Jean-François Corriveau: Un pas de recul pour mieux avancer

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est avec optimisme que Jean-François Corriveau entrevoit sa prochaine saison.  Lui qui s’est cherché durant une grosse partie de la dernière année en tentant toutes sortes d’expériences au niveau des réglages de sa voiture, il en est finalement retourné à la base avec des réglages connus pour finir sa saison sur une note positive.  Il faut dire qu’il n’a pas une grosse équipe pour le supporter, étant seul la semaine pour préparer la voiture et n’ayant qu’un équipier avec les lui les week-ends de courses.

Homme d’affaire émérite dans le domaine de la restauration à Montréal,  Corriveau subit malheureusement, comme bien d’autres de ses confrères, les contre-coups des mesures sanitaires en place présentement dans les zones rouges avec la fermeture de ses restaurants.  Il faut cependant dire que sa Boucherie Grinder se tire tout de même très bien d’affaires.

Il n’a toujours pas fait de plans précis pour son horaire de la prochaine saison.  Il compte être régulier au Cornwall Motor Speedway et probablement à l’Autodrome Drummond de son grand ami Yan Bussière.  Il n’a pas encore statué s’il allait être présent régulièrement aux programmes du vendredi soir à l’Autodrome Granby.  Corriveau a beaucoup aimé la formule des programmes de fin de saison où 2-3 soirs de courses étaient présentés au même endroit, réduisant les déplacements et pouvant s’installer de façon « permanente » durant tout le week-end.  Il espère bien que ce genre de programme puisse avoir lieu à quelques reprises au cours de l’été.

S’étant porté acquéreur de 2 moteurs gros blocs CC en 2017, Corriveau s’est finalement départi de ces derniers l’automne dernier et cet hiver, ayant peu d’intérêt à les garder vu le peu d’occasions qu’il avait de les utiliser au Canada.  C’est malheureusement une fois ses moteurs vendus que la piste de Cornwall annonçait sa série de courses gros bloc.

Si tout se passe comme prévu, c’est son ami Matt Sheppard qui devrait préparer sa voiture pour entreprendre la prochaine saison.  On sait que Matt et Jean-François entretienne une relation d’amitié depuis un bon nombre d’années.

Ne reste plus qu’à souhaiter à Jean-François un allègement des mesures sanitaires à Montréal le plus tôt possible. Le fameux restaurant Grinder situé dans le secteur Griffintown fait partie des meilleures tables en ville. Les Gars de Courses se feront un plaisir d’aller savourer un bon steak du Grinder dès que ça nous sera possible de le faire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site