Première soirée bien remplie au Canadian Super Dirt Weekend!

C’est en ce vendredi frais qu’avait lieu la première journée du Canadian Super Dirt Week a Cornwall. J’ai eu le privilège de rejoindre mes collègues des Gars de Courses dans l’estrade au tournant numéro 4. Quand on est en bonne compagnie, on oublie le froid. Une chance que j’avais prévu le coup l’année dernière en me procurant une tuque du ONE auprès de David Hébert…. Ça m’a gardé au chaud.

 

La soirée a débuté avec un léger retard étant donné qu’il y avait un grand nombre de pilotes qui cherchaient encore à s’inscrire lorsqu’est venu le temps de débuter.

 

Les premières voitures en piste étaient les mini stock. Je dois avouer que l’émotion était forte lorsque j’ai aperçu la voiture #49 en piste, pilotée par Christian Charbonneau. Pour ceux qui ne le savent pas, Christian est le père d’Alexis, décédé tragiquement il y a moins d’un mois. Et la voiture #49, c’était celle d’Alexis…. D’autres pilotes ont aussi rendu hommage à Alexis en arborant un numéro incluant 49 ou en arborant ses couleurs.

 

Après quelques courses prequalificatives, j’ai rejoint la roulotte des Gars de Courses, bien au chaud, regardant les courses sur l’écran.

 

La première course qualificative était avec les mini stocks et Maxx Steele part en tête…. Il mène la course du début à la fin pour remporter la victoire.

 

La deuxième course a le capitaine Pierre Picard en pole. Il prends une avance que seul un drapeau jaune lui fait perdre, mais la reprends rapidement a la relance, jusqu’à un autre drapeau jaune. Le prochain drapeau est cependant celui à damier et Picard l’emporte.

 

La troisième course a Patrick Delisle en pôle, mais il se fait dépasser rapidement par Dominic Blais, mais Delisle le repasse et creuse l’avance qu’il conserve jusqu’au damier.

 

Tommy Bailey part en tête de la 4e course, et creuse lui aussi un écart rapidement qu’il conserve jusqu’a la fin.

 

Stéphane Bélanger occupe la position de tête pour la 5e course. Il se fait toutefois dépasser par Mathieu Deschamps qui conserve l’avance et remporte la victoire. Première victoire de la soirée par un pilote qui ne partait pas en pôle.

 

Marc Dagenais remporte la 6e course devant Hayden Brown qui détenait la pôle.

 

La première course qualificative Sportsman est remporté par le détenteur de la pole, Gilles Godard.

 

Sean Imbeault part de la pole pour la deuxième course. Lui et Tristan Ladouceur se livrent une belle lutte pour la premiere place. Ladouceur parviens a doubler Imbeault a la dernière relance pour gagner la course.

 

Le pilote local Tyler Givogue part en tête de la 3e course, mais devra se contenter de la 2e place a l’arrivée derrière Bobby Herrington.

 

Donovan Lussier, alias Donny BBQ, part en pôle pour la 4e épreuve. Il livre une belle lutte a Samuel Charland après le départ, mais Charland fini par le dépasser et remporter l’épreuve devant le bouquet Dono.

 

C’est le mini-Spiderman, Raphaël Gougeon, qui part en tête lors de la 5e épreuve. Il choisit l’extérieur pour le départ et conserve l’avance face au pilote local Thomas Cook. Alors que Gougeon est devant, Gabriel Cyr dépasse Cook et attaque rapidement Gougeon, puis le dépasse. Cyr remporte la victoire devant Cook et Gougeon.

 

Alex Lajoie est en pôle pour la 6e épreuve. Lajoie prends rapidement l’avance qu’un drapeau jaune viens rapidement effacer. Rien pour inquieter Lajoie qui se refait une aussi grosse avance qu’il conserve jusqu’a la fin.

 

Joey Ladouceur part en tête de la premiere course qualificative modifiée. Samuel Charland prends rapidement la tête et se creuse graduellement une avance qu’il conserve jusqu’au damier. Ladouceur termine 2e.

