David Hébert couronné champion de l’Estrie 2022

Une belle soirée s’onnonçait à l’Autodrome Granby, alors que les pilotes des catégories Modifiés, Sportsman, Pro-Stock, Sport Compact et Slingshot s’étaient donnés rendez-vous pour disputer la 35e édition du Championnat de l’Estrie.  Malgré des prévision météo incertaines, c’est sous un ciel complètement dégagé que les voitures se sont disputés les honneurs du titre sur la piste de la rue Cowie.

 

Sport Compact – Monsieur Sport Compact – 30 tours

En plus d’y disputer les honneurs du Championnat de l’Estrie, les pilotes de la classe Sport Compact se disputaient le titre de « Monsieur Sport Compact » pour la première fois de l’histoire de l’autodrome.  Ce sont 19 voitures qui pendront le départ de la course de 30 tours.  Jérémie Goyette prend rapidement la tête suivi d’Alexis Charbonneau.  Belle bagarre dans le top 3 alors que la recrue Mathieu Rivard devance Charbonneau.  Rivard s’empare de la tête alors qu’il reste 12 tours à faire.  Top 3 serré à la relance, l’avantage reste à Rivard suivi de Goyette et Charbonneau.  Un sérieux accident avec 7 tours à faire, alors que Bruno Lafontaine fait une crevaison et perd le contrôle de sa voiture faisant de Dominik Blais et Jonathan Caron-Lacoste de sérieuse victime.  À la relance, Charbonneau prend la tête alors que Goyette fait une petite erreur qui ouvre la porte à Jonathan Thibert qui était parti en 8e place.  C’est finalement Charbonneau qui croise le file d’arrivée en première position et qui est sacré champion Monsieur Sport Compact.

 

Slingshot Senior

Cédric Tremblay remporte la finale chez les Slingshots senior devançant Hugo Noiseux et Loïk Messier.

 

 

 

 

Modifés 35 tours

C’est Steve Bernier qui prend le départ en pôle position, accompagné du champion de la dernière édition de cette classique annuelle, David Hébert.  Bernier connaît un excellent départ suivi de Hébert.  Ils sont loin devant le jeune Jeremy Roy qui se retrouve 3e.  Au 13e tour, le travail dans le trafic débute pour Bernier et Hébert.

 

Mathieu Boisvert est à la poursuite de Roy pour la dernière place du podium, mais Roy maintient une bonne avance.  Au 28e tour, Hébert réussit à prendre les devants sur Bernier qui menait depuis le tout début de l’épreuve.  C’est avec seulement 3 tours à faire que la première neutralisation de la course a lieu alors que Chantal Provencher est victime d’une crevaison.  À la relance, Hébert fait le choix de l’intérieur du circuit.  Hébert converse sa première place jusqu’à la fin pour remporter la 35e édition du Championnat de l’Estrie suivi de Bernier et de Luke Whitteker.

 

Notez l’impressionnante remontée de Martin Pelletier et François Bernier qui sont partie en fin de peloton, victime d’un accrochage en qualification, terminant respectivement en 6e et 7e position.

 

Pro-Stock 25 tours

Alain Brochu et Pascal Payeur constituent le première ligne au départ suivi par Bruno Cyr.  Payeur se positionne très rapidement en tête avec une belle avance.  Cyr tente l’extérieur de Brochu pour la seconde place, mais ce dernier s’y accroche.  C’est alors que Yves Hamel se pointe en 4e position et travaille pour continuer sa remontée.  Il finira par atteindre la 2e position.  Payeur réussira à garder la tête de l’épreuve de bout en bout pour remporter cette victoire.  Bruno Cyr réussit tant bien que mal à prendre la 3e marche du podium.

 

 

Sportsman 25 tours

La première ligne au départ était constitué de Christopher Cormier et Yannick Ledoux.  La course prend du temps à prendre son rythme alors que trois neutralisations ont lieu sur les quatre premiers tours de l’épreuve.  À chaque relance, Cormier tient bon gardant la ligne extérieur du circuit.  Yannick Ledoux vient toutefois à lui ravir la tête pour un bref instant alors que Cormier garde son plan et surtout la ligne extérieure du circuit pour reprendre rapidement les commandes.

 

 

Alexandre Salvas travaille bien à prendre des positions.  Il réussit à monter jusqu’en 2e position, cherchant à aller ennuyer Cormier.  Cormier ne s’est toutefois jamais senti menacer pour finalement croiser le fil d’arrivée en première position, suivi de Salvas et de Moïse Pagé.  Cette victoire en finale était la première en carrière pour le jeune Cormier.  L’émotivité était à son comble compte tenu des épreuves subis par la famille dans les derniers mois.

 

 

Le prochain programme de l’Autodrome Granby aura lieu le vendredi 10 juin alors que ce sera le championnat Monsieur Sportsman et la première tranche de la Coupe Médrick Marion en classe Sportsman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site