Mat Williamson envahit Brockville en remportant le 50 tours Ogilvie

Par Tim Baltz

 

Près de 120 voitures réparties dans sept divisions étaient prêtes pour plus de 250 tours de course samedi soir dernier au Brockville Ontario Speedway.  Mobil 1 et Jim’s Performance Plus étaient sur place pour la grande soirée qui comprenait la deuxième ronde de la série Ogilvie’s Triple Crown pour les Modifiés 358 DIRTCar et Sportsman et le couronnement d’un champion de piste Street Stock.

 

Dans l’épreuve Street Stock de 15 tours, Brett Horner et Stéphane Phillippe se disputaient le titre et Horner avait la première place avec Nick Merkley et Todd Raabe pour le contester. Au 7e tour, Merkley prend la tête mais Raabe et Horner tentent de le priver de sa première victoire. Dans les derniers tours, Nick Merkley a réussi à s’accrocher et à remporter sa première victoire en carrière, Raabe a terminé 2e et Brett Horner 3e, ce qui lui a permis de remporter son 2e titre d’affilée. Steve Brady et Sam Rechzin complètent le top 5.

 

La deuxième étape de la série Ogilvie’s Triple Crown pour la DIRTcar était prévue pour 50 tours et Johnathon Ferguson partait en pole avec Mat Williamson qui le poursuivait en 2ème position. Au 7e tour, Williamson prend la tête et commence à dominer la course. Williamson s’est construit une énorme avance avec Ryan Arbuthnot et Danny O’Brien qui sont entrés dans le top 3, mais ils avaient du travail à faire. La course se déroulant sans drapeau jaune, Williamson a pu suivre son propre rythme et choisir ses points dans le trafic, tandis qu’Arbuthnot, Danny O’Brien et Johnathon Ferguson essayaient de suivre le rythme. Dans les derniers tours, Ryan Arbuthnot s’est rapproché à une demi-droite, mais son voyage dans l’allée de la victoire devra attendre, car le retour de Mat Williamson à Brockville s’est traduit par un quatrième voyage dans l’allée de la victoire et une deuxième victoire dans la série Ogilvie. Ryan Arbuthnot a terminé deuxième, Danny O’Brien, Johnathon Ferguson et Jarrett Herbison complétant le top 5.

 

L’épreuve Ogilvie’s Triple Crown de 40 tours pour les DIRTCar Sportsman était prête pour la bataille et Shane Pecore cherchait à augmenter son avance dans les points de la série mais Bobby Herrington était juste derrière lui avec Shane Stearns en troisième position. Brennan Moore a eu des problèmes au 2e tour lorsqu’il a perdu de la puissance dans le 4e virage, ce qui a provoqué un accident en chaîne qui a obligé plusieurs pilotes à repartir en queue de peloton. Tyler Stewart a été le plus endommagé alors qu’il était quatrième et a été remorqué aux stands. Pecore continue sa course, mais Herrington est à distance et a besoin d’un drapeau jaune pour tenter de remporter la victoire, tandis que Stearns, Xavier Andrews et Jessica Power, qui s’est hissée dans le top 5 après l’accrochage du début de course, tentent de garder le rythme. Un jaune rapide est apparu au 25e tour, donnant à Herrington l’opportunité dont il avait besoin. Au nouveau départ, Herrington prend la première place, Pecore est deuxième et Shane Stearns troisième. Au cours des derniers tours, Bobby Herrington a pris une avance confortable et n’a jamais regardé en arrière, remportant sa 6e victoire de l’année et sa 5e victoire au Ogilvie’s. Shane Pecore a terminé deuxième et Shane Stearns troisième. Brennan Moore est revenu d’un tour en arrière pour terminer quatrième et Xavier Andrews cinquième.

