Friesen écrit l’histoire lors du Bristol Throwdown

Collaboration spéciale Dirt Track Digest

Stewart Friesen a sorti le balai vendredi soir à l’occasion de la toute première sortie de l’histoire de la série Super DIRTcar sur le mythique ovale de Bristol.

Friesen a d’abord battu le record de piste pour ensuite dominer sa qualification avant de prendre le départ de la 8e position à l’extérieur du circuit et filer vers une victoire relativement facile. Un coup de balai!

Le seul obstacle sur la route de Friesen vers la victoire a été sa position de départ qui n’était pas idéale alors que les dépassements étaient sensés devenir compliqués. Ce ne fut pas son cas. Friesen s’est emparé de l’extérieur de la piste et ce fut le point culminant. Alors que tous ses opposants utilisaient la ligne intérieure ou dans le milieu, Friesen lui avait trouvé le moyen d’aller chercher le collant à l’extérieur.

« Nous avions beaucoup de vitesse, a mentionné Friesen. Nous avons été en mesure d’amener notre vitesse en virages et profiter de nos ouvertures. Je n’étais pas certain de comment évoluerait l’extérieur à savoir si ce serait possible de dépasser ou bien s’il y aurait accumulation de gomme à l’intérieur. C’était un petit peu bosselé à l’intérieur. Les gars avaient tous des lignes différentes ce qui a empêché de créer une couche de caoutchouc et ça a été la clé dans notre cas. »

L’habilité de Friesen à utiliser l’extérieur s’est avéré très payant à la fin de l’épreuve de 40 tours lorsqu’il est entré dans le traffic. Ces voitures utilisaient toutes sortes de lignes différentes sur la piste ce qui l’a forcé à faire des ajustements à la volée.

« C’était assez piégeux, de mentionner Friesen. Je savais que nous avions une voiture rapide et je voulais en prendre soin. Tu peux facilement te retrouver dans le trouble ici. Avec la camionnette, tu obtiens une bonne chance sur une autre concurrent et celui-ci peut glisser vers le haut et te propulser vers le mur. »

Tout s’est bien passé pour Friesen qui a réussi à garder sa voiture Halmar numéro 44 à l’avant.

Friesen était déçu de ses résultats après ses courses en séries Camping World Trucks et NASCAR Cup au cours des dernières semaines alors qu’il n’a pas été en mesure d’arracher une victoire. Le programme de vendredi a réglé la situation alors qu’il a écrit l’histoire en remportant un des trophées les plus convoités des courses, l’épée du gladiateur.

« C’est assez coupant, a lancé Friesen en riant. Nous serons forcé de trouver un étui pour la glisser dedans si mon fils Parker commence à s’amuser avec ça! Nous allons garder ça précieusement à côté de la pelle d’Eldora. Celle-ci se retrouve dans notre salon. C’est le seul trophée que Jessica (son épouse) me permet de garder à cet endroit et c’est assez spécial. »

Une victoire qui permet à Friesen d’attirer l’attention sur sa nouvelle fondation qu’il a lancé cette semaine pour aider à prendre conscience des besoins des gens atteints du spectre de l’autisme.

« Nous sommes en faveur du traitement ACA (analyse comportementale appliquée), a-t-il dit. Parker a reçu son diagnostic très rapidement à un an et demi. Ce ne fut pas facile, mais il va tellement bien aujourd’hui. Il commencera la maternelle l’an prochain. »

« Il y a un certain écart entre le moment du diagnostic et la thérapie. L’état de New York propose une intervention rapide et c’est dans ce programme qu’est inscrit Parker, sauf que ça prend des mois et c’est difficile. Notre but est d’aider les gens à combler cet écart, et de favoriser les organisations à rejoindre les gens dans le besoin. Nous partons cette fondation pour permettre aux gens de savoir qui appeler. Nous pensons qu’il s’agit du chaînon manquant. »

En plus de faire jaser, les pilotes qui arborent un autocollant sur leurs voitures lors des épreuves de la série Super DIRTcar sont éligibles à un bonus de 250$ à la fin de la soirée. Samedi, Bear Archery a offert aux pilotes de la série World of Outlaws un bonus de 500$ s’ils portaient l’autocollant avant de remporter la victoire.

Friesen est les étoiles de la série Super DIRTcar devront attendre à dimanche avant de compléter le Bristol Throwdown puisque la pluis a forcé le report de la course prévue samedi soir.

Article intégral en anglais: Friesen Makes History as First Super DIRTcar Series Winner Bristol Winner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site