans le top 5 alors qu’il est parti de la 12ème position.
Lalonde se retrouve 2e devant Vachon. Derrière eux, cela joue dur pour la 4e place, Lévesque joue du coude pour réussir à ravir la position à Michaud. Jocelyn Roy qui a dû repartir de la queue se bagarre pour la 5e position au dépend de Michaud, mais ce dernier s’y accroche.
Neutralisation au 13e tour alors que Cyr qui connaissait une belle soirée est entré en contact avec le mur à la sortie de la 4, un violent contact.
Chaude lutte entre Roy et Levesque pour la 4e place, Roy a le dessus. Roy est très rapide et ravit la 3e place à Vachon. Il travaille fort pour la seconde place, tandis que Payeur est seul en tête. Au 21e tour, Roy est second. Chaput fait également une belle remontée, se battant pour la 3e place, mais Lalonde résiste. Au 28e tour, neutralisation alors que Michaud est victime d’une crevaison alors que celui-ci qui connaissait une excellente soirée. Cette relance est payante pour Roy qui peut se rapprocher de Payeur. De belles slides jobs entre les deux pilotes, mais Payeur s’accroche. Au 35e tour, Roy a le dessus. Sur la fin de ce même tour, Payeur rentre très fort et fait virer Roy. Les deux doivent reprendre derrière. Par contre, Roy lui remet vivement son coup, les deux doivent retourner dans les puits.
Cet événement laisse en tête de nouveaux meneurs, soit le #32 de Levesque suivi de Voghel et de Lalonde.
1- Jonathan Levesque #32
2- Dany Voghell #29
3- Marc Lalonde #8

En raison du faible nombre de bolides présents chez les Pro Stock 2.0 et les Semi-Pro, leurs épreuves ont été jointes ensembles pour un peu plus de spectacle!
Pro Stock 2.0
Fernand L’Heureux a remporté sa qualification.
Semi-Pro
Yves Marcoux a été le vainqueur de sa qualification.
Pour la finale, les deux classes ont été jointes ensemble même pour le podium.
Livernoche et L’Heureux se sont livrés une très belle bataille pour la pole, de nombreux changements de meneurs entre les deux pilotes. Livernoche est rentré trop fort dans le courbe 3-4, faisant en sorte qu’il a perdu le contrôle de son véhicule. Derrière Boissonneault et Marcoux s’échangeaient la 3e position.
1- Fernand L’Heureux #07
2- Olivier Boissonneault #51
3- Tommy Beauregard #26

Mini Stock 15 tours.
15 pilotes se sont présentés en Mini-Stock ce soir permettant deux épreuves de qualifications qui ont remportés par et Dominik Blais.
Sébastien Beauregard débute en tête suivi de Dominik Blais et d’Alexis Charbonneau.
Dès le premier tour Blais s’empare de la pole.
Malheur pour Blais au 3e tour, crevaison avant droit, ce qui laisse la pole position à Raymond-Beauregard.
Luc Biron se bagarre pour la 3e place au dépend de Daniel Demers de qu’il réussit.
Au 7e tour, Gabriel Paris est victime d’un important capotage alors qu’il fait plusieurs tonneaux, le pilote s’en sort indemne. Sur cette neutralisation, Raymond-Beauregard prend les chemins des puits alors que ce dernier semble manquer d’essence. Cette situation permet à Charbonneau de d’emparer de la tête. Biron le suit de près. Au 8e tour, Blais se retrouve en 3e position alors qu’il a dû repartir de l’arrière.
Blais a le dessus sur Biron au tour suivant.
Neutralisation en piste en raison d’un objet dans la courbe #2. Blais tente de ravir la tête à Charbonneau ce qu’il réussit en moins d’un tour. Raymond-Beauregard se démarque également suite la sa visite dans les puits au 14e, il se retrouve 4e.
En raison du temps alloué à l’épreuve qui a été écoulé, la finale a été raccourcie de 20 à 15 tours.
1- Dominik Blais #45
2- Alexis Charbonneau #49
3- Luc Biron #71

Slingshot
Daphnée Hébert remporte son épreuve de qualification. Elle débute la finale de la tête et dès le premier tour, elle recule de 2 positions laissant l’avantage à Charlotte Morin et Olivier Desrosiers. Au second tour, Sabrina Blanchet s’empare de la 3e position.
En tête, nous avons droit à une belle bagarre entre Morin et Claudie Lizotte, un top 4 entièrement féminin! Au 8e tour, il y a eu un léger contact dans la courbe #2 entre Morin et Lizotte. Lizotte se doit de prendre le chemin des puits.
Cette neutralisation permettra à Blanchet de partir de la pole alors que Morin aura tout à refaire. Morin utilise le bas de la piste pour remonter de la 5e à la 3e position dès la relance.
1- Sabrina Blanchet #21s
2- Daphné Hébert ONE
3- Charlotte Morin #09

Sportsman 12
Dans la première qualification, nous avons eu droit à une bataille du début à la fin entre Trudel et Karl Letendre, Trudel en est sorti vainqueur.
Dans la seconde qualification, Letendre-Potvin s’est accroché à la pole position durant les 5e premiers tours alors que William Racine le suivait de près, Racine en est sorti vainqueur.
Pour la finale de 30 tours, Trudel, Racine et Karl Letendre sont le top 3 partant. Racine s’empare de la tête suivi de Letendre.
Sur la relance, Letendre prend la tête, il connaît une excellente soirée! Racine n’a toutefois pas dit son dernier mot, il reprend la pole au 10e tour.
Belle bagarre pour la 2e place; Letendre, Gordon Clair et Allaire en font partie!
Au plus fort, c’est Clair qui s’y accroche.
1- William Racine #35r
2- Gorden Clair #22
3- Karl Letendre #8kl