La série Modifié 358 « made in Canada » revient en force pour 2022

Raymond Lavergne du Cornwall Motor Speedway annonce le retour de la série canadienne Modifié 358.

Lors d’une récente entrevue dans le cadre d’un podcast de G-Force, Raymond Lavergne a confirmé le retour de la série canadienne Modifié 358 après une interruption de 13 ans.  La série se déroulera sur neuf pistes différentes et prendra les meilleurs résultats des cinq courses auxquelles les équipes participeront.  Lavergne envisage également verser des primes aux équipes qui participeront aux neuf épreuves.  Voici les circuits qui ont confirmé leur participation :

 

  • 24 juin               Autodrome Granby
  • 30 juin               Humberstone Speedway
  • 1er juillet           Oshweken Speedway
  • 17 juillet            Cornwall Motor Speedway
  • 1er août            Merrittville Speedway
  • 9 septembre     Le RPM Speedway
  • 10 septembre   Autodrome Drummond
  • 24 septembre   Brighton Speedway
  • 15 octobre        Brockville Ontario Speedway

 

Raymond Lavergne

Afin de confirmer le retour en force de la série, Raymond s’efforcera d’obtenir une bourse minimale de 4 000 $ pour chaque événement, avec un bonus de 300$ pour le départ.  Raymond explique : « Nous envisageons un fonds de points de plus de 36 000 $ qui attirera sans aucun doute l’intérêt des meilleures équipes.  J’espère obtenir des fonds supplémentaires au fur et à mesure que les commandites augmentent.  Je voulais revitaliser la série de manière significative et je crois qu’en proposant un prix aussi important, la série attirera un grand nombre de pilotes des deux côtés de la frontière, ce qui sera une grande victoire pour les fans. »

 

 

 

Leon Gonyo

Connue à l’époque sous le nom de Lucas Oil Canadian DIRT Series, elle a pris fin en 2009 après plusieurs années de succès.  La série a débuté par une simple série de deux courses entre Granby et Cornwall.  Lors de la première manche, Claude Brouillard a gagné à l’Autodrome Granby après 100 tours.  Le Cornwall Motor Speedway a été le théâtre de la victoire de Danny O’Brien lors de la deuxième manche de la saison inaugurale.  Leon Gonyo a remporté le championnat en 2001.  L’année suivante, Slim Brian Mc Donald a remporté le championnat 2002, suivi de Steve Poirier lors de la troisième année de la série.

 

 

David Hébert et Ron Morin

Ron Morin, le propriétaire du Cornwall Motor Speedway, a développé la série au fil des ans. Cette plateforme multi-pistes a accueilli des événements sur des pistes telles que l’Autodrome Granby, Edelweiss, Brockville et Mohawk. La série s’est terminée au Cornwall Motor Speedway en 2009. Lors de la dernière saison de la série, David Hébert a terminé troisième, obtenant suffisamment de points pour remporter le championnat.

 

 

 

« Au cours des dernières années, j’ai longuement réfléchi à la façon de faire revivre cette série autrefois formidable.  J’ai été un grand fan de course automobile pendant la majeure partie de ma vie.  Ces dernières années, le COIVD a été très dur pour la communauté des courses, tant pour les fans que pour les coureurs.  Avec le succès du Fall Showdown au cours des deux dernières années, nous allons continuer, mais je pense aussi que le moment est bien choisi pour ramener la série Canadian DIRT.  Comme je l’ai dit, le COVID a été dur pour notre sport et je veux rendre la pareille d’une manière qui excitera les fans et aidera à rajeunir l’excitation autour des courses sur piste en terre.  En ce moment, le sport est fragile et si tous les promoteurs travaillent ensemble comme un seul homme, je pense que cela sera très important pour le sport.  Nous avons neuf circuits à bord.  Martin Bélanger et moi-même travaillons encore dur pour faire de cette série un succès en essayant de trouver des sponsors supplémentaires.  La série débutera le 24 juin à l’Autodrome de Granby et se terminera dans le cadre du Brockville Ontario Speedways Fall Nationals le 15 octobre, ce qui est une excellente façon de clôturer une saison de course ici au Canada ».