 

La série Eastern Ontario Mini Stock Showdown a débuté de façon effrayante alors que Ryan Brown a quitté le sommet des virages 1 et 2, ce qui a entraîné une série de violentes culbutes. Brown s’en est sorti, mais sa soirée était déjà terminée. La bataille en tête après le drapeau rouge dans la finale de 25 tours a vu Brandon MacMillan mener le bal devant Antoine Dumouchel, James Clarke, Matt Boal et Tyler Lamarche. Ces pilotes se sont livrés une belle bataille pour la tête, mais ce n’était pas une bonne journée pour les deux premiers dans les points. Hayden Brown a abandonné le rythme sur la ligne droite arrière au 10e tour, tandis que Matt Boal, qui était deuxième dans les points, est rentré aux puits pour des problèmes mécaniques plus tard dans l’épreuve. Dans les derniers tours, une belle bataille s’est engagée entre le meneur de la course, Pierre Picard, Brandon MacMillan, Travis Lamarche et Marc Dagenais. Au dernier tour, MacMillan a tenté sa chance à l’extérieur des virages 3 et 4 et a rejoint Picard. Au virage 4, Pierre Picard a réussi à devancer MacMillan pour remporter sa première victoire de l’année. MacMillan a gagné des points importants pour le titre de champion de la piste à une semaine de la fin, en terminant deuxième. Marc Dagenais, le champion en titre Jamie Larocque et Dakota Boal ont complété le top 5.

 

Un accrochage entre cinq voitures a débuté la finale de 20 tours PM Promotion Pro Stock. Tyler Bushey, deux fois gagnant de la finale, a été remorqué aux puits pour des problèmes mécaniques. Eric-Jean Louis a pris les devants dans les premiers tours mais Marc Lalonde, le pilote Pro Stock le plus victorieux de la région, a réussi à se frayer un chemin jusqu’à la première place avec les vétérans Denis Gauvreau et Bruno Cyr qui ont pris les trois premières places. Lalonde a commencé à étirer son avance et semblait être en bonne voie pour une autre victoire en 2023 et possiblement sa deuxième victoire à Brockville. Avec 5 tours à faire, le drapeau jaune s’est levé donnant une chance à Gauvreau et Cyr de remporter la victoire. Lors de la dernière relance, Lalonde a réussi à prendre une avance de deux longueurs de voiture avec Cyr qui était là pour le défier à partir de la troisième position. Dans le tournant 3 au dernier tour, Denis Gauvreau a pris la voie haute mais ce n’était pas suffisant alors que Marc Lalonde a remporté la victoire sur Gauvreau, Cyr, Thomas McDonald et Eric-Jean Louis.

 

Dylan Moore a été le pilote dominant dans les premiers tours de la finale de 12 tours Novice Sportsman alors qu’il a pris les devants sur Paul Donnelly. Moore a mené jusqu’au 6e tour lorsque Madie Wallace et Trey Ladoucer se sont accrochés dans les virages 1 et 2. Alors qu’ils s’emmêlent, ils attrapent Melcolm Banks qui sort du virage et entre en contact avec le mur des stands. Banks s’en sort indemne. Wallace et Ladouceur ont pu reprendre la course à l’arrière du peloton. À la reprise, Dylan Moore prend la tête, mais derrière lui, Skylar Ladouceur est à la charge et prend la 2e place dans les derniers tours, mais Dylan Moore s’éloigne et se retrouve dans le couloir de la victoire pour une 4e fois en 2023. Ladouceur a terminé deuxième devant Cory Lambert, Trey Ladouceur et Paul Donnelly.

 

Le Eastern Ontario Vintage Stock Car Club a conclu une soirée de course très occupée, avec des batailles tout au long de l’épreuve de 20 tours dans deux divisions différentes. Jason Riddell menait la classe 70/80 mais Matt Barbour donnait du fil à retordre au vétéran. Dans la classe 50/60, deux vétérans se sont livrés une belle bataille pour la position, Pete Stapper et Greg Hale se disputant la tête. Tout au long de la course, les leaders des deux classes ont offert un spectacle aux fans en échangeant leurs positions tout en se jouant des voitures en retard. À l’arrivée, Riddell a tenu tête à Barbour pour remporter la victoire, tandis que Stapper a remporté la bataille entre lui et Greg Hale pour la victoire dans la division 50/60.

