Une saison plus occupée pour Billy Decker

Collaboration spéciale, Dirt Track Digest

Par Mike Mallett

Billy Decker et Jeremy Smith ne sont pas étrangers à travailler ensemble. Le duo a fait équipe au cours des dernières saisons dans la Short Track Super Series et a obtenu sa part de succès.

 

Ce sera un peu la même chose pour 2022 alors que les deux larrons ont décidé de rajouter quelques événements de plus à leur horaire conjoint. Il faut se rappeler que Decker vient de se séparer avec LJL Racing à la fin de la dernière saison après plusieurs années ensemble.

 

Decker et Smith tenteront de remporter les honneurs de la Short Track Super Series Elite tout en choisissant leurs sorties dans la série. Ils seront aussi en mesure de participer à quelques courses de la Super DIRTcar Series tout en étant réguliers à la piste de Utica-Rome les vendredis soirs. Le nombre exact de sorties n’a toujours pas été déterminé.

 

« J’en suis rendu à au moins 50, de dire Decker lorsque contacté par Dirt Track Digest. Quand tu regardes l’horaire et les bourses, ce n’est pas le temps de prendre sa retraite. C’est le moment parfait pour être un pilote Modifié. »

 

Decker aura un gros block ainsi qu’un moteur 358 ouvert mis à sa disposition cette saison. Voilà qui a aidé à mettre l’accent sur la Elite Series tout en compétitionnant les vendredis soirs à Utica-Rome Speedway. Ils s’attendent à être sur place tous les vendredis, mais ils pourraient rater quelques soirs de temps à autre.

 

« Je ne dis pas que nous serons toujours présents, mais ce sera probablement le cas, a dit Decker au sujet de Utica-Rome. Notre équipement est préparé en fonction de ça, et Jeremy aussi. Étant donné qu’il possède un petit block, ça fait juste plus de sens. De plus, c’est plus près d’une demi-heure de chez moi et de toute l’équipe. »

 

Decker a réussi à convaincre son chef d’équipe de longue date Scott Jeffery à faire équipe avec lui pour quelques courses en espérant retrouver la chimie qui leur ont permis de remporter plusieurs titres et championnats. Jeffery aidera lors des courses de la série Elite, ainsi que sur d’autres événements.

 

« On avait entendu parler que Brett (Deyo) tentait de mettre sur pieds une telle série l’an dernier, a dit Decker. Je lui ai demandé si ça lui tenterait d’aller à la chasse de ces courses qui n’entrent pas en conflit avec son horaire (avec LJL) et il m’a dit oui sans hésiter. C’était notre plan à ce moment-là, puis on a ajouté quelques sorties. Je pense que c’est une opportunité pour Scott aussi et ça me permet d’être plus confortable. Jarrod et toute l’équipe ont fait du bon boulot chez Smith et je pense qu’en combinant nos efforts, ça pourrait améliorer encore plus nos opérations. »

 

En plus de conduire la voiture 91 de l’équipe Smith, Decker agit à titre de mentor pour les deux fils de Jeremy; Darren Smith et Matt Meade. Les deux pilotes sont réguliers sur diffrents circuits les week-ends.

 

« C’estr différent et plaisant, a dit Decker. Ils écoutent quand tu dis quelque chose et j’ai habituellement leur attention. Ce sont de bons jeunes. Quand tu dis quelque chose, ils écoutent. Ils ne sont pas encore aussi intelligents que moi encore (en riant)! C’est vraiment le fun. Ils ont besoin d’expérience plus que n’importe quoi d’autre. Je sais que je ne rajeunis pas. Je fais partie de ceux dont certaines choses tapent sur les nerfs. Quand tu regardes les plus jeunes, il n’y a pas grand chose qui les dérangent. La météo ne change rien, le temps de la journée non plus, ils sont tout simplement de bonne humeur. C’est plaisant de se tenir avec des gens comme ça. »

 

Pour Smith, placer Decker dans sa voiture a été une décision facile à prendre.

 

« Tout le monde dans l’équipe a le sens du travail, a expliqué Smith. Que ce soit Billy au moulin, ou bien nous sur les chantiers de construction. Nous aurons quelques gars qui vont travailler dans le garage les lundis matins pour aider l’équipe à gagner alors que nous serons en train de construire des trucs et couper du bois. On veut avoir du plaisir tout en étant le plus compétitif possible. Pour nous, c’est le travail et la famille avant les courses. »

 

De plus, Smith est un grand fan de Decker.

 

« Il l’a encore, de dire Smith au sujet de Decker. Nous espérons pouvoir lui donner l’équipement qu’il mérite afin qu’il soit compétitif et remporte des courses. Il est aussi un excellent modèle pour mes garçons. »

 

Smith a récemment annoncé sa propre retraite de la compétition au cours de la dernière saison. Il ne s’attend pas à revenir derrière le volant la saison prochain puisque c’est désormais le temps de laisser ses fils et Decker prendre les rênes des opérations de courses.

 

« Je veux me rasseoir dans une voiture dans le futur, a dit Smith. Mon périple en Floride l’hiver dernier m’a ouvert les yeux. Je suis compétitif sur la scène locale, mais je n’ai pas assez de temps de piste pour exceller à un niveau national. Je suis rendu à un autre endroit dans ma carrière avec mes fils, et le fait de conduire la voiture est moins important pour moi. »

 

« C’était Max (McLaughlin) et Billy qui se sont battus pour les points à Volusia. Tu avais un plus vieux et un plus jeune qui luttaient ensemble. Je me suis dit qu’il était temps que je me tasse. Billy est encore très rapide et je dois donner la chance à Darren et Matt de voir ce qu’ils peuvent faire. Je me sentais un peu de trop au milieu de tout ça. C’est pour ça que nous avons élaboré un horaire comme celui-là. Billy a conduit la voiture lors des gros événements alors que les jeunes couraient le week-end en plus de l’aider pendant la semaine. »

 

Darren devrait accompagner Decker les vendredis soirs à Utica-Rome Speedway tout en étant régulier à Thunder Mountain Speedway les samedis soirs. Son frère Matt sera aussi régulier à Thunder Mountain.

 

Les saisons de Decker et de Darren débuteront lors du Sunshine Swing de la Short Track Super Series à All-Tech Raceway. Darren demeurera plus au sud pour Volusia Speedway, alors que Decker se rendra plus au sud à Cherokee Speedway pour l’ouverture de la Elite Series à la fin février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site