Un impact positif? Évidemment!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Même si la course sur terre-battue est à l’origine des courses de stock-car, cette discipline demeure toujours aujourd’hui très nichée. Rares sont les événements d’envergure qui sont présentés sur les grandes chaînes sportives. Or, depuis la première course de la série de camionnettes de Nascar à Eldora, on sent de plus en plus un engouement vers la terre. Ajoutons à cela la tournée 2020  des séries sur terre-battue de Kyle Larson. Dans une saison de COVID, sa présence a quand même attiré l’attention de plusieurs. Maintenant, est-ce que les 2 courses disputées à Bristol auront un impact positif sur notre sport? Je crois que oui!

Central PA Racing Scene

En premier lieu, les pilotes Nascar ont fait tout une promotion pour les courses sur terre. Martin Truex Jr a répété au micro à quel point il avait passé à côté de quelque chose en ne courant pas plus souvent sur la terre. Sa voix s’est ajoutée à celle des autres pilotes qui ont adoré l’événement. Il suffit de regarder et d’écouter les entrevues des pilotes et vous comprendrez qu’ils sont rares dans les puits à ne pas se réjouir du retour de la Coupe Nascar en 2022 à Bristol. L’opinion des pilotes est très importante puisque vous savez comment les fans de Nascar sont, ils adorent leurs favoris! Cela veut donc dire que si leur pilote préféré dit qu’il aime ça, la plupart de ses fans vont aimer cela également. On pourrait donc voir une plus grande ouverture de ses fans purs et durs de courses sur le bitume.

Deuxièmement, même si la pluie est venue tout changer en privant les pilotes de qualifications et en obligeant Nascar à faire 2 courses dans la même journée, les conditions de piste ont tout de même permis aux spectateurs d’assister à de bonnes courses. Évidemment, la course de camionnettes a été la meilleure à mon avis alors que la piste etait en bien meilleur état mais tout de même, on a pu voir de belles luttes en piste lors de la course de la Coupe Nascar. Pour avoir fait le tour des réseaux sociaux, peu d’abonnés de la stratosphère Twitter avaient du négatif à dire. Évidemment, lors de la remise des courses samedi et dimanche, il y en avait qui s’amusait à dire que si la course avait été courue sur l’asphalte, on n’aurait pas eu à reporter mais aussitôt que le drapeau vert a été agité , la grande majorité des tweets et des commentaires Facebook étaient positifs. Même les pilotes Xfinity étaient jaloux de ne pas pouvoir participer. C’est nous, les fans de courses sur terre-battue, qui étaient les plus critiques puisqu’on sait que si les courses avaient été disputées de soir, le spectacle aurait été encore meilleur.

De plus, tous les réseaux qui couvrent le Nascar ont goûté à ce que sont les courses sur terre-battue. Des bagarres sur la piste, des dépassements, des voitures en dérapage, bref, tout ce que veulent les réseaux puisque cela attire les spectateurs. D’ailleurs, j’applaudis l’idée de DRIVR Académie et de l’Autodrome Granby de saisir la chance d’avoir une course sur terre-battue à la télévision pour passer une publicité mais malheureusement, RDS n’a pas présenté la course du lundi midi de camionnettes comme prévu. Si cette pub avait été vu durant les courses, peut être qu’on aurait pu avoir un certain engouement pour nos pistes. Espérons maintenant qu’on présente la course à Knoxville un peu plus tard cette saison.

Les pilotes ont aimé et les spectateurs ont apprécié. Il ne reste qu’une chose maintenant à faire et c’est la promotion de nos pilotes. Nascar est fort parce que les pilotes sont des vedettes. On doit absolument faire connaître nos compétiteurs pour que les gens veulent assister à leurs courses. Lorsque j’entends Raphaël Lessard confier à mon collègue Anthony à l’émission Cette semaine aux courses qu’il aimerait essayer la terre-battue, je ne peux que rêver de voir le jeune Beauceron s’asseoir dans une voiture 358 et de tenter l’expérience. S’il pouvait amener son coéquipier Sheldon Creed avec lui, cela donnerait toute une visibilité à notre sport à la fois au Québec et aux États-Unis puisque Creed est le champion des camionnettes et surtout, il n’a pas froid aux yeux comme il le prouve lorsqu’ il évolue en Stadium Trucks. Mais pour cela, il va falloir que les frontières ouvrent puisque Lessard est en principe coincé aux États-Unis.

Facebook Raphaël Lessard

Bref, ce fut un événement réussi pour Nascar à Bristol et cette maudite pandémie nous empêche quelque peu de battre le fer pendant qu’il est encore chaud. Il faudra trouver des façons de profiter de l’engouement lorsque nous serons en mesure d’avoir des spectateurs dans les estrades. Entre vous et moi, tout événement ou promotion qui peut nous amener de nouveaux adeptes dans les estrades est positif. Les fans de terre-battue sont nombreux et fidèles mais toutes les pistes de courses veulent développer une plus grande clientèle et lorsqu’il y en a une qui y parvient, c’est tout le monde des courses qui en profite!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site