Gular à temps plein dans la Super DIRTcar Series

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Par Ken Bruce, collaboration spéciale Dirt Track Digest

 

« C’est la chance d’une vie et je ne peux pas la laisser passer », Mike Gular

 

Mike Gular et l’équipe de Terry Fasnacht numéro 2A n’ont jamais reculé devant un défi. Après avoir remporté le titre en 2018 du côté de Grandview Speedway, Gular a changé sa piste locale du samedi soir et a mis le cap sur le Orange County Fair Speedway en 2019. Après un retour à Grandview en 2020, l’équipe a de nouveau changé d’adresse en choisissant le New Egypt Speedway en 2021, elle qui remettait une bourse attrayante pour le championnat de piste.ç

 

La saison 2022 verra l’équipe Fasnacht accepter son plus grand défi à ce jour alors qu’ils se sont inscrit à temps plein pour rouler l’entièreté du championnat Super DIRTcar après avoir signé l’entente Platinum lors du PPB Motorsports Show. Il s’agira d’une nouvelle aventure et d’un gros défi pour Gular et son équipe, mais le pilote s’attend à bien le relever.

 

« Les aventures sont notre spécialité, il semblerait, a mentionné un Gular très heureux. De faire la série SDS est quelque chose que nous discutons depuis quelques années maintenant, mais ça n’a jamais été possible à réaliser en raison des conflits d’horaire avec la série de Deyo. Maintenant qu’ils n’ont pas de conflits, c’est le temps de l’essayer. C’est quand même spécial de dire que je serai une recrue dans la série à l’âge de 38 ans. Je n’ai jamais eu cette opportunité par le passé mais c’est le temps d’en prendre avantage. »

 

« J’ai parlé à Jeff Strunk et il m’a mentionné que si tu as la chance de le faire, fais le. Tu n’auras peut-être plus jamais l’opportunité de le faire. J’y ai donc bien réfléchi et il a raison. C’est la chance d’une vie d’avoir la chance de faire une tonne de courses. Stew (Friesen) m’a envoyé un message aujourd’hui et m’a dit « Hey Mr Platinum, tu auras beaucoup de plaisir cette année sur le tour afin de faire beaucoup de courses en espérant faire beaucoup d’argent ». Je lui ai dit de me rappeler ça en juillet.

 

Je suis excité de profiter de la camaraderie de pilotes comme Stew, Sheppard, Max, et tous les autres. Quand nous mettons nos casques, nous irons aux courses contre eux très fort mais à la fin de la journée, nous avons tous la même passion. Je veux être compétitif, et je pense que nous le serons. Je sais que ce sera très intéressant. »

 

Gular n’a pas abandonné la Short Track Super Series non plus. Il participera à de nombreux événements de la série également.

 

« Nous ferons partie de la série Elite et aussi la STSS Sud. Nous allons essayer de faire toutes les courses plus au sud. Avec un horaire aussi chargé, si nous pensons que manquer une course de la série Sud est la meilleure chose pour mieux nous préparer pour une autre course, nous le ferons. Nous prévoyons tout de mêmes toutes les faire. »

 

Rien de tout cela n’aurait été possible sans que les deux séries majeures en Modifiés ne s’entendent pour ne pas avoir de conflit d’horaire au cours de la saison.

 

« C’est bien de voir les deux séries travailler ensemble juste un peu, a dit Gular. Les courses qui n’entrent pas en conflit sont un gros bénéfice et c’est probablement ce qui les a influencé. C’est bien de savoir que tu ne seras pas pénalisé en choisissant une course payante. C’est très bien pour des gars comme Matt (Sheppard), Mat (Williamson), et les pilotes qui font ça à temps plein. Je n’ai pas les moyens de faire une telle chose ni d’influencer qui que ce soit, mais je suis content qu’ils l’aient fait puisque nous facilite la vie à tous. On met tout notre temps là-dedans, nos familles font des sacrifices, toute l’équipe en fait, et je suis content de voir qu’ils aient pu réussir à s’entendre. »

 

Rouler pour les points dans la SDS force les équipes à choisir une piste régulière sous sanction DIRTcar afin d’obtenir les points bonis de piste. Pour les obtenir, ils ont décidé de retourner à OCFS à toutes les semaines en 2022 pour les points et les bourses alléchantes offertes par le promoteur Chris Larson.

 

« Middletown met beaucoup d’argent sur la table alors ce sera une très belle piste où rouler pour les points de piste, a expliqué Gular. Je suis devenu un meilleur pilote en roulant en gros blocks à Middletown il y a quelques années et Terry (Fasnacht) espère que ça viendra nous aider en bout de ligne. Nous savons ce que ça prend pour rouler vite là-bas et nous avons amélioré notre bloc moteur pour ça. »

 

« Ce n’est pas différent pour ces gars-là lorsqu’ils viennent chez nous. Ils n’ont pas ce que nous avons en frais de moteurs spec, et c’était la même chose pour nous en 2019 quand nous étions à Middletown. Nous avions un bon gros block; il n’était juste pas à la fine pointe de la technologie avec ce que ces gars-là avaient à toutes les semaines. En plus, nous n’avions pas l’expérience nécessaire avec ce type de moteur. Je pense qu’on s’approche de ça et on verra bien ce que ça donnera. »

 

Avec les nouvelles aventures qui attendent l’équipe cette saison, ils n’auront pas le choix d’abandonner le New Egypt Speedway et ne pourrons tenter de conserver leur titre de champions.

 

« Croyez-moi, j’adorais aller à New Egypt, a expliqué Gular. C’est une excellent piste, tout le monde a été super avec nous, la piste était parfaite toutes les semaines, et je n’ai pas eu de problèmes de toute la saison. Nous avons tout simplement une opportunité cette année de nous faire un nom. Je sais que je suis trop vieux pour avoir une chance un jour en NASCAR, mais c’est une chance en or de me faire reconnaître chez les amateurs et j’espère que ça rendra les choses plus faciles au bout du compte pour moi. »

 

« Ce sera tout un défi, c’est certain, mais c’est un challenge que nous acceptons à bras ouverts. Je ne mentirai pas que je suis un peu nerveux. Il y a quelques pistes que j’ai regardé sur vidéo et elles me font peur un peu. Nous sommes allés à Weedsport l’an dernier en 358 pendant le Super DIRT Week et j’ai adoré. C’est un endroit incroyable pour le spectacle. Je sais qu’ils ont eu leur part de problèmes avec la surface par le passé, mais le soir où j’y étais, c’était très bien. Ce sera une année très excitante pour nous avec une bouffée d’air frais. Ce sera très différent mais surtout un très beau défi. »

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site