L’équipe Gougeon relève le défi

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

L’équipe 44 est arrivée au dernier week-end de courses à l’Autodrome de Granby pleine d’optimisme. Raphael Gougeon visait une deuxième visite dans le cercle des vainqueurs après avoir remporté sa première victoire dans la catégorie Sportsman au RPM Speedway plus tôt cette saison.

 

Avec un quatrième meilleur temps dans son groupe d’essais chronométrés et une deuxième place dans sa course de qualification, les choses ont bien commencé. Ces efforts ont permis à Raphael de se placer en troisième position sur la grille de départ de l’épreuve de 75 tours avec un peloton complet de 33 voitures.

 

 

 

Au drapeau vert, Raphael était dans la course, se battant pour la tête.  Une bataille serrée entre Antoine Parent dans la voiture 17 et Raphael pendant 49 tours.  Les deux se battaient pour la victoire, cependant après une relance au 50e tour, la déception allait se présenter en raison d’un important accident qui a empêché Raphael de terminer la course, le jeune pilote a été contraint de se retirer de la compétition.

 

 

C’est à ce moment-là que l’équipe a pris le dessus sur la situation.  Il était clair que l’accident n’était pas causé par Raphael.  Au lieu de soulever la question de la responsabilité, l’équipe a commencé à démonter la voiture pour effectuer les réparations nécessaires.

 

 

 

Ce sera un processus long et difficile, et au fur et à mesure que les panneaux sont retirés, il est clair que le châssis est très endommagé.

 

Sébastien, le père de Raphaël, explique : « Après le crash du vendredi, nous avons eu la chance de trouver les pièces (la partie avant du châssis) et un bon soudeur, grâce à Philippe Imbeault et son équipe.  Vendredi, nous avons démonté l’avant de la voiture, et après une courte nuit, nous sommes allés au Garage P. Auclair pour faire remplacer l’avant.  Raphael a couru avec une voiture loin d’être parfaite car nous n’avons pas eu assez de temps pour la mettre au point, mais au moins il était de retour sur la piste pour mettre l’accident derrière lui. »

 

L’équipe est revenue à la piste de Granby vers le milieu de l’après-midi après avoir fourni de nombreuses heures d’efforts et avec l’aide de l’équipe du Garage P. Auclair.  Le processus de remontage a commencé, et tous les membres de l’équipe étaient conscients de ce qu’il y avait à faire.

 

 

 

La voiture était aussi bien préparée qu’elle pouvait l’être lorsque l’heure de la course approchait, car il n’y avait pas assez de temps pour terminer la tâche, mais Raphael allait courir ce soir-là malgré tout.

 

 

 

 

Les chronos ne sont pas très bons, mais compte tenu de la situation, Raphael est tout simplement heureux de participer à la course.  Pendant que l’équipe continuait à améliorer la voiture, la course de qualification de Raphael s’est bien passée, il a terminé en milieu de peloton après être parti dernier.

 

C’était maintenant la dernière épreuve de l’événement de deux jours à l’Autodrome de Granby.  L’objectif principal derrière tout ça était que Raphael prenne le départ et termine la course, même s’il ne devait terminer qu’une place plus haut que sa position de départ dans la finale de 30 tours.

 

Il a accompli ce qu’il s’était fixé, ce qui est un véritable témoignage de ce que cette petite équipe est capable de faire.

 

Raphael explique : « L’accident de vendredi soir a été très difficile à accepter pour nous, surtout pour mon père qui travaille si dur sur la voiture.  Je faisais ma meilleure course depuis le début de ma carrière et j’avais une chance de gagner, mais je suppose que c’est la course.  Samedi matin, mon père et l’un de nos équipiers se sont levés à 6 heures et sont allés à l’atelier de Philippe Imbeault pour changer le clip avant de la voiture.  Tout s’est très bien passé, et ils étaient de retour à la piste à 13h30 pour commencer à remonter la voiture.  Nous avons travaillé très dur et sommes arrivés juste à temps pour les essais chronolométrés, terminant sixième.  La piste était vraiment dure, ce qui rendait les dépassements très difficiles, mais le fait de pouvoir courir après l’incident du vendredi soir, j’étais vraiment reconnaissant.  Je ne peux pas remercier assez mon père et mon équipe pour l’aide qu’ils ont apporté ce week-end.  Nous avons définitivement vu comment les grandes équipes de course doivent faire face à un problème et aller de l’avant demande une grande passion de leur part. « 

 

La famille Gougeon et toute l’équipe ont cependant fait preuve d’un véritable professionnalisme dans tout ce qu’ils ont fait, notamment en ne rejetant sur aucune équipe la responsabilité de l’incident qui a tout déclenché.  C’est l’un des aspects les plus importants de cette histoire que j’ai appris en observant l’ensemble du processus : ils se sont élevés au-dessus de la situation et ont prouvé à quel point ils forment une équipe formidable.

 

Membres de l’équipe :
Mario Quirion
Gino Lavoie
Raphaël Gougeon
André Lahaie
James Richard

 

« Les Casques Blancs »
Caroline Leclerc
Julie Larosee
Johanne Coté

Un grand merci à l’équipe du Garage P. Auclair (Philippe Imbeault, Michael et Kevin) pour la réparation du châssis.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site