Daphné Hébert suit les traces de son légendaire père

La deuxième étape de la progression de Daphné Hebert aux courses sera une réalité cette saison, après une année réussie dans la classe Slingshot.  Daphné suivra les traces de son père en passant à la division Sportsman.

 

 

 

 

 

 

Daphné va aux coursese depuis qu’elle est nouveau-né, suivant son père David, lors des programmes de courses.  Daphné a été le témoin direct de l’évolution des courses et de la façon dont les pilotes progressent automatiquement au fur et à mesure que leur talent de conduite s’améliore.

 

 

 

Pendant que les mois d’hiver passaient, Daphné a parlé avec son père de ce que serait la saison en 2022.  Dès que ces discussions ont commencé, il était clair pour Daphné et David qu’elle passerait dans la division Sportsman pour la prochaine saison.  Daphné explique : « Nous avons décidé de passer dans la classe Sportsman parce que la saison dernière en Slingshot s’est très bien passée, malgré plusieurs problèmes mécaniques, mais c’est aussi parce que nous voulions commencer une nouvelle expérience et augmenter le degré de difficulté. »

 

Ce changement sera une période de transition pour apprendre à contrôler une voiture Sportsman, notamment dans le trafic.  Pendant ce temps, Daphné continuera à courir dans la classe Slingshot tout au long de la saison.  Daphné cherche à améliorer ses résultats à Granby et à Drummond, où les problèmes mécaniques ont joué un rôle important dans la lutte pour le championnat.  En revanche, elle a obtenu un bien meilleur résultat au Super Speedway de Saint-Guillaume, où elle a remporté son premier titre.

 

Mais que’est-ce qui a poussé Daphné à se lancer dans la course automobile?  Daphne explique : « Je pense que j’ai été influencée principalement par mon père, mais aussi par le fait de regarder tous les pilotes courir et ce qui venait après une course.  La passion, le plaisir qu’ils avaient tous sur le visage.  De plus, je suis né dans le monde du sport motorisé.  J’y ai donc passé tous mes étés.  Cela fait partie de moi. »

 

Au cours des prochaines semaines, Daphné passera beaucoup de temps à s’entraîner derrière le volant, avec les conseils de son père.  Elle a l’intention de faire des essais au Cornwall Motor Speedway, ainsi qu’à l’Autodrome Drummond et au RPM pour se familiariser avec chaque circuit.  Parmi ses projets pour cette saison, il y a celui de participer à des compétitions au Cornwall Motor Speedway, à l’Autodrome Drummond et au RPM Speedway dans la division Sportsman lors de certains événements.

 

Au fur et à mesure que la saison se déroulera, David et Daphné évalueront le déroulement de la saison régulière avant de décider de poursuivre et de participer à certaines courses d’automne.  Comme David l’a exprimé, il serait bien que nous puissions poursuivre le programme de course de Daphné. Plus elle passera de temps derrière le volant, plus Daphne en apprendra sur la course dans ce sport de haut niveau.

 

Ce sera un nouveau chapitre pour Daphné, mais encore plus pour David, car il aidera à guider sa fille sur le chemin qu’il a emprunté.  Comme l’explique David : « À long terme, j’aimerais voir Daphné courir dans la division Sportsman pendant au moins quatre à cinq saisons, afin qu’elle soit à l’aise dans la voie rapide.  À partir de là, elle pourra courir dans la série Sportsman ou même passer à la division Modifié.  Ce serait le rêve ultime pour moi.

 

 

Mais un rêve encore plus grand serait de voir Daphné conduire pour le Team ONE.  En tant que pilote et copropriétaire de l’équipe, rien ne pourrait être mieux que de voir ma fille prendre les rênes du volant de la voiture ONE alors que je me retire de la conduite.  Une belle façon de prendre sa retraite et de se détendre dans la vie en sachant que Daphné perpétue mon héritage. »

 

Ce sera une saison passionnante pour la jeune pilote de 17 ans qui poursuivra ses rêves de course, un rêve qu’elle a depuis l’enfance.  Maintenant, il va devenir une réalité.  Daphné explique : « Personnellement, je rêve de courir un jour contre mon père.  C’est un peu comme mon rêve d’enfance de battre le technicien de Saint-Damase.  Si je regarde l’objectif à long terme, c’est sûr qu’un jour j’aimerais performer dans la classe Modifié avec le meilleur pilote ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site