SDW: Dunn, Decker et Sears en bonne position en 358

Un article de Bobby Sweeney, collaboration spéciale de Dirt Track Digest

OSWEGO, NY – Billy Dunn, Billy Decker et Tim Sears Jr. ont remporté les victoires lors des épreuves qualificatives de 20 tours en classe 358 hier soir du côté d’Oswego lors du Super DIRT Week. Avec six voitures déjà qualifiées à la suite des temps chronométrés de la veille, les courses de 20 tours permettaient de qualifier le Top-8 de chacune d’entre elles pour la course de samedi soir.

Dunn s’est emparé de la tête de la première course dès le 4e tour à l’extérieur de Pat Ward. Avec Ward au deuxième rang, Dunn s’est rapidement donné un peu de place pour respirer alors que son opposant devait préserver sa position. À la mi-course, Dunn menait par plus d’une seconde devant Ward, Tim Fuller et Stewart Friesen alors que tout le monde roulait au milieu du circuit.

Larry Wight a été le premier à choisir l’intérieur et il a été en mesure de dépasser Friesen pour sa position au 13e tour, avant de faire la même chose de Fuller et Ward quelques tours plus tard. En retournant au milieu de la piste pour tenter de rejoindre Dunn, le Lightning a finalement manqué de temps. Au fil d’arrivée, Dunn est venu l’emporter devant Wight, Friesen, Fuller et Ward.

« La piste a évolué rapidement au cours des 20 tours, a expliqué Dunn. On a perdu la tête au premier tour et on a dû se battre pour aller la rechercher. Je sais que j’étais moins rapide en fin de parcours comparativement aux voitures derrière moi mais je tentais de préserver la voiture le plus possible en vue de la grosse course de demain. »

La séquence exceptionnelle de Mat Williamson lors du Super DIRT Week a été bien documentée cette semaine et il avait l’honneur de partir au premier rang du deuxième 20 tours. Billy Decker était à sa poursuite en lui mettant de la pression. Une relance au 8e tour a ouvert la porte au Franklin Flyer qui s’est emparé de la position de commande aux dépens de Williamson.

Un coup en avant, Decker était tout simplement intouchable alors qu’il a rapidement creusé l’écart sur Williamson. Ronnie Davis et Rocky Warner se sont aussi rapprochés de la deuxième place mais avec chaque voiture empruntant la ligne extérieure, il n’y avait pas de place où passer. Mike Maresca s’est retrouvé quatrième en fin de parcours et a aspiré aussi à la troisième place mais a finalement manqué de temps. Decker est donc venu l’emporter devant Williamson, Davis, Maresca et Warner.

« Je me sentais très bien en piste et Mat s’est montré respectueux dans notre bataille, a dit Decker. Ça m’a pris quelques tours pour que les pneus réagissent bien au circuit. Je milite pour la présentation de ces courses en soirée depuis longtemps et ça a paru ce soir. »

Après que les meneurs des deux premières épreuves se soient fait jouer un tour, Tim Sears Jr. voulait changer le narratif pour la troisième course. Après avoir mené le reste du peloton au drapeau vert, Sears a pris une bonne distance devant Dave Marcuccilli pendant que Justin Haers et Peter Britten effectuaient une belle remontée dans le peloton.

À travers le traffic, Sears s’est montré intouchable dans une épreuve sans neutralisation. Marcuccilli s’est accroché à la deuxième place et n’a jamais vraiment pu menacer son rival. Britten est venu prendre le troisième rang devant Haers et le surprenant Rob Bellinger, de retour à la compétition pour la première fois depuis 2019.

« Nous avons tous la même piste avec laquelle composer et même si elle était en piteux état à la fin, je me sentais tout de même bien en piste, a expliqué Sears. Mon équipe fait tout son possible pour me préparer une voiture parfaite à chaque fois que je me retrouve en piste et on a vu le résultat de l’effort ce soir. »

DIRTCAR 358-MODIFIED HEAT RACE RESULTS (10/8/21):

HEAT 1 — 1. 49-Billy Dunn[1]; 2. 99L-Larry Wight[7]; 3. 44-Stewart Friesen[2]; 4. 19-Tim Fuller[6]; 5. 42P-Pat Ward[4]; 6. 83-Danny Johnson[3]; 7. 111-Demetrios Drellos[8]; 8. 66X-Carey Terrance[5]; 9. 215-Adam Pierson[12]; 10. 27W-Nick Webb[11]; 11. 3M-Michael Stanton[13]; 12. 98H-Jimmy Phelps[25]; 13. 31B-Corey Barker[9]; 14. 21H-Bob Henry Jr[18]; 15. 29-Matt Caprara[10]; 16. 8-Rich Scagliotta[21]; 17. 18-Ryan Macartney[22]; 18. 55-Matt Woodruff[19]; 19. 11S-Steve Lewis Jr[24]; 20. 11-Alissa Cody[23]; 21. 79-Jeffrey Prentice[17]; 22. 21-Ryan Darcy[20]; 23. 28-Michael Trautschold[14]; 24. 28M-Jordan McCreadie[15]; 25. 22-Michael Bruce[16]

HEAT 2 — 1. 91D-Billy Decker[2]; 2. 6-Mat Williamson[1]; 3. 32R-Ronnie Davis[3]; 4. 7MM-Michael Maresca[8]; 5. 98JS-Rocky Warner[6]; 6. 60-Jackson Gill[4]; 7. 31W-Lance Willix[10]; 8. 63R-Billy VanInwegen Jr[12]; 9. 44P-Anthony Perrego[9]; 10. 2A-Mike Gular[14]; 11. 15-Todd Root[7]; 12. 12-Darren Smith[5]; 13. 14M-CG Morey[15]; 14. 69-Randy Green[16]; 15. 21R-RJ Tresidder[21]; 16. 879-Darryl Mitchell[22]; 17. 1NY-Gregory Atkins[13]; 18. 39-Ryan Bartlett[11]; 19. 26R-Corey Cormier[20]; 20. 115-Montgomery Tremont[23]; 21. 34-George Foley[17]; 22. 88-Olden Dwyer[18]; 23. (DNS) 0-Dan Humes; 24. (DNS) 14-Brian Swarthout

HEAT 3 – 1. 62X-Tim Sears Jr[1]; 2. M1-David Marcuccilli[3]; 3. 21A-Peter Britten[6]; 4. 3-Justin Haers[4]; 5. 8R-Rob Bellinger[2]; 6. 3J-Marc Johnson[11]; 7. 34S-Rusty Smith[5]; 8. 38-Jason Parkhurst[10]; 9. 58M-Marshall Hurd[9]; 10. 36-Ben Bushaw[14]; 11. 20K-Kyle Inman[7]; 12. 91-Bobby Flood[15]; 13. 66W-Derek Webb[8]; 14. 713-Tommy Collins[12]; 15. 02-Roy Bresnahan[18]; 16. 9-Tyler Meeks[13]; 17. 7-Michael Sabia[20]; 18. 34F-Andrew Ferguson[17]; 19. 37-Alex Tonkin[19]; 20. 24K-Nick Krause[16]; 21. 11T-Jeff Taylor[21]; 22. 25-Erick Rudolph[24]; 23. 16-Aaron Jacobs[22]; 24. (DNS) 7Z-Zachary Payne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site