Coup de théâtre! Moïse Pagé se trouve un volant pour 2022!

Tout indiquait que Moïse Pagé mettrait sa carrière de pilote en suspens pour se consacrer à des projets personnels l’an prochain. Rencontré à Cornwall Motor Speedway dimanche dernier, le pilote de St-Stanislas-de-Kostka nous mentionnait qu’il en était à sa dernière sortie à bord de sa voiture 66, que sa voiture était vendue et qu’il ne serait pas en piste en 2022. À contrecoeur, on s’entend, parce que la passion des courses est encore bien présente. Le temps et l’argent, pas mal moins cependant.

En nous donnant la nouvelle qu’on s’est empressé de publier sur notre page Facebook, Moïse n’a pas hésité à nous dire qu’il écouterait sérieusement si jamais on venait lui proposer un volant la saison prochaine. Le coup de fil de la Providence n’a pas tardé à arriver dès lundi matin, celui de Marco Poirier.

L’entrepreneur en construction établi à Valleyfield avait goûté à un véhicule de type terre battue l’automne dernier lors d’une journée d’essais privés au RPM Speedway avec DRIVR Académie. Il avait tellement apprécié l’expérience qu’il s’était mis aussitôt à la recherche d’une voiture et un contact s’est fait auprès de Moïse Pagé qui lui a vendu son bolide, une excellente voiture qui avait fait de lui le vice-champion de l’Autodrome Granby en 2020. Malgré plein de bonnes intentions, la pandémie a changé les projets de l’homme d’affaires, si bien qu’il a mis de côté ses intentions de courir à temps plein en Sportsman. On n’a donc toujours pas vu ce que Poirier est en mesure de faire sur les différents circuits du Québec ou de l’Ontario.

Comme le veut l’expression tout tombe à point à qui sait attendre, c’est exactement ce qui s’est produit pour Moïse Pagé. Marco Poirier se souvenait bien de celui qui lui avait vendu son bolide et à l’annonce se retraite anticipée des courses, il a cru bon de tester l’eau à savoir si ça l’intéressait de continuer à bord d’une voiture qu’il connaît déjà par coeur!

« Marco m’a appelé lundi après avoir vu votre publication sur Facebook!, a dit le sympathique pilote. Il pensait depuis un bout à m’offrir la chance de piloter sa voiture et le message sur Internet l’a convaincu. Je serai donc de retour à temps plein en 2022 chez les Sportsman à Granby! »

Marco Poirier est bien connu dans le monde des régates à Valleyfield, en plus d’avoir déjà piloté un hydroplane, fait de l’accélération en motoneige, et touché à plusieurs types de véhicules de course automobile. Propriétaire de l’entreprise GMP Construction, Poirier fera assurément ses débuts de façon sporadique la saison prochaine sur d’autres circuits dans sa voiture numéro 33, tout en laissant le chemin libre à Pagé pour aller chercher son premier championnat dans la très compétitive division Sportsman à Granby.

Moïse Pagé ne s’attend pas à de grands changements sur la voiture qui roule à barres de torsion, un style qui complète bien son pilotage, nous dit-il. La voiture a d’ailleurs été complètement refaite au terme de la saison 2020 et sera munie d’un moteur 602 flambant neuf la saison prochaine. GMP Construction sera le commanditaire principal du bolide, et quelques partenaires fidèles à Moïse Pagé au cours des dernières années vont supporter les deux passionnés dans l’aventure.

« Nous avons du pain sur la planche au cours des prochaines semaines pour préparer le bolide, a ajouté celui qui revendique trois victoires en carrière du côté de Granby. Nous avons l’intention de participer au gros événement de fermeture de la saison à Cornwall du 8 au 10 octobre. L’objectif est clair, je veux gagner le championnat la saison prochaine. La compétition est féroce et il n’y en aura pas de facile pour personne! »

Que la compétition se le tienne pour dit… La saison 2022 devient soudainement encore plus intéressante à 8 mois de son début officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site