Dans les puits avec Mini au Cornwall Motor Speedway

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Les échos des puits avec Mini

Le gros week-end de courses s’est terminé aujourd’hui du côté Cornwall Motor Speedway et les pilotes nous ont offert un bon spectacle. Contre toutes attentes, c’est une voiture avec un moteur Gros Block qui a remporté la victoire. 3 des 4 groupes de temps chronométrés avaient été dominés par des 358 et la piste semblait une piste à petit bloc. Or, ce fut une victoire de Mat Williamson avec son gros moteur mais il faut le dire, c’est justement Mat Williamson qui était au volant!

L’armurerie de Williamson
Avant le début de l’épreuve de ce soir, Mat Williamson m’a confié qu’il n’arrivait pas les mains vides à la guerre. Il était assis au volant d’une voiture Bicknell neuve avec un moteur fraîchement refait.

Dès les premiers tours de pistes en temps chronométrés, Williamson apporte sa voiture dans celles des plus rapides mais il ne pouvait en être aussi satisfait que Yan Bussiere qui était le plus rapide en piste.

Lors de l’intermission, on a vu Williamson sur le bord de la piste et il semblait inquiet de la préparation que l’on faisait de celle-ci. Il a même fait un tour de camion à eau pour faire valoir son point. Généralement sur une piste glissante, les gros block sont désavantagés par leurs trop grandes puissances comparées à celles des 358.

Le début de la finale a été un peu plus difficile pour le pilote de Niagara Falls. C’est vers la fin de la course à travers les retardataires qu’il se faufile devant la voiture 358 de Carey Terrance pour signer une victoire de 3000$

Steve Bernard dans de mauvaises pantoufles
Malheureusement, ce n’était pas la soirée de Steve Bernard. L’équipe Robert Bernard avait sorti la voiture de réserve du côté du Cornwall Motor Speedway mais elle n’était pas digne de sa voiture principale.

L’ajustement du châssis avant de la voiture back-up n’était pas surélevé tel que celui de sa voiture qu’il conduit habituellement. À cause de cela, les réglages de la voiture et sa configuration ne faisaient pas bon mélange et Steve n’était pas capable de faire tourner la voiture dans les virages.

On sort les 358!
Suite à des bris lundi soir à Drummondville, Mario Clair et David Hébert avaient sorti leur voiture 358. Carey Terrance a fait le même choix mais après avoir vu le circuit lors de son arrivée. D’ailleurs, en entrevue d’après course, il a avoué que le fait que la ligne intérieure soit restée un peu plus collante qu’à l’habitude a aidé Williamson.

Une voiture victorieuse
Pour une cinquième fois cette année, c’est la même voiture qui est entrée dans le cercle des vainqueurs en Mini-Stock, mais cette fois-ci avec un pilote différent.

Dan Cook a fait l’acquisition de la voiture de James Clarke et est sorti vainqueur de l’épreuve de 20 tours. De son côté, James Clarke fera ses débuts en classe Pro Stock la semaine prochaine.

Autres faits en vrac
-Justin Cyr est sur le point de faire le saut en classe Sportsman.

-Steve Bernier n’était pas présent au Cornwall Motor Speedway. Steve manque très rarement un départ à Cornwall.

-Mathieu Desjardins était au volant de la voiture 37 Gros Block de Paul St-Sauveur pour garder ses chances d’aller chercher le championnat de trois courses de la Série Canadienne Gros Block.

-Shane Pecore est allé chercher son premier podium en Modifié.

-En finale Sportsman, Jarret Herbison a pris un risque en se plaçant à 4 de large à l’intérieur du circuit. Le risque a été payant alors qu’il a gagné 4 positions pour prendre la tête et est allé chercher la victoire.

-Alex Lajoie a vécu un rêve lundi et mercredi alors qu’il a fait ses débuts en Gros Block. Déjà que le Gros Block est exigeant à conduire, il a fait un programme double en courant également en Sportsman. Pas besoin de faire des bras cette semaine au gym pour Lajoie.

-Samuel Charland a encore réalisé un top 5 hier soir. Lorsqu’il réussira à briser la glace avec une première victoire, il devrait être en mesure d’en enfiler plusieurs. Il a eu une belle lutte avec William Racine. Le Petit Prince est allé chercher un podium.

-Justin Lalancette a pu vivre une belle expérience en conduisant la voiture Gros Block de Yannick Mathieu.

-Nous avons encore été accueilli par la nouvelle mascotte de la piste. En effet, le petit chat roux accueillait les gens à la billetterie et en profitait pour demander de l’attention. Il a encore fallu empêcher notre collègue Mini-Beu de l’amener avec lui dans les estrades! (Tommy)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site