Michael Parent est prêt à affronter le peloton de l’Autodrome Granby

Michael Parent est un nom bien connu dans le monde des courses sur terre battue. Pour la saison 2021, Michael se concentre plus que jamais pour amener ses performances en 358 encore plus haut.

 

Depuis quelques années, Michael, qui a quitté les Sprint Cars en 2015 pour faire le saut en Modifié 358, a eu une transition quelque peu cahoteuse. Cependant, tout est sur le point de changer puisque le pilote de 31 ans veut trouver son rythme de croisière en 358 comme il l’avait en Sprints. En 2021, Michael aimerait beaucoup remporter le championnat de l’Autodrome Granby devant les siens.

« J’aime cette piste, explique Michael. C’est vraiment rapide et technique et il n’y a pas meilleur sentiment que de trouver les bons ajustements à l’Autodrome. »

Le fait de se concentrer autant sur le championnat de l’Autodrome Granby remonte à longtemps puisque son histoire aux courses a débuté en 2006. Michael, qui avait eu beaucoup de succès en courses de VTT auparavant, s’est fait convaincre par celui qui bâtissait alors ses moteurs, Alain Bergeron, de faire l’essai d’un Sprint Car. Michael venait alors de connaitre une saison spectaculaire en VTT alors qu’il avait remporté le championnat canadien de la discipline. Bergeron, alors pilote ESS, avait vu le potentiel de Michael et le reste fait maintenant partie des livres d’histoire. Au printemps 2006 à la légendaire piste de Fonda Speedway, Michael se retrouve pour une première fois derrière le volant d’une voiture Sprint 360 et cette expérience lui a ouvert les yeux.

Pendant les 9 années suivantes, le pilote de Granby a fait partie de l’élite de la série ESS. En 2013-2014 et lors de sa dernière saison en 2015, il termine le championnat dans le top 5. Durant ces 9 ans, il récolte une victoire avec le Patriot Sprint Tour et 6 avec les ESS. De 2008 à 2015, Michael a terminé à chaque saison dans le top 10 au classement mais à la fin de l’année 2015, il a décidé qu’il était temps d’essayer quelque chose de différent dans le monde des courses.

Évidemment, ce fut ardu pour lui de quitter la famille des ESS ainsi que les autres séries de Sprints mais le voyagement devenait beaucoup trop. La famille est très importante pour lui et plus spécifiquement Vicky et leur fille. Michael m’expliquait qu’ils aimaient se garder les dimanches pour des activités familiales puisque plus particulièrement encore de nos jours, nous avons tous besoin de passer du temps en famille.

 

En 2015, Michael fait le saut en 358. C’était tout un ajustement pour lui mais le fait de courir à la maison rendait ce choix plus facile. C’était un nouveau défi pour Michael de courir à chaque semaine à sa piste locale et c’était quelque chose auquel il pensait depuis un certain temps. Pour Michael, c’était un gros changement de passer d’une voiture rapide et nerveuse comme un Sprint Car à un Modifié 358. C’est comme de passer d’une Ferrari à une Mustang GT. Les deux  voitures ont beaucoup de puissance mais la courbe de puissance et la conduite est totalement différente.

« M’habituer à cette transition a été un grand défi pour moi surtout durant les premières années. C’était particulièrement difficile pour moi de m’acclimater à la conduite totalement différente que celle que j’avais avec mon Sprint Car. Depuis quelques années, les choses se sont améliorées et mes résultats le montrent. Cependant, il y a encore place à l’amélioration »,  d’expliquer Michael.

Depuis la saison 2017, la transition de Michael s’est bien faite et il tient son bout parmi les meneurs à l’Autodrome Granby et au RPM Speedway. Il a terminé 3e en 2018, 4e en 2019 et 5e en 2020 au championnat du RPM Speedway. Pendant ce temps à Granby, il a terminé 5e en 2017, 4e en 2018 et 5e en 2019.

En 2021, Michael veut mettre plus d’énergie dans sa préparation pour l’Autodrome Granby. Après tout, c’est un rêve depuis qu’il est jeune de remporter le championnat à l’Autodrome. « En 2021, je souhaite en premier lieu que l’on puisse avoir une saison normale. Nous allons mettre tous les efforts pour être rapides et constants dans nos résultats à Granby, au RPM et à Drummond. Je pense qu’on a une équipe en mesure de remporter quelques courses par année si nous nous concentrons sur ce que nous avons à faire. Comme j’ai expliqué plus tôt, j’aime courir à l’Autodrome Granby parce que c’est très rapide et technique. Quand tu as une bonne voiture, le plaisir de conduire et de faire des dépassements est plus grand que sur des pistes plus petites » dit-il.

La saison 2021 approche rapidement. Nous sommes encore dans l’inconnu par rapport au fait si la saison 2021 sera une saison normale ou une saison similaire à l’an dernier. Peu importe comment les choses tourneront, Michael est plus focus que jamais et prêt pour affronter tous ses adversaires.

L’équipe #25P aimerait remercier les commanditaires suivants :

Le Groupe Ultra

Ultrafab

Teo Pro Car

Dig Racing Products

Swift Springs

Ultratri

Restaurant le Grinder.

Sans l’appui de ses commanditaires, l’équipe ne serait pas en mesure de compétitionner au plus haut niveau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site