Une Québécoise au Dirt Track at Charlotte

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Tout le monde la connait comme étant la fille de Jocelyn Roy, figure importante dans la classe Pro Stock, mais peu de gens la connaissent comme pilote. Roxanne Roy a commencé sa carrière l’an passé, alors qu’elle a effectué quelques courses du côté américain avec son copain Sean Corr, lui aussi pilote de course en ARCA et Pro Stock.

 

Roxanne et Sean

 

Elle m’a parlé de son expérience qu’elle a vécu il y a quelques mois, alors qu’elle participait au programme du côté du Dirt Track at Charlotte en Caroline du Nord.  Inoubliable et montagne russe d’émotions ont été les mots qui ont décrit son expérience.  Charlotte est une piste intimidante autant par le nom que par ceux qui participent à la course.  Malgré ses 3 courses précédentes, elle avait une certaine fébrilité de courir contre des rivaux féroces : Luke Horning, Pete Stefanski, Kenny Martin et Sean Corr, pour nommer que ceux-ci. Elle se sentait intimidée, mais à la fois honorée de courir aux côtés de ces grandes pointures.

 

La préparation avant Charlotte a été une vraie course contre la montre, car le 24 octobre, ils couraient à Middletown dans une course difficile.  Le soir même, les voitures étaient lavées et le lendemain, elles étaient balancées et chargées dans les 2 remorques.  Aucune réparation n’a été nécessaire, mais beaucoup d’ajustements, car la grandeur de la piste n’est pas la même.  Le 26 octobre, direction Caroline du Nord et le 28 octobre, report de la course au lendemain, en raison de la pluie.

 

 

Elle était rassurée d’être avec Sean au cas où qu’il arrive quelque chose, mais il avait une course aussi à faire.  Tout au long du séjour, son coach a été son père.  Elle l’appelait après chaque moment pour lui donner les dernières nouvelles et comment la voiture allait.  Son père était très content qu’elle puisse compétitionner à cette piste, ainsi que ses résultats de fin de courses.  Elle a fini en avant de son copain dans la première finale (Rox : 4e meilleur temps (20.146) et Sean : 5e meilleur temps (20.155)).  Elle s’est sentie phénoménale.  C’en est même devenu une inside (ils s’agacent là dessus), mais Sean est très content pour elle.  Pour la seconde finale, elle a eu le 3e meilleur temps.  Quant à Sean, il a été cherché la victoire.  Elle a beaucoup aimé son expérience, elle souhaite donc y retourner l’an prochain.

 

Courir contre Sean est quelque chose qu’elle aime vraiment car les deux sont toujours fiers du progrès de l’autre, peu importe que ce soit positif ou négatif.  Lorsque Sean a gagné et qu’elle a entendu son nom dans la radio, c’était comme si c’était elle qui avait gagné.  Elle trouve ça plaisant de partager la même passion avec quelqu’un qu’elle aime et elle a hâte d’être plus compétitive pour partager de plus beaux moments et de faire des batailles autant avec son père que son copain.

 

En 2 mois, la voiture était prête (peinte et assemblée).  Elle a été peinte à la main par Roxanne et Sean.  L’inspiration pour les couleurs provient du film Jour de tonnerre.  Pour ce qui est du choix de son numéro (#58), il y a 2 raisons : son père avait le numéro 05 avant par la suite devenu 48, donc elle a pris les 2 derniers chiffres de ses numéros.  Le 2e raison : sa voiture de rêve est un Plymouth Fury 1958.  Elle a eu de l’aide de l’équipe ARCA de Sean et elle est très reconnaissante de cette aide.

 

Roxanne et son père Jocelyn

 

En ce qui concerne les courses au Québec, tout dépend des douanes (sa voiture est aux États-Unis), mais elle aimerait beaucoup en faire ici contre son père et essayer les pistes sur lesquelles elle a grandi.  En espérant voir Roxanne sur nos pistes québécoises cet été et de la voir évoluer aux côtés de son père.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site