 

La semaine prochaine, Greenshield Pest Control sera sur place pour la soirée des championnats alors que les champions seront officiellement couronnés dans les catégories DIRTCar 358 Modified et DIRTCar Sportsman, Novice Sportsman, Mini Stock et PM Promotions DIRTCar Pro Stock. Le départ des courses sera donné à 19 heures, avec des tours de piste et une cérémonie d’ouverture.

 

Pour des informations mises à jour, n’oubliez pas de visiter le site Web de l’autodrome à brockvillespeedway.com. Pour des mises à jour instantanées, n’oubliez pas de suivre le circuit sur Facebook, X (anciennement Twitter) et Instagram.

 

 

DIRTCAR 358 MODIFIEDS

A Feature 1 (30 Laps): 1. 6-Mat Williamson[2]; 2. R70-Ryan Arbuthnot[4]; 3. 17D-Danny O’Brien[3]; 4. 44-Johnathon Ferguson[1]; 5. 38J-Jarrett Herbison[6]; 6. 66-Kyle Dingwall[9]; 7. 17-Tristan Draper[5]; 8. 83-Dylan Evoy[7]; 9. 18-Kalen Draper[8]; 10. 88-Lee Ladouceur[11]; 11. 7M-Madison Mulder[10]; 12. 17M-Gavin MacFarlane[13]; 13. 64-Terry McClelland[15]; 14. 75J-Joe Banks[12]; 15. 08-Chris Ferguson[14]

 

Heat 1 (8 Laps): 1. 44-Johnathon Ferguson[1]; 2. 17D-Danny O’Brien[2]; 3. 17-Tristan Draper[3]; 4. 83-Dylan Evoy[5]; 5. 66-Kyle Dingwall[7]; 6. 88-Lee Ladouceur[4]; 7. 17M-Gavin MacFarlane[6]

 

Heat 2 (8 Laps): 1. 6-Mat Williamson[1]; 2. R70-Ryan Arbuthnot[2]; 3. 38J-Jarrett Herbison[3]; 4. 18-Kalen Draper[5]; 5. 7M-Madison Mulder[4]; 6. 75J-Joe Banks[6]; 7. 08-Chris Ferguson[8]; 8. 64-Terry McClelland[7]

 

15 entries

DIRTCAR PRO STOCK

A Feature 1 (20 Laps): 1. 8-Marc Lalonde[5]; 2. 72G-Denis Gauvreau[4]; 3. 33-Bruno Cyr[3]; 4. 27-Thomas MacDonald[14]; 5. 9-Eric Jean Louis[1]; 6. 6JR-Stephane Lebrun[6]; 7. 2X-James Clarke[13]; 8. 17-Marc Peladeau[2]; 9. 38JR-Justin Chaput[8]; 10. 64-Daniel Desnoyers[9]; 11. 12S-Dakota Sharp[7]; 12. 06-alex labrun[12]; 13. X15-Tyler Bushey[10]; 14. (DNS) 81-Danny Larose

 

Heat 1 (8 Laps): 1. X15-Tyler Bushey[6]; 2. 33-Bruno Cyr[4]; 3. 72G-Denis Gauvreau[5]; 4. 12S-Dakota Sharp[8]; 5. 6JR-Stephane Lebrun[7]; 6. 81-Danny Larose[1]; 7. 2X-James Clarke[2]; 8. (DNS) 4-Rock Aubin

 

Heat 2 (8 Laps): 1. 8-Marc Lalonde[5]; 2. 9-Eric Jean Louis[2]; 3. 6JR-Stephane Lebrun; 4. 38JR-Justin Chaput[7]; 5. 17-Marc Peladeau[3]; 6. 64-Daniel Desnoyers[6]; 7. 06-alex labrun[1]; 8. 27-Thomas MacDonald[4]

