Le botté d’envoi de la saison 2021 de Formule 1!

Cet hiver, ce n’est pas de la gomme de pneu qu’on a laissée sur la piste mais plutôt de l’encre sur du papier! L’hiver 2020-2021 a été marqué par des échanges de pilotes entre équipes, des renégociations de contrats et des signatures pour de nouvelles stars potentielles au titre de champion du monde. Maintenant que tous les pilotes sont confirmés dans leurs sièges pour la saison 2021, c’est ce vendredi que s’élancaient ceux-ci sur le circuit de Bahreïn au Moyen-Orient.

Pas la journée des grosses écuries.

C’est à travers une tempête de sable que les pilotes effectuaient les premiers tests de leurs nouvelles voitures. Max Verstappen, l’aspirant champion du monde chez RedBull, a marqué cette journée en mettant sa monoplace au plus haut du tableau indicateur avec plus de deux dixièmes sur le reste du peloton. Il est le seul des écuries dominantes à s’être démarqué alors qu’il a devancé Lando Norris de chez McLaren et Esteban Ocon de chez Alpine. McLaren et Alpine sont des équipes qui lutteront pour la 3e position au championnat des constructeurs.

Ce n’était pas la journée à laquelle s’attendait l’écurie Mercedes. La  » Silver Arrow » du Finlandais Valtteri Bottas a été prise avec des ennuis de boîte de vitesses,
et son coéquipier et sept fois champion du monde, Lewis Hamilton, avait beaucoup de difficulté à trouver de l’adhérence sur le circuit couvert de sable. Ils ont réussi respectivement le 17e et 10e temps.

Le retour d’Aston Martin et de Lance Stroll

L’écurie qu’on appelait en 2020 Racing Point fait maintenant revivre l’ancienne écurie Aston Martin qui s’était affichée dans les années 20. De nouvelles couleurs et surtout, à mon avis, une bien plus belle voiture pour le pilote de Mont-Tremblant. On a retrouvé Lance en quatrième position vendredi pour la première journée de pratique. Il est encore trop tôt pour dire que l’écurie sera capable de suivre le rythme rapide de la lutte pour la 3e position mais ils ont des pilotes qui ont soif de gagner.
Sébastian Vettel qui était chez Ferrari auparavant souhaite prouver qu’il a encore ce qu’il faut pour dominer et le Québécois Stroll a annoncé durant l’hiver cet hiver qu’il ne voulait pas seulement se battre en milieu de peloton cette saison.

© Copyright: Batchelor / XPB Images

Mercedes et Red Bull se batteront pour la tête du championnat alors qu’on aura une super lutte pour la troisième place du classement des écuries qui mettra au prise McLaren, Alpine et Aston Martin. Une saison intéressante s’annonce!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site