Gular le plus rapide | Les notes sur la soirée de pratiques du Bristol Throwdown

Collaboration Dirt Track Digest

 

Une fois les essais terminés, ce n’était pas un habitué de la Super DIRTcar Series qui était en tête du classement des voitures les plus rapides, mais plutôt un « outsider ».

Le champion en titre du Big Diamond Speedway, Mike Gular, a réalisé le tour le plus rapide de la soirée avec un temps de 17,361.  Il était le seul pilote à briser la barrière des 17,3 secondes lors du Bristol Throwdown au Bristol Motor Speedway.

Comme tous ceux qui se rendent à Bristol pour la première fois, il était impressionné par la taille des installations.

« C’est vraiment génial, a-t-il déclaré à propos de l’installation.  C’est vraiment un bâtiment incroyable.  C’est le Colisée.  Intimidant, mais la piste est bien. »

Le conducteur de Boyertown en Pennsylvanie a indiqué qu’il s’efforçait de se mettre à l’aise dans la voiture tout en essayant de peaufiner les réglages afin d’obtenir la vitesse la plus élevée possible sur cette piste d’un demi-mile à forte inclinaison.

« Nous étions juste en train de faire des changements de base en essayant de trouver de la vitesse, a commenté Gular.  Nous étions un peu en retrait au début.  C’était probablement moi qui essayais juste de me mettre à l’aise.  Nous étions proches des meneurs.  Nous n’avons pas apporté de changements majeurs, juste le « stagger » et des trucs comme ça. »

Gular a réalisé l’un des seuls dépassements de la soirée lors de la dernière séance d’essais.  La séance ressemblait à la distance d’une qualification.  Gular s’est approché de Mike Mahaney et a pu le dépasser dans le bas de la piste.  Il a admis qu’il avait fait très attention pour faire ce dépassement.

« Je voulais voir ce que c’était à côté d’une voiture pour voir à quoi ressemble l’air quand vous allez aussi vite, a déclaré Gular.  Nous nous sommes suffisamment rapprochés de lui pour essayer de le dépasser.  J’ai fait attention, ce n’est qu’une pratique.  On verra.  Ça montre que vous pouvez passer ici.  C’est une bonne voiture.  Je ne pense pas que nous soyons trop rapides d’une manière ou d’une autre.  J’ai hâte à demain. »

Échos des puits

Plusieurs pilotes ont discuté de la question de la visibilité chez les Modifiés.  Plusieurs conducteurs ont indiqué qu’en raison de l’inclinaison de la piste et de l’angle du toit de la voiture, ils ne pouvaient pas voir aussi loin qu’ils le voudraient dans les virages.  Par conséquence, les conducteurs allaient travailler pendant la nuit pour baisser leur siège dans la voiture pour une meilleure visibilité…
Gular étant le seul pilote ayant atteint le cap des 17,3 secondes, plusieurs pilotes ont effectué des tours dans l’intervalle des 17,4 secondes, y compris Stewart Friesen.  Friesen était le seul pilote à avoir déjà effectué des tours sur une surface en terre battue sur le speedway après avoir couru les épreuves NASCAR Cup Series et Camping World Truck Series il y a quelques semaines…
Larry Wight a été le premier à essayer la ligne extérieure de la piste.  Le conducteur de Phoenix, New York a tenté à peu près toutes les lignes de la piste, y compris en utilisant le haut avant de descendre dans le bas.  Il a réussi à tourner un tour près du temps de celui de Friesen…
Les temps au tour sont restés constants toute la soirée car la piste est restée dure et lisse de haut en bas.  À chaque session de tours rapides, des pilotes se situaient dans l’intervalle des 17,4 secondes…
Avant la fin de la soirée, la plupart des conducteurs sont revenus à une configuration similaire à celle qu’ils utilisent à la maison.  Il y a eu quelques petits changements, mais ils ont travaillé avec ce qu’ils connaissaient pour rendre la voiture confortable.  Jimmy Phelps a déclaré, comme beaucoup d’autres, qu’ils « essayaient juste de trouver un équilibre » .…
Max McLaughlin a de l’expérience sur le béton à Bristol après avoir couru une course de la série K&N dans le passé.  McLaughlin s’est battu avec une voiture difficile à conduire pendant une grande partie de la soirée.  Il travaillait à la faire tourner…
Danny Johnson a eu des problèmes dans la première séance de pratique avec le #27J et n’a pas obtenu de tour.  Ils ont été fait après avoir tenté de revenir pour la deuxième séance…
Keith Flach a également eu des problèmes avec son #43.  Il a été contraint de se diriger vers son mulet après la première séance d’essais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site