Maresca remporte une deuxième victoire de suite à Bridgeport

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Un article de Ken Bruce, Collaboration spéciale Dirt Track Digest

La dernière fois que Michael Maresca a couru sur le nouveau tracé du Bridgeport Motorsports Park en novembre dernier, il a remporté la dernière épreuve de la saison lors du Wildcard Weekend. Maresca est revenu pour le coup d’envoi de la saison 2021 et a fait exactement la même chose pour remporter sa deuxième épreuve de suite sur l’ovale de Swedesboro au New Jersey.

Maresca avait garanti sa place dans le cash dash vendredi soir en réalisant le meilleur temps dans la deuxième séance de réchauffement. Les organisateurs de la course déterminaient les positions de départ de la finale en fonction des résultats du cash dash et en vertu de sa 7e position, c’est de cet endroit qu’il s’est élancé en vue du Doug Hoffman Memorial.

Le pilote de Potsdam, N.Y. n’a pas perdu de temps avant de se rendre à l’avant et se trouvait au troisième rang quand le jaune est sorti pour la voiture 117 de Kevin Hirthler au 5e tour. À la relance, Maresca et Joseph Watson se sont livré une chaude lutte pour le deuxième rang alors que le meneur Duane Howard était en train de prendre ses distances.

Au tour numéro 19, la voiture numéro 15G de Howard commençait à laisser filtrer un peu de fumée et au tour suivant, c’était une fumée dense qui s’échappait de son véhicule. Le jaune est sorti au 21e tour pour Howard, arrêté au centre de la piste alors qu’un épais nuage de fumée s’est élevé au-dessus de la piste.

« Duane (Howard) était très rapide aujourd’hui et aurait été très dur à battre, a mentionné Maresca au sujet de son rival. Je me suis rendu jusqu’à lui mais j’ai dû lever le pied parce que j’étais aveuglé par sa fumée. Quand il arrivait en virages, il laissait échapper beaucoup d’huile et je ne voyais absolument rien. J’étais inquiet de lui rentrer dedans. »

À ce moment, Maresca a été en mesure de s’emparer la tête puisqu’il venait tout juste de se défaire de Watson avant la tombée du drapeau jaune. À ce point-ci de la course, ce fut la domination Maresca jusqu’à la fin de la course où Mike Mahaney a commencé à réduire la distance séparant les deux bolides.

Avec cinq tours à faire, Mahaney se trouvait désormais juste derrière le meneur sans que Maresca ne commette la moindre faute. Au tout dernier virage, Mahaney a tenté le grand coup en se présentant à l’intérieur de Maresca à l’entrée de la courbe numéro 3.

Mahaney s’est lancé à toute vitesse à l’intérieur pour se laisser glisser vers le large mais n’a pas été en mesure de faire coller sa voiture au circuit. Maresca a été en mesure de revenir vers l’intérieur pour aller chercher la grosse victoire et le chèque de 6000$ remis au vainqueur.

« J’adore cet endroit. Ça course et c’est le fun!, jubilait Maresca pendant que son équipe rentrait la voiture dans la remorque après l’inspection technique. À chaque fois que vous pouvez venir à une piste que vous affectionnez, ça vous donne l’idée de revenir. J’ai essayé de conserver la voiture et les pneus pendant un bon moment parce que je savais que les gars derrière allaient s’approcher et c’est ce qu’ils ont fait. »

Maresca a parlé de l’ultime tentative de Mahaney pour le dépasser au dernier tour.

« Je me doutais qu’il allait tenter quelque chose comme ça, de mentionner Maresca. Je m’étais préparé. Tu dois t’y attendre quand tu approches le traffic et que tu baisses ton rythme en conservant tes pneus pour éviter une crevaison. Tu sais que ça s’en vient, tu essaies de te préparer et tu prends une bonne respiration. Mike a fait ce que je m’attendais et heureusement il n’a pas été capable de tenir ça devant moi. J’ai été en mesure de revenir à l’intérieur pour cueillir la victoire. »

Ce fut une longue inspection d’après-course pour Maresca et sa voiture numéro 7mm mais quand tout a été terminé, il a reçu le pouce en l’air.

« Ça a pris un bon bout de temps pour passer à travers l’inspection, a expliqué Maresca. Mon ami Ray (Carroll, l’inspecteur de Bridgeport) passe à travers tout ça avec beaucoup d’attention, et c’est très bien. Je préfère qu’ils s’assurent de tout regarder. Ils ont regardé notre carburateur, la carrosserie et la grandeur en pouces cubes du moteur. Il s’agit de notre moteur DIRT 358 qui n’a pas de seal alors ils ont besoin de tout regarder. Ils peuvent retirer la tête s’ils le veulent, ça ne me dérange pas. Ils sont aussi bien de faire une bonne inspection tout de suite avant que toutes sortes de choses soient racontées sur moi alors que je vais bien sur la piste. »

Godown amène son nouveau Bicknell à la 3e place

Après avoir débuté la saison de la STTS avec la voiture DKM, l’équipe R&M Racing a décidé de sortir sa toute nouvelle voiture Bicknell cette semaine au Bridgeport Motorsports Park. L’équipe a travaillé très fort toute la fin de semaine pour bien placer la voiture et elle a été récompensée par une belle troisième place chaudement acquise.