 

Steve Bernier part en tête de la deuxième épreuve, et choisi l’exterieur. Il se creuse rapidement une avance a bord de sa voiture 25*, qu’il conservera jusqu’à la fin.

 

Luke Whittaker part en tête lors de la troisième course. Il se creuse lui aussi une avance, mais quitté soudainement la piste a deux tours de l’arrivée, donnant la victoire a Tristan Draper sur un plateau d’argent.

 

Hollywood Félix Roy a la pôle de la 4e course. Il se defends bien face a Ryan Arbuthnot qui le talonne pendant toute la course sans pouvoir dépasser Félix, qui remporte l’épreuve.

 

C’est maintenant le temps des courses qualificatives pro stock. Marc Lalonde part en tête delà première épreuve et se creuse rapidement une avance, qu’il conserve jusqu’a la fin.

 

Denis Gauvreau part en pole lors de la deuxième course et livre une belle bataille avec Bruno Cyr pour la première place. Gauvreau a le dessus et remporte la course.

 

Yves Hamel occupe la position de tête lors de la 3e épreuve. Il livre une belle lutte a Jocelyn Roy. C’est finalement Roy qui l’emporte.

 

Xavier Lauzon remporte la première épreuve qualificative de Lightning, Jean-Christophe Bolduc la deuxième, puis Jordan Poirier la troisième.

 

Viennent ensuite les « B-Main » en mini-stock. Devon Kippen, Josh Bogaard, Bruno Lafontaine et Patrice Foster remportèrent leurs vagues respectives.

 

Les « B-Main » Sportsman sont remportées par Shane Pecore, Casey Swamp, le bouquet Gorden Clair et Jason Rose.

 

En sportsman, les « B-Main » furent remporté par Louie Jackson Jr et Yan Bussière.

 

La première finale est celle de mini stock, qui débute après un hommage à notre ami Alexis Charbonneau. Aidan Fletcher part en pôle. Au 7e tour, un accident surviens apres des tonneaux de Cory White. Plus de peur que de mal, tous les pilotes impliqués sont indemnes. Fletcher mène la première moitié de la course a lui seul, mais Tommy Bailey le dépasse en début de deuxième moitié, et ce dernier conserve l’avance jusqu’à la fin.

 

Les prostocks suivent, mais vu l’heure de départ tardive, la course sera de 30 tours au lieu de 35. Marc Lalonde part en tête mais un incident au départ cause un rouge. Lalonde reprend la tête à la relance mais se fait éventuellement dépasser par le gentil géant, Bruno Cyr, avant de reprendre la tête plus tard et de ne plus jamais perdre l’avance. Lalonde est victorieux, Bruno Cyr termine 2e.

 

Samuel Charland part en tête de la course des voitures modifiées, qui est amputée de 10 tours compte tenu de l’heure tardive au départ. Il réussit à garder la tête au départ de gant David Hébert et Félix Roy. Tandis que Charland conserve la tête, Roy dépasse Hébert au 19e tour pour prendre la deuxième place. Charland s’était bâti une avance qui s’évapore au 31e tour lorsque Chris Herbison cause un drapeau jaune. Il y aura une relance avec 9 tours à faire. Charland choisit l’extérieur, et réussit à reprendre la tête, mais un incident entre Josianne Plante, Yan Bussière et Brian MacDonald cause un autre jaune avec 7 tours a faire. Charland reprend la tête à la relance devant Félix Roy et Joey Ladouceur, qui garderont le top 3 jusqu’à la fin.

 

La soirée se termine par les Sportsman. Donovan Lussier part premier et mène pendant les 14 premiers tours de cette course. En arrivant dans les retardataires, il est victime d’un contact entre 2 voitures et il subit un bris de suspension arrière. Cela ouvre la porte toute grande à Bobby Herrington qui mènera la seconde moitié d’épreuve pour remporter la victoire. Tyler Givogue termine 2e et Tristan Ladouceur monte sur la 3e marche du podium.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site