Une 10e place chaudement disputée par Jean-Philippe Bergeron à CTMP

Photo : Matthew Manor
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Bowmanville, Ontario, le 5 septembre 2022 — C’est sous un ciel pluvieux, sur le circuit du Canadian Tire Motorsport Park à Bowmanville en Ontario, que se déroulait la 12e et avant-dernière épreuve de la saison en série NASCAR Pinty’s hier. Après quelques tours de pratique et une séance de qualification peu concluantes la veille, le pilote de la voiture #1 Prolon Controls | Circuit téléguidé Saint-Roch | Groupe Olivier | Rousseau Métal a dû se contenter de la 19e place sur la grille de départ pour la course du WeatherTech 200 dimanche.

 

Dès le début de la course, avec 51 tours de piste à faire, Bergeron entreprit une remontée fulgurante. À son troisième tour, il effectuait déjà son meilleur temps du weekend. Il atteignait la 13e position après seulement huit tours. Grâce à une stratégie bien orchestrée par l’équipe de Dave Jacombs Racing, la voiture numéro 1 figurait même en troisième position sur le tableau indicateur. Malheureusement, un arrêt aux puits de ravitaillement s’est conclu par une pénalité en raison d’une mauvaise communication de l’équipe. En effet, le pilote a quitté les puits alors que le bidon d’essence était toujours accroché à la voiture. Ce n’est qu’au virage numéro deux que le bidon s’est décroché pour terminer sa route sur le gazon. L’organisation de NASCAR a sorti le drapeau jaune et Bergeron a dû repartir en fin de peloton. C’est à ce moment qu’il entreprit à nouveau une remontée effrénée pour rejoindre les meneurs. Trop peu trop tard, c’est en 10e place que le pilote franchit le fil d’arrivée, côte à côte avec la voiture numéro 98 de Sam Fellows avec qui il s’est bataillé jusqu’à la toute fin.

 

«On a l’habitude de voir Jean-Philippe remonter le peloton depuis le début de la saison! Ça ne m’inquiète jamais beaucoup lorsqu’il prend le départ plus loin dans la file parce qu’on sait qu’avec une bonne voiture, il est capable de remonter! Encore une fois, il nous a donné un excellent spectacle! L’équipe de Jacombs Racing a bien travaillé. La voiture était compétitive et ils avaient une bonne stratégie de course. Si ce n’avait pas été de la pénalité, on aurait certainement obtenu un meilleur résultat, mais c’est une dixième position pour laquelle nous sommes très satisfaits», raconte Martin D’Anjou, PDG de Festidrag développement.

 

Prochain arrêt : Delaware, Ontario

Le prochain et dernier arrêt de la série NASCAR Pinty’s se fera sur l’un des plus anciens complexes de sports motorisés au Canada, le Delaware Speedway. C’est le dimanche 25 septembre que les pilotes de la série prendront leur ultime départ de la saison sur l’ovale asphalté d’un demi-mile.

 

Photo : Matthew Manor

 

Horaire et résultats 2022

DATE CIRCUIT VILLE, PROVINCE DÉPART ARRIVÉE PTS RANG
 14 mai   Sunset Speedway   Innisfil, ON 14 8 36 8
 22 mai   Canadian Tire Motorsport Park   Bowmanville, ON 14 9 35 8
 11 juin   Autodrome Chaudière  Vallée-Jonction, QC 16 18 26 10
 25 juin  Eastbound International Speedway   Avondale, NL 15 9  35  9
 15 juil.   Toronto Indy   Toronto, ON  16  13  31  10
 23 juil.   Edmonton International Raceway   Wetaskiwin, AB 15 11 33 10
 27 juil.   Wyant Group Raceway (Race 1)
Wyant Group Raceway (Race 2)
  Saskatoon, SK 18
18
10
8
34
36
10
10
 7 août   GP3R   Trois-Rivières, QC 16 13 31 10
 17 août   Ohsweken Speedway   Ohsweken, ON 22 24 20 10
 27 août   ICar   Mirabel QC 12 22 22 10
 4 sept.   Canadian Tire Motorsport Park   Bowmanville, ON 19 10
 25 sept.   Delaware Speedway   Delaware, ON

 

Les amateurs peuvent suivre JP « Bergy » Bergeron à Festidrag.TV au www.facebook.com/festidrag, sur YouTube www.youtube.com/c/FestidragTV et à TéléMag. Vous pouvez également suivre les activités de JP et l’équipe Prolon Racing sur Facebook www.facebook.com/JPBRacing18, sur Instagram @JPBergeronRacing ainsi que sur le site web www.prolonracing.com.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site