Dans les puits avec Mini et Tommy

Nous nous sommes rendus au Cornwall Motor Speedway pour l’ouverture de la saison aux spectateurs. Évidemment il fait bon de revoir des gens heureux dans les estrades et on ne peut qu’être contents pour Raymond Lavergne et toute la famille qui est derrière la piste.

Joël Doiron faisait un retour à la compétition hier soir du côté de Drummondville dans la voiture de Clément Henri et il nous a été permis d’apprendre que malheureusement, on aurait eu du trouble avec le moteur.

Rencontré dans les puits à la remorque de Luke Whitteker, Pierre Dagenais était très heureux de la performance de son pilote. Whitteker a remporté une victoire et terminé 4e samedi à Drummond. Cependant, ils auront du travail à faire cette semaine puisque la course de samedi à été difficile sur la carrosserie et les pare-chocs.

Rencontré à l’intermission, Yan Bussière était très confiant pour la finale lui qui avait fait le meilleur temps et remporté la qualification. Le Sharkman est sur une bonne lancée et le programme de samedi soir à Drummondville ont grandement fait du bien au moral du pilote. On ne peut qu’être heureux pour lui quand on sait à quel point les dernières semaines ont été difficiles. En finale, il a fait une très belle remontée pour terminer 4e.

On se doit de souligner l’excellente performance de Kevin Hamel qui a terminé 5e et qui s’est battu pour une place dans le top 3 durant de nombreux tours. Kevin est régulier depuis quelques années à Cornwall et on voit qu’il a acquéri de l’expérience sur ce petit tracé.

Steve Bernard était supposé être présent ce soir à Cornwall mais il est foudroyé par un virus qui l’affaiblit grandement.  Les tests de COVID ont sorti négatifs mais après avoir couru hier à Drummondville malgré les effets, Steve a préféré avec raison se reposer. On lui souhaite de revenir en force le week-end prochain.

Faible taux de participation québécois au niveau des Modifiés et Sportsman. Yan Bussière, Jean-François Corriveau, Mario Clair, Paul St-Sauveur, Kevin Hamel, Steve Bernier, Yan Bilodeau et Chantal Provencher. En Sportsman, Cédric Gauvreau, William Racine, CD Beauchamp, Denis Forgues et Julien Raymond. Éric Gauvreau a également participé au programme avec la 2e voiture de l’équipe. On est loin des grosses années où les Québécois se présentaient avec entre 10 et 15 voitures dans chacune des catégories. Le fait qu’il y ait eu des courses vendredi et samedi a assurément joué dans la balance.

Jérémie Goyette avait une voiture performante et se dirigeait vers un top 3 en finale mais son joint de culasse a rendu l’âme.

Plusieurs rumeurs émanent de la région de St-Robert qu’on pourrait revoir Michael Benoit en piste sous peu.

Un incendie s’est déclaré dans le stationnement des spectateurs lors de l’intermission. Plusieurs camions de pompiers ont été dépêchés sur les lieux et ont rapidement éteint le feu.

Tristan Ladouceur apprend à vitesse grand V en classe Novice Sportsman. On ne veut pas sauter d’étapes pour Tristan et il fera la saison complète en Novice.

Mario Clair avait connu une soirée difficile samedi soir à l’Autodrome Drummond et quoi de mieux qu’une bonne performance lors d’une épreuve du Canadian Nationals pour ramener le sourire. Il était déjà le pilote le plus victorieux à cet événement et avec sa victoire, il en compte maintenant 6.

Hier soir, en plus d’un carambolage pendant la présentation à 4 de large, j’ai dû annoncer qu’on avait trouvé un chien saucisse au restaurant des puits. 2021 n’est vraiment pas une année normale. Espérons que Ponpon a retrouvé ses maîtres. (Tommy)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site