Brockville et Cornwall accueilleront la série « Mini-Stock Showdown ».

Les bonnes choses se présentent sous forme de petits paquets. Lorsqu’il s’agit de la division Mini Stock, les petits paquets ont du punch. C’est pourquoi la division a connu une grande résurgence dans cette classe au cours des dernières années.

 

Cornwall Motor Speedway et Brockville Ontario Speedway ont annoncé qu’ils se sont associés pour mettre sur pied une série conjointe pour la classe Mini Stock, appelée « Mini Stock Showdown ». La série Eastern Ontario Mini-Stock Showdown se déroulera quatre fois entre les deux pistes en 2023.

 

 

 

Grâce à Picard Mobile Truck Repair, JML Custom Services, Matt Boal, 23B Racing et 95 Lynch Racing, plus de 1 700$ en points et en commandites ont déjà été amassés, et ce montant pourrait encore augmenter avec l’arrivée de nouveaux commanditaires !

 

Il y a quelques mois, la perspective d’une série semblait peu probable, James Clarke et Perrier Picard y réfléchissant entre eux.  Pourtant, lorsque le concept de la série a été annoncé à la communauté Mini Stock Racing, tout le monde s’est montré enthousiaste.

 

Le plan initial était de lancer la série avec Jamie Larocque du Brockville Raceway et Perrier Picard du Cornwall Ontario Speedway.  Perrier Picard a accepté d’annoncer à tour de rôle les hôtes de la série Mini Stock, mais cela a finalement échoué.

 

Jamie Larocque explique : « Moi-même et Pierre Picard avons discuté un soir de la possibilité d’organiser une mini-série entre les pistes.  La saison dernière, nous avons donc commencé à passer le mot aux pilotes, pour voir s’ils seraient intéressés par une telle série, etc. Puis, récemment, James Clarke a ouvert le bal et a réussi à obtenir l’accord des deux circuits pour une mini-série.  Cette série fournit une excellente plate-forme pour que les mini stocks puissent démontrer leur caractère et leurs capacités étonnantes, et il faut espérer que cela continuera à l’avenir. »

 

Paul Kirkland et Raymond Lavergne ont également travaillé fort pour faire de la classe Mini Stock une division hebdomadaire de premier plan, et le fait d’avoir maintenant une série dédiée à la division Mini Stock est une bonne chose pour les deux pistes, étant donné qu’il n’y a pas si longtemps, il était difficile de recruter des équipes de course pour cette classe.  Cornwall et Brockville ont tous deux connu un grand rebondissement au cours des dernières années, et l’organisation de cette série conjointe est donc une grande victoire pour les coureurs et les amateurs.

 

Le propriétaire de la piste de Brockville, Paul Kirkland, a déclaré :  » Le comité Mini Stock a communiqué avec Raymond et moi-même après avoir déployé beaucoup d’efforts pour établir un horaire pour cette série à l’autodrome de Brockville Ontario et à l’autodrome de Cornwall.  De plus, cela aide à mettre en valeur cette série dédiée, la rendant plus accessible et attrayante pour les coureurs d’ici et d’ailleurs, offrant aux amateurs de belles courses.  Le fait que cette série puisse attirer des coureurs d’autres pistes que Brockville et Cornwall sera une victoire pour la piste et les fans, car ils verront certains des meilleurs pilotes de Mini Stock se battre pour le championnat de cette série. »

 

Quant à Pierre Picard, il s’agit en quelque sorte d’un rêve devenu réalité, puisqu’il n’a commencé à courir à temps plein dans le sport que pendant le COVID en 2020, remportant le prix de la recrue de l’année.

 

La saison dernière, Pierre a terminé deuxième dans les points à Cornwall et retournera à Cornwall cette saison pour participer au championnat de la piste. Cependant, depuis le début de la saison, il s’est surtout attaché à faire de la série Mini Stock une réalité, avec l’aide de nombreuses personnes.

 

Pierre explique : « Je pense que la saison sera vraiment bonne et compétitive avec tous les pilotes qui reviennent comme Martin Bernard, Carl Gorry, James et Brandon MacMillan. Bob Ray est vraiment déterminé à faire de moi un meilleur pilote. Il m’a poussé tout l’hiver. Je veux changer certaines choses sur ma voiture pour la rendre plus rapide. Mais cette série, qui se déroulera à Cornwall et à Brockville, me rend très heureux. Après en avoir discuté la saison dernière avec Jamie Larocque et Brandon MacMillan, j’ai ensuite demandé à James Clarke, et nous nous sommes mis d’accord pour aller de l’avant et lancer la série. Par conséquent, la série est lancée, avec un bon fonds de points. Tout semble s’être mis en place. »

 

Un acteur clé dans tout cela est James Clarke en ce qui concerne la série Mini Stock.  James, qui a couru dans les Mini Stocks pendant quelques années, est passé à la division Pro Stock la saison dernière. Mais James reviendra dans la division Mini Stock cette année avec une toute nouvelle voiture.

 

« La concurrence sera très rude dans cette série. Avec quelques grands pilotes qui reviennent dans la division et les pilotes déjà rapides qui sont toujours dans la classe, ce sera une année d’enfer pour les Mini Stocks. Un gros merci à Raymond Lavergne et Paul Kirkland d’avoir eu l’idée et d’avoir organisé cette série. Un grand merci à JML Customs Picard Mobile Truck Repair, Brandon MacMillan, Zac Lynch et Matt Boal pour leur aide et leur soutien dans la mise en place de cette série. »

 

La division Mini Stock a vraiment pris son envol au cours des dernières années grâce à des équipes qui ont construit des voitures très techniques. L’ancienne jonque est aujourd’hui une voiture de course méchante et rapide où l’équipe est fière de l’apparence de ses voitures ainsi que des réglages plus techniques et de la mise au point.

 

La division Mini Stock est l’une des classes les plus compétitives sur la piste. Au cours des dernières années, les fans se sont habitués aux courses fantastiques que cette division offre chaque semaine lors de tout événement majeur sur piste en terre battue.  Pour cette division, la finale n’a jamais été aussi prometteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site