Une autre grande tournée pour Paul St-Sauveur

Pendant que la température dégringole à la vitesse de la lumière au Québec, ce ne sont pas les longues journées froides qui vont stopper la préparation des voitures de course de l’équipe St-So Racing. Il y a déjà quelques mois, Paul St-Sauveur mentionnait au micro de mon collègue Anthony Marcotte que les plans pour la saison 2022 seraient de faire la série DIRTcar à temps plein pour la voiture 37 et pour ce qui en est de la voiture 37m de Mathieu Desjardins, les courses en sol québécois seraient à l’horaire.

 

En entretien, Paul a indiqué que la préparation des voitures se déroule très bien. Trois des quatre voitures de l’équipe sont déjà très avancées. L’arrivée des pièces manquantes dans les prochains jours permettra de pouvoir compléter le travail. L’équipe a installé le moteur gros bloc samedi dernier dans la voiture de Paul. L’équipe Harjo utilisera trois nouvelles voitures Bicknell 2022 ainsi que la voiture Bicknell qui a remporté la dernière finale de la saison à l’Autodrome Drummond.

 

Interrogé sur la possibilité de le voir en février au Volusia Speedway Park, Paul m’a indiqué que ce n’est pas dans les plans. La date encerclée sur le calendrier est celle du 25 mars alors que la première épreuve de la série DIRTcar aura lieu au Atomic Speedway à Chillicothe en Ohio. Toutefois, tout dépend de ce qui arrivera avec la situation aux douanes (en relation avec les décisions de la santé publique). Si le tout revient comme à l’automne dernier et qu’une personne peut quitter pendant 72 h et qu’elle peut revenir sans passer de test, le voyage demeure envisageable sinon, ce sera plus difficile pour St-Sauveur et toute l’équipe d’être à l’ouverture de la série.

 

Nous avons également discuté des objectifs pour la saison 2022. Pour Paul, l’objectif primordial est d’avoir du fun. « Je veux pouvoir m’amuser à faire la série DIRTcar. Sinon au niveau du classement, je souhaite terminer la saison dans le top 15. C’est venu bien près en 2019, alors que j’avais terminé 16e, mais on va se reprendre cette saison. Je souhaite que le tout se passe bien afin de me permettre d’effectuer la dernière course de la saison à Charlotte. Pour ce qui en est de la voiture, 37m, Mathieu effectuera toutes les courses au Québec. Il aura à sa disposition deux voitures ainsi que des moteurs 358», exprimait Paul St-Sauveur.

 

 

Nous avons ensuite parlé des plans d’avenir de l’équipe St-So Racing. On se souvient que Paul avait mentionné que c’était sa dernière saison. « Je n’ai pas encore pris de décision si je vais continuer comme préparateur de voiture ou arrêter d’aller aux courses. Par contre j’adore monter des voitures comme je le fais avec Mathieu et dans le passé avec David Hébert. C’est une belle alternative, le temps décidera de ce que je ferai », indiquait M. Saint-Sauveur.

 

Nous tenons à souhaiter à l’équipe St-So Racing la meilleure des chances pour la saison tant au Québec que sur la route pour les épreuves de la série DIRTcar. Nous vous rappelons qu’il vous sera possible de voir les courses de la série DIRTcar via la plateforme Dirt Vision. De plus, Les Gars de Courses seront à l’affût des résultats lors de chaque programme pour vous faire un compte-rendu complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site