De grandes ambitions en 2021 pour Mathieu Boisvert

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Mathieu Boisvert ne s’en cache pas, la saison 2020 a été décevante pour lui. Il s’était donné comme objectif d’aller chercher quelques victoires et plusieurs podiums mais les choses ne se sont pas passées comme prévues. Mathieu voyait la saison 2020 comme la saison où il allait faire sa place parmi les meilleurs mais la pandémie est arrivée et il s’était fait à l’idée de ne pas courir. Sa préparation a été différente et si plusieurs en ont profité pour garder leurs réflexes avec iRacing, le travail ne lui a pas permis de le faire et bien honnêtement, ce qu’il aime de courir est l’ambiance et il ne retrouve pas ça avec iRacing.

Il approche la saison 2021 avec la ferme intention de connaître sa meilleure saison en carrière et vise rien de moins que le championnat à Granby. Il vise également 5 podiums à Drummondville et à Cornwall en plus d’une victoire dans la série 358.

Mathieu a littéralement soulevé la foule à l’Autodrome Drummond en 2018 alors qu’avec son 358, il a terminé sur la 2e marche du podium. Cette soirée se veut un rêve qui se réalise pour Mathieu.
 » Mon podium à Drummondville était un “dream come true”. Je suis arrivé en ayant peu d’espoir. Je voulais qualifier pour la course et finir le 100 tours. Je me suis qualifié pour la course dans ma qualification et je savais que j’avais une bonne voiture. Yan, propriétaire de la track, a toujours fait de quoi de spécial pour ces événements-là. Il a travaillé tellement fort pour avoir des conditions de piste spectaculaire pour avoir un show incroyable. Moi, je parle en anglais alors je communique beaucoup avec les coureurs américains. Ils sont toujours étonnés par l’effort et l’ambiance des spectateurs. J’avais parlé aux autres pilotes pendant les feux d’artifices et tout le monde avait hâte de courser! Pendant que la soirée se déroulait, j’avais pris le moment pour regarder le “B” main des Modifiés. Je vais m’en souvenir pour le restant de ma vie. J’avais focusé sur Claude Brouillard. Il avait la ligne de course parfaite et il était tellement vite et j’avais les yeux fixés sur lui. Funalement, j’ai copié sa ligne de course et j’ai remonté le peloton. Avec quelques tours à faire, j’ai trouvé du “rubber” et j’ai dépasser Yan. J’ai ensuite vu comment Danny Johnson prenait ses départs et j’ai presque dépassé Britten. Finalement, j’ai terminé en 3e place mais à la balance, Britten n’a pas fait le poids et après que les officiels l’aillent fait passer 5 fois sur la balance, j’ai hérité de la 2e place contre les Gros Blocs en 358.  » racontait Mathieu.

Le plus beau souvenir de Mathieu, outre cette 2e position, est sa première victoire. Parti 12e à cause de la pige, il a remonté pour aller chercher la victoire. Il a dû dépasser les meilleurs tels que Hébert, les Bernier, Bernard, Alain Boisvert, Parent, Clair, Mathieu Desjardins et les autres. C’est ce soir-là qu’il a pu montrer qu’il était sérieux et qu’il était là pour gagner. Le respect est difficile à aller chercher et c’est en montrant qu’on est compétitif tout en respectant les autres pilotes qu’on parvient à aller le chercher.

Un autre excellent souvenir est lorsqu’il a pu être le  » spotter » de son père Alain à Syracuse lorsque celui-ci a terminé en 3e position. Ce résultat demeurera à jamais le meilleur résultat d’ un pilote québécois en Modifié. D’ailleurs, Alain a pu donner plusieurs conseils à Mathieu tout au long de sa carrière. Toujours savourer le moment et toujours avoir des buts dans la vie pour avancer sont les 2 conseils que Mathieu considère comme les meilleurs.

Mathieu est directeur-général d’Enchères ESP. Il est également partenaire dans quelques projete au Québec. Il bâtit son portefolio d’investissements tranquillement et il veut bâtir une carrière dans les courses automobiles. Il aimerait aller le plus loin possible dans ce sport. Et pourquoi pas le Nascar?

Mathieu se tient actif physiquement lors de ses temps libres. Il aime tous les sports. Il joue au hockey, au soccer, fait de la course, fait de la motoneige et du VTT. Il aime également les activités exterieures comme la pêche et le camping. Il aime la lecture et passer du temps avec sa blonde et sa famille. Il se tient fort occupé en ayant toujours un projet ou un rêve a réaliser.

En terminant, Mathieu aimerait remercier les enchères ESP. Le plus gros encan d’automobiles indépendant au Canada avec des enchères tous les mardis à 10:00. Il veut également remercier TradeHelper, une plateforme d’encan en ligne la plus grosse au Québec. Avec ces deux compagnies, ils dominent le marché québécois et esperent dominer celui du Canada et des environs. Il veut remercier également tous ceux qui l’aident aux courses dans la poursuite de ses rêves.

Les Gars de Courses tiennent à remercier Mathieu pour son temps et souhaite une excellente saison à l’équipe 73jr.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site