Je m’ennuie!

Nous sommes le 8 avril et c’est incroyable à quel point je payerais cher pour aller voir les courses à Can-Am samedi. J’y suis allé en 2019 et bien que le spectacle avait beaucoup laissé à désirer et que je m’étais juré de ne plus faire les 4 heures de route me séparant de ce circuit, la situation actuelle fait que j’irais en courant.

Pour une deuxième année consécutive, je ne pourrai pas être avec mes chums et ma famille pour ma fête. Quand le calendrier de la série Super DIRTcar est sorti et qu’on annonçait encore un événement en avril à Can-Am, nous avions un petit espoir de pouvoir aller souligner mon anniversaire en regardant des courses mais malheureusement ce ne sera pas le cas. Cependant, quand je vois à quel point la pandémie a été difficile pour des personnes, des industries et des commerces, je me dis que de passer la journée de ma fête avec ma femme et mes chats n’est quand même pas si pire!

 

Techniquement, nous sommes à moins d’un mois de l’ouverture officielle à l’Autodrome Granby et si je ne doute en aucun temps de la volonté des dirigeants de l’Autodrome de faire des courses, ce n’est malheureusement pas eux qui décideront. Quand je regarde les résultats de la vaccination sur les populations partout dans le monde, je demeure optimiste pour ma saison de courses mais je redoute vraiment le temps qui sera nécessaire pour vacciner assez de gens pour assouplir les restrictions et nous permettre de retomber à une normalité. Une normalité composée de puits pleins, d’estrades bondées et de temps passé en gang. Parce qu’un soir de courses, c’est beaucoup plus qu’une simple soirée où on couronne des gagnants, c’est une réunion de gens qui sont passionnés, c’est des rires, des frustrations, du temps passé entre amis, des paris perdus, des histoires qui ne se racontent pas et des amitiés formés qui durent. Je m’ennuie de mes chums de courses, de l’odeur du gros gaz et de la poussière dans mes lunettes.

 

Le printemps que l’on a présentement me rend encore plus mélancolique ce soir. Presque 20 degrés et du gros soleil. Nos as de la préparation de piste pourraient déjà être sur leur circuit respectif pour nous préparer une ouverture de la mort. Pour nous ce sont les courses qui nous manquent mais les fans de baseball, de football et de toutes les activités estivales sont tous dans la même situation. Peu importe votre opinion sur ce qui se passe présentement, nous sommes tous ensemble dans cette situation là. Nous sommes tous tannés et nous avons tous hâte d’entendre mon chum Tony nous faire lever pour un 4 de large. Ne désesperons pas, ça va bien aller!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site