« C’était frustrant hier et aujourd’hui, de mentionner Ryan Godown au sujet des nouveaux ajustements de sa voiture. Les gars ont travaillé sans relâche et nous avons changé beaucoup de choses pour se rendre ici. Je dois tous les remercier. Mike Carlucci, Sam Godown, Alex et tout le monde qui sont venus ici ce week-end. Toute cette opération part de notre garage dorénavant et nous avons travaillé très fort pour l’amener jusqu’ici et nous avons encore des ajustements à faire. »

Ce sera la première fois que Godown aura un Bicknell à sa disposition sur une base régulière en plusieurs saisons.

« Je n’ai pas conduit de Bicknell à part celui de Jamie (Mills, la voiture numéro 30) depuis quelques années et il y a eu beaucoup de changements depuis. Je dois m’y habituer de nouveau, explique Godown. Je pense que nous n’avons pas terminé la voiture avant 3h AM jeudi, alors il y a beaucoup de fatigue depuis quelques semaines. Je ne serais pas capable de faire ça sans mes commanditaires Camp Out, Ellery’s, Precision Hydraulics, Billy the Kid Performance Engines et Izzi Trucking. J’ai vraiment la tâche la plus facile soit celle de prendre le volant, tout le crédit leur revient. Ils se sont grouillé le cul pour que ça fonctionne et on a eu le caquet bas pas mal en fin de semaine mais on a continué de creuser pour trouver des solutions avant que la saison pour les points commence. »

Godown, qui partait 14e dans le peloton de 29 voitures, a remonté en piste vers l’avant avant de s’installer à la troisième place, une position qu’il conservera jusqu’à l’arrivée.

« Je ne sais pas si j’avais quelque chose pour les deux premiers. Je pense qu’ils tentaient aussi de sauvegarder leur équipement, comme moi, a laissé entendre Godown en attendant l’épreuve finale de son fils. Je partais 14e alors je ne pouvais pas y aller avec modération. C’est difficile. Si tu n’y vas pas à fond la caisse, tu vas te faire dépasser et si tu en donnes trop, tu risques la crevaison et ça m’inquiétait drôlement. Je pensais être capable de me rapprocher dans le trafic et tenter quelque chose, on ne sait jamais, mais ces gars-là (Maresca et Mahaney) courent beaucoup et ont du succès. On ne sait jamais ce qui peut arriver dans le trafic.

C’était un bon départ pour nous, mais évidemment on doit être meilleurs en partant nos soirées, spécialement quand c’est glissant ou collant. On doit travailler là-dessus. Nous avons utilisé un DKM lors des deux premières semaines, et cette semaine en Bicknell est un peu différent sur ce que nous sommes habitués, en plus de se familiariser avec une voiture à amortisseurs. Quand tu pars d’un Troyer, de rouler avec ça est tout un défi. Chaque voiture veut quelque chose de différent et c’est notre travail de trouver quoi faire.

Je veux aussi remercier Doug et son équipe pour avoir rendue la piste aussi bonne pour la finale. Je sais que plusieurs d’entre nous étaient inquiets de crever nos pneus, mais je ne pense pas avoir vu de crevaison chez qui que ce soit. La piste était en bonne condition, particulièrement pour un programme en après-midi. Tout le crédit revient à Doug et son équipe de préparation de piste. »

Quelques échos à Bridgeport

Un total de 40 voitures étaient inscrites pour le Doug Hoffman Memorial samedi. Kevin Hirtley, Mike Mahaney, Billy Pauch Jr et Joseph Watson ont gagné les qualifications. Briggs Danner et Billy Osmun III ont remporté les consolations…

Ryan Krachun et Michael Maresca avaient garanti leur place dans le Dash du samedi en vertu de leurs temps les plus rapides lors de la session d’essais libres en Modifiés vendredi soir…

Duane Howard a remporté le cash dash samedi, ce qui l’a placé en position de commande pour la grande finale. Mike Mahaney a terminé deuxième…

La nouvelle équipe Howard/Getz a eu un départ difficile à la saison 2021 et tout semblait vouloir se replacer samedi. Howard partait de la première place en finale et semblait particulièrement fort en donnant le rythme. Mais malheureusement, le mauvais sort s’acharne sur la voiture 15G alors que la voiture a commencé à montrer de la fumée au 19e tour avant de rendre l’âme quelques tours plus tard…Danny Bouc faisait ses débuts à bord de la voiture numéro 357 de Norm Hansell. Bouc était vraiment rapide tôt en journée en réalisant le meilleur chrono de son groupe avant qu’un mauvais choix de pneu pour la finale le relègue à la 14e place à l’arrivée…

Billy Pauch Sr brillait par son absence samedi après avoir endommagé son moteur lors des essais du vendredi soir…

Le multiple champion de piste Ryan Watt a connu une mauvaise journée quand l’essieu arrière de son véhicule numéro 14 s’est brisé au 11e tour…

Timmy Buckwalter filait allègrement vers la victoire dans sa qualification quand un bris de suspension l’a forcé à l’abandon. Buckwalter n’a pas été en mesure de se qualifier depuis la consolation, ce qui l’a forcé à utiliser un provisionnel pour participer à la finale. Neal Williams et Clay Butler ont aussi utilisé un provisionnel.

Félicitations au pilote de deuxième génération Sammy Martz Jr pour sa toute première victoire en carrière à Bridgeport dans la division des Sportsman Crate. Le jeune Martz rejoint son papa Sammy dans la liste d’anciens gagnants du côté de Bridgeport.

 

Lien vers article principal en anglais

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site