« Le temps est venu de passer à autre chose » – Dominic Dufault

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Il y aura un grand absent dans les puits sur terre battue quand la saison 2022 ouvrira au Québec en mai prochain. Dominic Dufault, de Ste-Victoire-de-Sorel, a confié aux Gars de Courses qu’il en est présentement à ses derniers milles comme pilote actif. Après 25 ans en compétition, le temps est venu pour le sympathique pilote de passer à d’autres projets personnels et de laisser toute la place à ses garçons Justin et Jacob.

« Je suis très serein avec cette décision parce qu’elle a été longuement réfléchie, a expliqué le pilote de la voiture 63 en Modifiés. Je souhaitais disputer une saison normale avant de me retirer et c’est pour ça que j’ai décidé de ne pas embarquer en piste pendant la saison COVID de 2020. Ça aurait été ma 25e année de compétition et on a tout simplement décidé de la repousser plus tard. »

N’ayez crainte, Dominic Dufault se tiendra très occupé en dehors des circuits de courses sur terre battue avec ses enfants agés de 10 et 9 ans. Depuis déjà quelques hivers, les Dufault parcourent les circuits de courses enneigés du Québec en VTT. Voilà quelque chose qui rend le vétéran des courses particulièrement fier.

« C’est drôle à dire, mais mes fils suivent littéralement mes traces, explique-t-il. Ils ont commencé à courser en VTT il y a deux ans et ça m’a même incité à m’acheter un engin pour m’amuser aussi en compétition! Mon plus vieux Justin a été le champion de sa catégorie l’hiver passé alors que Jacob est un peu moins compétitif mais il aime bien faire des courses. Je veux maintenant leur donner tout mon appui pour qu’ils puissent compétitionner l’été aussi. Je ne peux pas leur donner autant de temps que je le voudrais en m’occupant du Modifié. C’est vraiment mes garçons qui m’ont poussé vers la retraite… mais c’est une bonne chose! »

Dans un marché dominé par les voitures Bicknell Racing Products depuis déjà plusieurs années, Dominic Dufault a été un client extrêmement loyal chez Troyer Race Parts. Il se trouve très peu de pilotes aussi fidèles que lui aux courses.

« Nous avons toujours entretenu de bonnes relations avec Billy Colton, Luc Lalancette ou encore Peter Britten à qui je parle presque toutes les semaines, a expliqué Dufault. Nous avions acheté notre première voiture de Bernard Mathieu et c’était une Troyer. Nous avons ensuite développé une belle amitié avec Luc avec qui nous échangeons nos bons et nos mauvais coups. »

Quand Dominic parle au « nous », c’est parce qu’il fait référence à son frère Benoit, celui sans qui les 25 dernières années aux courses n’auraient pas été possibles. Propriétaire de l’entreprise Transport Pierco, Benoit est celui qui permet à Dominic de vivre tout un trip en famille depuis aussi longtemps.

« Mon frère est un travailleur acharné et je sais que le fait de me retirer va beaucoup lui manquer, avoue Dominic. Il met énormément de temps dans sa compagnie et le seul temps qu’il prend pour lui, c’est de venir se changer les idées aux courses et me voir! On a vécu de beaux moments ensemble… et quelques chicanes! Le plus drôle, c’est que c’est lui qui devait initialement être le pilote mais il s’était désisté après avoir acheté notre première voiture! »

C’est donc sans regrets que Dominic Dufault se retire des courses de façon active. Adepte des moteurs gros blocks, il était de nouveau en piste cette année lorsque l’occasion s’est présentée et il aura été fidèle à ces grosses cylindrées jusqu’à la fin. De nature discrète, il n’a tout même jamais hésité à livrer le fond de sa pensée au fil du temps quand le besoin s’en faisait sentir. Un pilote fier, Dominic avait toujours de belles voitures à chaque saison et il se montrait persévérant malgré les embuches.

Mais n’écartons toutefois pas trop vite un potentiel retour un jour, surtout si ses fils continuent de monter les échelons et souhaitent un jour goûter à la terre battue. À l’image de mononc Jacques Villeneuve, il ne faut jamais dire jamais!

Toute l’équipe des Gars de Courses aimerait souhaiter à Dominic Dufault et toute son équipe la meilleure des chances dans ses projets futurs et le remercier pour sa grande disponibilité au fil de toutes ces années. Bonne retraite et à bientôt!

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site