SDW: Une question de survie pour Billy Dunn

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Un article de Bill Foley, collaboration spéciale de Dirt Track Digest

OSWEGO, NY – Tôt dimanche matin, le 10 octobre 2021, le pilote de Watertown, NY Billy Dunn a été couronné champion de la série DIRT 358 dans des circonstances très particulières.

Dur à croire que Dunn n’avait jamais réalisé l’exploit à ce jour.

« Je n’ai jamais vraiment couru à temps plein dans la série 358 mais c’est tout de même super plaisant de la gagner. »

Bien que les pilotes n’ont pas forcément la tête aux points avant d’embarquer dans leur voiture, ce n’était pas le cas pour Dunn alors qu’il avait vraiment le championnat dans sa ligne de mire à l’approche du Salute to the Troops 150.

Il était tout simplement dominant en début de course avant que la situation ne change dramatiquement.

« J’ai probablement raté mon coup à la sortie des puits et je me suis retrouvé dans le traffic, a expliqué Dunn. Je ne voulais pas trop en faire et me tenir loin des accrochages. J’avais une avance de 15 points au championnat et ça me trottait en tête. Je ne voulais pas trop en faire au début et je voulais préserver la voiture pour la fin. »

Une approche qui a bien fonctionné avec seulement une vingtaine de tours à faire alors qu’il a été impliqué dans un sérieux accident dans la courbe numéro 1.

« J’ai cru que j’allais complètement sortir de piste, s’est exclamé Dunn. Le numéro 3 (Marc Johnson) a frappé un trou et échappé la voiture. Je croyais avoir ralenti suffisamment mais on m’a frappé solidement à l’arrière. »

Soudainement, Dunn a grimpé sur la voiture d’Anthony Perrego et décollé vers le ciel. Il s’est retrouvé par-dessus la voiture de Perrego et il semblait bien que ses espoirs de championnat venaient de s’envoler en fumée.

À la surprise de tous, l’équipe de remorquage a été en mesure de replacer le bolide de Dunn sur ses quatre roues et le 49 a pu quitter les lieux de l’accident par ses propres moyens.

Quand il a appuyé sur l’accélérateur, des pièces de carosserie volaient dans tous les sens sur le circuit. La voiture avait des allures d’un Super Modifié d’époque pendant que l’équipe s’affairait à retirer l’enveloppe du bolide déchirée partout.

« On a décoincé un tuyau d’échappement, et arraché ce qui restait de la carosserie arrière, a mentionné un membre d’équipe. On avait aussi des dommages au niveau des amortisseurs et la voiture était clairement mal alignée. »

Cependant, Dunn a jugé la voiture « correcte » pour continuer, et c’est ce qu’il a fait.

Ce qui avait tout l’air d’un championnat gaspillé, tous les espoirs étaient désormais possibles.

« Je suis arrivé ici avec des aspirations de championnat, a poursuivi Dunn. Bien sûr que j’aurais aimé gagné, mais le titre en 358 est vraiment une grosse affaire pour la région du Nord. Je suis content de pouvoir ramener le titre à Watertown. »

Le passé nous a offert de nombreux grands champions venus du Nord en petits blocks dans le passé. Quand les gens revivront l’histoire, ils ne se rappeleront peut-être pas que le champion 2021 a complété le championnat timidement en 11e place et avec une voiture dépouillée de tous ses attraits. Ils liront le nom Billy Dunn: Champion DIRTcar 358 2021.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site