Dany Voghel est M. Pro-Stock 2021

[slide-anything id=’4408′]

On présentait la soirée M. Pro-Stock et le spécial Sail Panels pour les Modifiés en plus des Sport Compact et des Sportsman.

Sport Compact

Un total de 16 voitures prenaient le départ de cette course comptant pour le Challenge Ponts Élévateurs RGD. Cette finale a été tout simplement sublime alors qu’on a pu voir une bagarre de tous les instants entre Alexis Charbonneau et Mathieu Voghell. Pendant de nombreux tours, ils se sont battus à 2 de large sous le signaleur et bien que les deux se sont touchés à quelques reprises, le duel a été propre. En fin de course, Jérémie Goyette est venu se mêler de tout ça et les 3 premiers pilotes sont passés à 3 de large dans le droit avant et c’est à ce moment que Charbonneau a pris la tête pour ne plus jamais la perdre. Voghell termine 2e devant Goyette. Le meneur au championnat Danick Sylvestre termine 12e après avoir perdu une roue dans la courbe #2. Le championnat devient extrêmement serré alors que non-officiellement, Goyette viendrait de prendre la première place par 1 seul point sur Sylvestre.

Pro-Stock

On présentait une finale de 40 tours ayant comme enjeu le titre de Monsieur Pro-Stock. Dès les premiers tours, Dany Voghel prend la tête de l’épreuve. Derrière lui, Justin Chaput, Steve Chaput et Jonathan Lemay réussissent un tour du chapeau alors que les 3 perdent le capot sur leur voiture. Voghel est vraiment rapide mais derrière lui on assiste à toute une bagarre entre Pascal Payeur et Jonathan Lévesque qui se battent à 2 de large. Malheureusement, dans la courbe #4, Lévesque vient de travers et Payeur le frappe. Les 2 entrent en contact et Payeur et Lévesque doivent passer dans les puits. Voghel repart à l’avant et malgré une attaque en fin de course d’Alain Brochu , il remporte pour une première fois le titre de M. Pro-Stock. Brochu termine 2e et Bruno Cyr termine au 3e rang.

 

Modifié

Luke Whitteker et Steve Bernier sont sur la première ligne pour le départ de cette finale de 40 tours alors que les voitures sont équipées de Sail Panels. Whitteker parvient à garder la première place tout juste devant Bernier mais derrière eux les bagarres sont vives. Bernier est rapide mais il doit se méfier puisque Martin Pelletier connait sa meilleure finale de la saison et est super rapide. Pelletier prend l’avantage sur Bernier et c’est ensuite au tour de David Hébert de dépasser celui qui allait pour une 4e victoire de suite. Whitteker navigue très bien dans le trafic et les retardataires ne permettent pas à Pelletier de s’approcher de l’Ontarien. Au fil d’arrivée, Whitteker vient chercher une 2e victoire cette saison devant Pelletier qui résiste à toutes les attaques de Hébert. Steve Bernier termine 4e et Mario Clair, 5e. Après la course, l’avance de Steve Bernier est maintenant de 20 points sur Hébert.

 

Sportsman

On assiste à un spectacle relevé dès la tombée du drapeau vert. Karl Letendre demeure en tête alors que derrière lui, Alexandre Salvas améliore rapidement son cas. Il viendra par la suite dépasser Letendre alors que pour la 3e place on assiste à une bagarre de tous les instants entre Félix Roy et Steve Turcotte. Au 8e tour, sur une relance, on frôle la catastrophe alors que plusieurs contacts surviennent dans le peloton mais tout le monde est en mesure de poursuivre. À la relance suivante, Félix Roy connait un départ canon et vient se placer en tête de l’épreuve. Roy est à bord d’une fusée et se distance rapidement de Salvas. La course prend du rythme et Roy est seul à l’avant et tricote de fort belle façon dans le trafic. Au 24e tour, un jaune est déployé et on assiste à une relance des plus spectaculaires. Roy et Salvas demeurent à l’avant mais Alex Lajoie se glisse 3e devant Samuel Charland. Roy mènera les derniers tours pour remporter une 2e victoire cette saison devant Alexandre Salvas et Alex Lajoie. Samuel Charland termine 4e devant William Racine.

Fort belle soirée encore une fois du côté de l’Autodrome Granby avec une belle température et une belle foule. Les courses ont été excellentes dans chacune des classes. Samedi soir, les Gars de Courses se dirigent vers le RPM Speedway pour un autre programme de courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site