Lessard = Intouchable!

Par Sonia Godbout & Maxime Gagné, relationnistes – (photos Marie St-Lo)

 

En levée de rideau à l’Autodrome Chaudière ce sont plus de 75 pilotes qui s’étaient rendez-vous dans les diverses catégories pour le lancement des activités stock car de la saison 2023.  En plus des divisions Nascar de l’Autodrome Chaudière, c’était également le lancement de la saison ACT LMS Québec. Dame nature aura tenté de venir jouer les trouble-fête dès le début des finales avec des averses dispersées mais l’ensemble des finales auront finalement pu avoir lieu! Les maniaques des courses sont demeurés dans les estrades, coûte que coûte, afin de regarder leur pilote performer.

 

ACT LMS Québec XPN World 
23 rutilantes voitures ACT LMS Qc ont pris d’assaut la piste de Vallée-Jonction et ceux-ci ont été divisés en 3 pelotons pour les séances de qualifications. Dans le 1er groupe, Jeff Côté no. 51, propulsé par Clément Poulin pièces d’autos et KF comptabilité, qui a rapidement installé son rythme devant ses plus proches rivaux, Mathieu Kingsbury no. 9 et Marc Bégin no.37. Dans le 2e groupe, c’est Dany Trépanier no.19, chapeauté par XPN World et Construction JC7, qui a pris les devants du peloton. Il était suivi de près par William Larue no.55 et de Patrick Cliche no.44.La 3e groupe a été quant à lui, plus relevé! Plusieurs batailles à 3 de large ont eu lieu pour le top 3, au grand plaisir des spectateurs! C’est Maxime Gauvreau no.17, soutenu par Carrossier ProColor Beloeil et Capteurs GR, qui termine premier mais il sera talonné de très près par David Gagnon no. 47, Dany Gariépy, no.37 et Raphaël Lessard no.48. La table était mise pour la grande finale.

 

Une finale somme toute, qui s’est déroulée dans un court laps de temps avec peu de drapeau jaune. Les 2 voitures Larue pilotées par Lessard no.48 et Larue no.55 étaient ajustées parfaitement et soudées à la piste. Notons la remontée toute en patience de Louis-Philippe Lauzier no.72, propulsé par Rousseau Métal et Festidrag, qui est parti de la 17e position et qui a terminé en 6e place. La compétition a été chaudement disputée entre la 3e et 7e position tout au long de l’épreuve. L’expérience des pilotes en piste en est certainement pour quelque chose. Au final, c’est Raphaël Lessard qui monte sur la plus haute marche du podium, suivi de son coéquipier, William Larue no.55 et de Mathieu Kingsbury no.9. Le top 5 est complété par Jeff Côté no. 51 et d’Alexendre Fireball Tardif no.21.

 

Nascar Truck Kenny U-Pull
Une domination totale d’Anthony Lessard no. 192, propulsé par XPN World et Duroy Électrique, qui a offert une prestation sans faille! Sera-t’il une menace pour le champion en titre 2022, Steve Lavigne? À suivre… Ce sont donc, 17 camionnettes qui ont pris possession du circuit ovale. Ils ont été divisés en 2 peloton pour les séances de qualification. Dans le 1er groupe, c’est Lessard qui a creusé l’écart à chaque tour sur ses 2 plus proches rivaux, soit la recrue William Roberge no. 83 et de Cédric Lemay no.16. Dans le 2e groupe, la compétition était beaucoup plus serrée. C’est Jonathan Desbiens no. 92, commandité par Desbiens Fer & Métaux et Groupe DB, qui se sauve avec la première position, suivi de Steve Lavigne no. 72 et d’Antoine Limoges no. 7.

 

Dès le départ de la finale, Lessard a repris où il avait laissé en qualification, en ne regardant pas à l’arrière tout le long de l’épreuve. Notons la belle remontée de la recrue, Jérémy Bergeron no.81 qui en était à sa première course en Nascar Truck. Ce dernier s’est élancé de la 14e position et a terminé dans le top 5. Le podium est donc, Anthony Lessard no. 192, suivi en 2e position du champion défendant Steve Lavigne no.72. C’est Carl Vachon no. 118 qui clôture ce podium. Nous retrouvons en 4e et 5e position, respectivement Jonathan Desbiens no.92 et Jérémy Bergeron no.81.

