Des pilotes de retour sous les projecteurs!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

[slide-anything id=’4402′]

C’est avec des sentiments partagés que je me suis présenté samedi soir à l’Autodrome Drummond. D’un côté, j’étais bien sûr heureux d’être aux courses mais je déteste les fins de saison. Rendu à 35 ans, j’ai encore le même sentiment que lorsque j’étais enfant et qu’il fallait quitter le parc et les amis pour rentrer à la maison.

Une foule plus nombreuse que la semaine précédente a rempli les estrades devant nous et il faut vous avouer que ça rend notre travail tellement plus facile. Il y a une énergie qui se dégage de la foule et ça se reflète évidemment sur nous.

Encore une fois, les puits étaient bondés pour ce dernier programme de la saison sur les circuits DIRTcar au Québec. Pour certains, la saison se poursuivra à BSL ou en Ontario mais pour plusieurs, c’était la dernière chance de sortir la voiture avant son hibernation durant les longs mois froids.

Habitués à avoir une piste collante depuis le debut de la saison, plusieurs pilotes se sont faits prendre par la condition du circuit. Je peux comprendre que les amateurs de vitesse ont peut être été déçus mais pour ma part, j’aime bien voir la façon dont les pilotes et les équipes s’adaptent.

La finale Modifié a été remplie de rebondissements. De 1, on a vu le cran et le talent de la recrue de l’année Even Racine qui pendant près de 70 tours a tenu tête à 2 des anciens champions Modifié. David Hébert et Mathieu Desjardins ont dû travailler fort pour prendre la mesure du  » Wildcat ». Le genre de performance sur laquelle on peut bâtir pour la saison prochaine du côté du pilote de la voiture 54R.

Pour le top 3 à la fin de la finale, cette course se veut un retour sous les projecteurs et on va se le dire, de gros projecteurs. Quel travail incroyable de toute l’équipe pour améliorer l’éclairage. Mathieu Desjardins avait beaucoup d’ennuis avec sa voiture depuis quelques semaines et on semble avoir trouvé le problème et il faisait bon de revoir le 37M de retour à l’avant. Même chose pour Mario Clair qui a connu une année de misère avec sa voiture 22. Les malchances se sont accumulées empêchant le favori de la foule de se faire justice. Samedi, on a revu le Rocket! C’était tout simplement incroyable de le voir frôler le mur extérieur dans les courbes 3 et 4 à chaque tour alors qu’il tentait de rejoindre Desjardins. Les Therrien sont toujours à surveiller sur une piste sèche et samedi soir, c’est le cadet qui a obtenu le meilleur résultat. Parti 22e, Alex Therrien a évite les pièges et est parvenu à aller chercher un podium pleinement mérité pour toute cette équipe qui travaille très fort.

Les Sportsman continuent de nous offrir des spectacles de qualité et Cédric Gauvreau a une fois de plus démontré qu’il est un des favoris à chaque piste où il va. Il est allé chercher une autre victoire dans une grosse course au Québec. S’il peut faire la saison complète en 2022, et il prévoit la faire en Sportsman, on peut déjà saliver à le voir lutter pour le championnat contre les Racine, Turcotte, Murray, Charland et tous les autres.

Que dire de plus sur le B-Main? Une lutte entre l’oncle et le neveu qui s’est joué dans le dernier virage. Probablement la seule fois que Normand Hamel a souri après s’être fait passer dans le dernier tour dans une course pour la victoire. Raphaël Gougeon n’est pas peureux et si la malchance l’avait lâché cette saison, il aurait pu faire plus de tours et aurait sans aucun doute obtenu plus de top 10.

Nous recevrons Pascal Payeur demain dans l’émission Cette Semaine aux courses présentée par Lussier Chevrolet Buick GMC et j’ai hâte d’en apprendre plus sur la façon qu’il ajuste sa voiture. Il n’y a que le 338 qui travaille de cette façon!

Très bon travail des pilotes alors qu’entre la 2e qualification MidgetSTR et la finale Slingshot SR, aucun drapeau jaune n’a été déployé. En parlant des STR, Pierre Hébert a terminé sa saison en beauté avec une victoire après avoir connu une année de misère au niveau de la motorisation tant avec son MidgetSTR que son Gros Bloc. Les Lightning Sprints ont encore été impressionnants au niveau de la vitesse dans les virages dans les 2 finales et les Modlites ont couronné le Roi Keven Boucher-Carrier tout en offrant de belles luttes dans le peloton. Belles courses également chez les Slingshot alors que le circuit était très technique. Les jeunes pilotes ont relevé le défi.

Notes

Encore une fois, comme à chaque fois qu’ils sont invités, je m’incline devant les pilotes des tracteurs à gazon modifiés et leurs grosses c……!!! Des vrais de vrais pas peureux.

Très bel hommage offert par mon collègue Anthony à Michel Bernier. M. Bernier est une personne tellement importante pour les courses alors qu’il a permis à tellement de pilotes à aller aux courses en les aidant.

Quel beau geste également de Christopher Cormier qui avait mis sa tête à prix. Il a pu amasser grâce à cette initiative plus de 4500$ pour la Fondation du CHUS. Bravo également aux Bouquets qui ont amassé les dons dans les estrades.

Ma saison au Québec est maintenant terminée mais il nous reste quelques sorties. Nous serons du côté du Cornwall Motor Speedway les 8, 9 et 10 octobre pour le Fall Showdown. Nous vous offrirons une couverture inégalée de cet événement qui regroupera les meilleurs pilotes canadiens.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site