Reynolds a hâte que la saison commence dans la SDS | Exclusivité DTD

Par Bill Foley DirtTrackDigest.com

 

Après une saison couronnée de succès en 2022 dans la série Super DIRTcar qui a vu Matt Sheppard afficher sa supériorité en remportant facilement le titre, le directeur Dean Reynolds espère que la série va poursuivre sur son momentum acquis la saison dernière.

 

« Nous sommes très excités que la saison débute cette année, a dit Reynolds samedi alors qu’il se trouvait à la table de la SDS lors du Pioneer Pole Buildings Motorsports and Trade Show. Nous devrions avoir 15 ou 16 pilotes de type Platinum qui seront de retour, et c’est possible que 4 ou 5 autres s’ajoutent à la liste. Je ne peux toujours pas dévoilé de noms encore parce que nous discutons toujours mais j’espère pouvoir l’annoncer bientôt. Je pense qu’en général, ça regarde bien. Dans le scénario idéal, je vois 18 ou 19 pilotes qui vont suivre la série au complet. Nous avions débuté à 18 l’an dernier avant de terminer avec 16 quand Alex (Yankowski) et Mike (Gular) avaient été forcés de se retirer. C’est bien de se présenter sur des circuits comme Bridgeport ou Big Diamond en ayant la certitude qu’une vingtaine de pilotes vont se présenter car ils ont des contrats signés pour le faire. »

 

La SDS a dévoilé son calendrier il y a quelques semaines avant d’ajouter quelques dates supplémentaires à Albany-Saratoga Speedway, Airborne Speedway et Orange County Fair Speedway ce qui porte le nombre de sorties à 24.

« Quand nous avons sorti le calendrier, je savais qu’il y en aurait d’autres à annoncer parce que je tenais à ce qu’on fasse un voyage pour visiter Albany-Saratoga et Airborne, a ajouté Reynolds. Nous voulions faire une sortie de deux courses pour les visiter et il s’agissait de trouver des dates qui convenaient à tous et c’est ce qu’on croit avoir fait avec des épreuves un mardi et mercredi. Lyle (DeVore, promoteur de Albany-Saratoga) a toujours eu du succès avec ce genre de courses en début d’été et on voulait avoir Airborne avec eux. Mike Perrotte fait de l’excellent travail à Airborne avec l’ajout l’an dernier de quelques épreuves 358 et gros blocks et ça a bien été. J’ai même visité l’endroit et je pense que Airborne est prêt à recevoir la série de nouveau. Les courses 358 seront sous notre sanction également. On a aussi annoncé que la course du dimanche 7 mai à Orange County Fair Speedway serait une course de notre série et je pense qu’on affiche maintenant complet. »

 

Après trois ans d’absence, la SDS sera de retour au Canada alors que les sanctions en lien avec la pandémie de COVID-19 avaient vraiment compliqué les choses.

 

« On est très contents de retourner au Canada cette année après une absence de trois saisons, a poursuivi Reynolds. Nous irons là-bas pour trois épreuves dans le même voyage alors nos équipes n’auront à traverser les douanes qu’à une reprise et je pense que c’est apprécié de tous. Le fait d’y avoir trois dates dont deux à l’Autodrome Drummond est quelque chose qui est attendu favorablement par nos équipes. »

 

Bien sûr, la série donnera le coup d’envoi à sa saison comme à chaque année dans trois semaines à Volusia Speedway Park pour l’édition 2023 du DIRTcar Nationals. L’événement ne compte pas pour les points mais il donne la chance aux coureurs de bien débuter leur saison et de profiter de leurs vacances en Floride.

 

« On est excité de retourner à Volusia cette année, d’autant plus que les bourses ont été majorées pour nos équipes, a ajouté le directeur de la série. Je pense que nous aurons au moins une quarantaine de voitures en piste, ce qui est un peu plus que l’an dernier alors que nous étions 36. On n’a plus besoin d’être vacciné pour traverser la frontière maintenant et je sais que nous aurons 5 ou 6 équipes du Québec sur place, en plus de Jessica Power et Ryan Arbuthnot du côté ontarien. Ça c’est seulement les noms que j’ai entendus et je n’ai pas parlé à tous nos pilotes Platinum encore. Je pense qu’ils apprécient le format sur 4 jours de compétition cette année et le fait qu’on paie autant que lors des cinq jours l’an dernier. J’ai regardé les Late Models là-bas hier et la piste semble en excellente condition ce qui devrait aider. »

 

Après le DIRTcar Nationals à Volusia en Floride, la Super DIRTcar Series débutera officiellement sa saison le 31 mars et le 1er avril à Atomic Speedway en Ohio. Au Québec, Mathieu Desjardins, Félix Roy et Steve Bernard ont déjà annoncé leurs intentions de s’inscrire à temps plein dans la série qui se terminera en novembre prochain du côté de Charlotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site