 

19 entries

DIRTCAR SPORTSMANS

A Feature 1 (25 Laps): 1. 88Z-Bobby Herrington[3]; 2. 0M-Shane Pecore[1]; 3. 22S-Shane Stearns[2]; 4. 35B-Brennan Moore[4]; 5. 0-Xavier Andrews[6]; 6. 23-Michael Dillon[15]; 7. 52-Jessica Power[8]; 8. 88K-Dylan Kirkland[9]; 9. X41-Xavier Perrin[11]; 10. 707-Greg Brinklow[12]; 11. 18J-Jordan Wood[17]; 12. 91-Kraig Handley[7]; 13. 27D-Mario Dupuis[19]; 14. 29D-Justin Desrosiers[10]; 15. 3-Adam Rozon[16]; 16. 23P-Cole Perry[13]; 17. 16-Matthew Prunner[14]; 18. 32-Tyler Stewart[5]; 19. (DNS) 72-James Friesen

 

Heat 1 (8 Laps): 1. 0M-Shane Pecore[2]; 2. 35B-Brennan Moore[1]; 3. 91-Kraig Handley[5]; 4. 29D-Justin Desrosiers[3]; 5. 23P-Cole Perry[7]; 6. 3-Adam Rozon[4]; 7. 27D-Mario Dupuis[6]

 

Heat 2 (8 Laps): 1. 22S-Shane Stearns[2]; 2. 32-Tyler Stewart[1]; 3. 52-Jessica Power[3]; 4. X41-Xavier Perrin[5]; 5. 16-Matthew Prunner[4]; 6. 18J-Jordan Wood[6]

 

Heat 3 (8 Laps): 1. 88Z-Bobby Herrington[1]; 2. 0-Xavier Andrews[2]; 3. 88K-Dylan Kirkland[4]; 4. 707-Greg Brinklow[5]; 5. 23-Michael Dillon[3]; 6. (DNS) 72-James Friesen

 

33 entries

DIRT MINI STOCKS

A Feature 1: 1. 48-Pierre Picard[8]; 2. 23B-Brandon Macmillan[1]; 3. 30-Marc Dagenais[16]; 4. 12A-Jamie Larocque[7]; 5. 73-Dakota Boal[12]; 6. 2X-James Clarke[10]; 7. 06J-Jarrod Galway[28]; 8. 7M-Dan Cook[9]; 9. 87C-Christopher Cordeau[3]; 10. 93M-Travis Lamarche[19]; 11. 29-Tyson Slinger[15]; 12. 6-Ian Reid[18]; 13. 95-Zac Lynch[17]; 14. 7Z-Antoine Dumouchel[4]; 15. TJ35-Tyler Lamarche[6]; 16. 7-Chris Cotton[14]; 17. 83-Steven Boies[22]; 18. 71S-Jon Saunders[21]; 19. 24-Sebastien Lussier[11]; 20. L29-Landen Slinger[27]; 21. 03C-Colin Chisamore[25]; 22. 33-Kevin Sabourin[2]; 23. 37-Matt Boal[5]; 24. 46-Hayden Brown[20]; 25. 27A-Ryan Brown[24]; 26. 66P-Mark Packer[23]; 27. (DNS) 32-Jason Beachamps; 28. (DNS) 68L-John Lamarche; 29. (DNS) 11R-Shawn Reid

 

Heat 1: 1. 37-Matt Boal[5]; 2. 73-Dakota Boal[3]; 3. 87C-Christopher Cordeau[4]; 4. 7-Chris Cotton[7]; 5. 6-Ian Reid[6]; 6. 83-Steven Boies[1]; 7. 68L-John Lamarche[2]; 8. (DNS) 7Z-Antoine Dumouchel

 