 

 

Paul Kirkland

Le fait d’avoir les Fall Nationals comme course finale de la série était un développement bienvenu pour Paul et Cheryl Kirkland.  Le Brockville Ontario Speedways Fall Nationals est l’événement principal, qui est le préféré des coureurs et des fans depuis environ 14 ans.  « J’ai été ravi lorsque Raymond m’a proposé d’accueillir la dernière course de la série DIRT canadienne lors du Fall Nationals.  En 2007, Orange County Speedway a quitté DIRTcar, ce qui a permis d’intégrer le Fall Nationals à notre calendrier.  Afin de clore la saison de courses dans le Nord-Est avec un grand événement, nous avons introduit le Fall Nationals l’année suivante.  Les championnats nationaux ont connu une croissance spectaculaire depuis cette première course et sont maintenant notre plus grand événement de l’année.  L’ajout de la série Canadian DIRT 358 au programme du Fall Nationals pour 2022 ne fera qu’améliorer l’événement de cette année puisque nous accueillons également la série 358 DIRTcar et la série Fall Championship Sportsman », explique Paul.

 

 

La série canadienne 358 DIRTcar fera également une apparition à l’Autodrome Drummond. Y an Bussière, promoteur de longue date et pilote Modifié à l’Autodrome, était ravi de cette série, à la fois en tant que pilote de la division qu’en tant que promoteur qui a l’opportunité d’accueillir la série.

Yan Bussière

« Je suis vraiment heureux de cette série.  Je veux vraiment qu’elle fonctionne avec toutes les pistes du Québec.  C’est important pour moi. R ay a fait un excellent travail avec les pistes de l’Ontario. Maintenant, en tant que pilote, je vais faire les cinq courses requises pour les points et j’aimerais faire au moins une ou peut-être deux courses supplémentaires si mon calendrier me le permet.  J’ai toujours voulu courir à Oshweken et voici l’occasion parfaite.  J’espère y aller! »

 

 

 

 

La série aura également une tournée dans le sud de l’Ontario,  Humberston, Merrittville et Oshweeken devant accueillir un événement au cours de l’été.  Terry Vince du Humberstone Speedway était partant dès le départ et est très heureux d’accueillir cette nouvelle série.  La saison dernière, Terry a connu un grand succès, même avec les règles COVID en place, en organisant plusieurs événements spéciaux au cours de la saison 2021.  La série Pinty’s Knight of Thunder Sprint Car, qui a connu un grand succès l’an dernier, sera de retour cette saison, en plus de la série Canadienne DIRT 358.  Terry explique : « Je pense que c’est génial!  J’ai 20 moteurs de Modifiés 358.  Le seul problème qui pourrait se poser serait que les pistes ne suivent pas à 100% les règles DIRT.  Pas de poids spéciaux.  Pas de « sail panel » pour les W16.  Je m’engage à 100% si on suit à 100% les règles DIRT sinon je me retire.  Je pense qu’Oshweken a la même idée.  C’est le seul moyen pour que la série ait de la crédibilité et que les gars voyagent. »

 

 

Martin Bélanger

La base de la série a été créée, il est maintenant temps de mettre la touche finale à la série.  Le spécialiste des relations avec les médias du Cornwall Motor Speedway, Martin Bélanger, sera chargé d’aider à finaliser le calendrier de la série et l’établissement du fonds de points, tout en aidant à trouver des commanditaires pour les bonus.  Pour Bélanger, aider à recréer la série Canadienne DIRT est en quelque sorte un grand moment dans sa longue carrière dans le monde des courses sur terre battue.  Martin se souvient des jours de gloire du passé avec la série Lucas Oil Canadienne DIRT et être un joueur clé dans le retour de cette série est un bon moment.  Martin explique : « Je suis enthousiasmé par cette série.  C’est plaisant de voir tous les grands circuits canadiens travailler ensemble pour construire une série.  Ça pourrait être le début d’un partenariat pour les années à venir.  Peut-être que nous ajouterons la catégorie Sportsman au calendrier en 2023.  La classe Sportsman est probablement la plus saine en termes de participation et je pense que ce serait un excellent ajout. »

 

 

L’ambition de longue date de Raymond Lavergne sera réalisée en 2022.
Les fans seront les gagnants, car ils pourront assister à une série de premier plan qui présente des talents des deux côtés de la frontière.  Mat Williamson, David Hebert, François Bernier, Corey Wheeler, Brian McDonald, Mike Bowman, Gary Lindberg et Kyle Dingwall ne sont que quelques-uns des pilotes canadiens qui se disputeront le titre.  Avec l’ouverture des frontières, le groupe de pilotes sera sans doute mis au défi par certains des meilleurs pilotes américains.  Une façon appropriée de voir le retour à la normale des courses aux frontières ouvertes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site