 

 

 

Nascar Sport Compact Sénior Les Entreprises Daniel Carré
Mais quelle finale enlevante! Les 13 pilotes les plus expérimentés de leur catégorie, ont offert une chaude rivalité. Dale Darveau no.30, propulsé par Garage Auto HLR Ltée et EML mécanique, semblait bien installé en première position mais son moteur lui a fait faux bond à 3 tours de la fin et il a dû concéder sa position au profit de Chloé Grondin no.32, elle qui a usé de patience. Malheureusement, ceux qui ont l’habitude de nous offrir une solide performance, Eric Desponts no.151 et Eric Thibault no.3 ont été victimes d’un accrochage qui a rudement compromis leur chance d’accéder au podium. C’est donc Grondin no.32 chapeauté par Festidrag et Gestion Roy Electrique, qui accède à la plus haute marche du podium, suivi de Jean-Christophe Bolduc no. 141 et de Bobby Bureau no.28. Le top 5 est clôturé par Matthew Lambert no.54 et d’Éric Desponts no.151.

 

*Prendre note que dans cette catégorie, les résultats ne sont pas officiels car nous sommes en attente des résultats de l’inspection.

 

Nascar Vintage Excavation A.D. Roy
Du côté des Nascar Vintage, c’est un groupe de 12 pilotes qui ont répondu à l’appel pour la première course de la saison. Malheureusement les pratiques sont venues à bout de la mécanique pour 4 d’entre eux. La première qualification de la saison dans cette catégorie sera l’affaire du no.08 de Josca Lévesque. Il est suivi du no.10 de Claude Jean et finalement de Claude Goupil dans la no.71. Dans la seconde qualification c’est un autre habitué des Vintage, le no.B45 de Patrick Verner qui l’emporte. Il est suivi de Maxime Bernard dans le no.35 et du no.47 d’Éric Laliberté. Les rutilantes voitures Nascar Vintage se sont élancées pour une finale de 30 tours toute en puissance et c’est Josca Lévesque qui vient compléter une journée parfaite en allant chercher la victoire. Sur le podium il est suivi du no.8 de François Becksted, chapeauté par Becksted inc et Guérin Jet .de Sable, qui aura tout tenté pour aller lui ravir la première position. La troisième marche du podium sera quant à elle occupée par Claude Goupil. Le top 5 est complété par Claude Jean dans la no.10 et par Maxime Bernard no.35.

 

Sport compact développement Desbiens Fer & Métaux
13 pilotes s’étaient donnés rendez-vous au départ de cette nouvelle division qui se veut un tremplin vers les Nascar Sport Compact Sénior. Les 7 pilotes recrues, avaient clairement en tête de venir nous prouver qu’ils n’ont pas l’intention de se présenter à l’Autodrome pour figurer. Les dames sont à l’honneur de la première qualification alors que Maude Sylvain dans la no.12, commandité par Transport F Express et Les Toitures de Beauce 2002, vient chercher la victoire suivi du no.48 de Léonie Perreault. La recrue Samuel Langlois dans le no.84 complète le top 3. La deuxième qualification est dominée par des recrues alors que le no.10 d’Anthony Guerard, supporté par Les Entretiens Pierre Guérard et Revêtement CAB, vient chercher la victoire devant Jacob Laliberté dans la no.38 et Paul Genesse dans la no.6. En finale, Maude Sylvain mène la grande majorité des tours pour remporter sa première victoire et compléter une journée parfaite. Anthony Guérard termine au second rang après avoir mené quelques tours pendant la course. Le podium est complété par le no.97 de Christopher Fecteau. Zachary Genesse dans le no.39 et Jérémy Poulin dans le no.18 complètent le top 5.

 

Nous vous donnons rendez-vous le 27 mai prochain pour le ACT LMS Qc – Kennebec Dodge Chrysler 250. Vous y retrouverez en plus des ACT LMS QC, la Série Sportsman Québec (100 tours), les Nascar Vintage (30 tours) et finalement, les Nascar Sport Compact Développement (30 tours).

 

#noussommesNascar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site