Heat 2: 1. TJ35-Tyler Lamarche[4]; 2. 7M-Dan Cook[6]; 3. 32-Jason Beachamps[2]; 4. 29-Tyson Slinger[3]; 5. 93M-Travis Lamarche[8]; 6. 66P-Mark Packer[5]; 7. (DNS) 75-Emily Massy; 8. (DNS) 33-Kevin Sabourin

 

Heat 3: 1. 2X-James Clarke[3]; 2. 48-Pierre Picard[1]; 3. 23B-Brandon Macmillan[4]; 4. 30-Marc Dagenais[7]; 5. 46-Hayden Brown[2]; 6. 27A-Ryan Brown[5]; 7. L29-Landen Slinger[6]; 8. (DNS) 16J-Jesse Wolfe

 

Heat 4: 1. 12A-Jamie Larocque[8]; 2. 24-Sebastien Lussier[1]; 3. TJ35-Tyler Lamarche; 4. 95-Zac Lynch[7]; 5. 71S-Jon Saunders[2]; 6. 03C-Colin Chisamore[5]; 7. 06J-Jarrod Galway[4]; 8. 11R-Shawn Reid[3]

 

10 entries

NOVICE SPORTSMAN

A Feature 1 (12 Laps): 1. 35D-Dylan Moore[4]; 2. 21L-Skylar Ladouceur[7]; 3. 39-Cory Lambert[8]; 4. 21T-Trey Ladouceur[6]; 5. 98-Paul Donnelly[1]; 6. 911-Nick Merkley[5]; 7. 17M-Madie Wallace[3]; 8. M75-Melcolm Banks[2]; 9. 20-Nathan Lambert[10]; 10. 80D-Damien King[9]

 

Heat 1 (6 Laps): 1. 35D-Dylan Moore[4]; 2. M75-Melcolm Banks[2]; 3. 17M-Madie Wallace[3]; 4. 21L-Skylar Ladouceur[5]; 5. 80D-Damien King[1]

 

Heat 2 (6 Laps): 1. 98-Paul Donnelly[1]; 2. 911-Nick Merkley[2]; 3. 21T-Trey Ladouceur[5]; 4. 39-Cory Lambert[3]; 5. 20-Nathan Lambert[4]

 

13 entries

STREET STOCKS

A Feature 1: 1. 911-Nick Merkley[5]; 2. 10-Todd Raabe[7]; 3. 52J-Brett Horner[3]; 4. 11-Steve Brady[4]; 5. 27-Sam Reckzin[9]; 6. 46-Adam Switzer[8]; 7. 7-Matt Mcrury[10]; 8. 125-Stephane Philippe[2]; 9. 22-Maxime Prevost[6]; 10. 9-Sylvain Gauthier[1]; 11. (DNS) 71-Francis Gauthier; 12. (DNS) 11X-Martin Thibert

 

Heat 1: 1. 10-Todd Raabe[6]; 2. 9-Sylvain Gauthier[2]; 3. 52J-Brett Horner[5]; 4. 11-Steve Brady[1]; 5. 27-Sam Reckzin[3]; 6. 71-Francis Gauthier[4]; 7. 11X-Martin Thibert[7]

 

Heat 2: 1. 911-Nick Merkley[2]; 2. 125-Stephane Philippe[4]; 3. 22-Maxime Prevost[3]; 4. 46-Adam Switzer[6]; 5. 7-Matt Mcrury[1]; 6. 0-Tyler French[5]

 

Eastern Ontario Vintage Stock Car Club (50/60) 20 laps

PETE STAPPER, Greg Hale, Dexter Billings, Chris Wilson Joey Hilts, Jeff Cledgett, Bob Beattie, Jamie Pryor, Darrell Wilson

 

Heat Winner: Greg Hale

 

Eastern Ontario Vintage Stock Car Club (70/80) 20 laps

JASON RIDDELL, Matt Barbour, Gavin Riddell, Steve Billings, Ian Gordon, Chad Lackie, Paul Billings, Kyle Grundy, Wayne Riddell

 

Heat Winner: Jason Riddell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site