David Hébert : Une première victoire à Drummondville cette saison

C’est sous une chaleur accablante qu’avait lieu la soirée « Topless » à l’Autodrome Drummond en hommage et en appui aux femmes atteintes du cancer du sein. Pour se faire, les voitures des catégories Modlite, Sportsman et Modifié courraient sans toit.  Comme à chaque année, cette soirée est toujours très populaire auprès du public qui a encore une fois répondu présent.

D’autre part, le promoteur Yan Bussière avait décidé de reprendre les finales qui avaient dû être reportées le 19 juillet dernier, alors que la pluie était venue jouer les trouble-fêtes pour la soirée de le série canadienne Gros Block.

1ères finales Slingshots

Les bolides de la classe Slingshot débutaient la soirée avec des finales de 15 tours en junior et de 20 tours en senior.  De bonnes luttes ont agrémenté le spectacle dans les 2 catégories.

Junior

Ludovic Guillemette a été parfait dans cette finale alors qu’il a mené les 15 tours pour aller chercher une très belle victoire.

1er #6 Ludovic Guillemette
2e #49 Logan Carrier
3e #27 Loïc Messier
Senior
Le pilote de la voiture #2 Jeff Beaumier est un vétéran dans cette classe et il a une fois de plus démontrer son savoir-faire sur un circuit technique.
1er #2 Jeff Baumier
2e #61 Cédric Tremblay
3e #51 Hugo Noiseaux
1ère finale ModLite
C’est un bon peloton de voitures qui étaient présents pour cette finale alors que les ModLite se présentaient en piste pour une course de 20 tours.  Rapidement, le #117 Keven Boucher-Carrier prend les commandes après quelques tours de piste.  À noter dans cette course, l’accident spectaculaire subi par Allyson Prince dans son bolide #56 alors que celle-ci s’est légèrement accrochée avec le #28, Éric Désilets, pour finalement perdre le contrôle et faire plusieurs tonneaux.
Boucher-Carrier est tout simplement dominant cette saison à Drummondville et il l’a prouvé une fois de plus en remportant assez aisément cette course.
1er Keven Boucher Carrier
2e Kevin Burke
3e Éric Désilets
1ère finale Midget Speed STR
C’est une domination complète de Yan Bussière qui a pris les devant tôt dans la course pour pratiquement mener de bout en bout cette finale de 20 tours.
1er 21 Yan Bussiere
2e 42 Carl Labonté
3e 36 Maxime Plante
1ère finale Sportsman
William Racine et son équipe avaient la rage au coeur alors qu’on voulait rapidement oublié l’abandon coûteux au championnat de la veille à Granby. Il a littéralement survolé le circuit pour aller chercher la victoire. Éric Lefebvre est allé cherché un excellent résultat avec une 2e place tout juste devant Alex Lajoie.
1er 35 William Racine
2e 88 Éric Lefebvre
3e 33 Alex Lajoie
B-Main Modifiés
Compte tenu que 35 voitures Modifié étaient présentes ce soir, un B-Main a été nécessaire et c’est Kevin Hamel qui a remporté la course.
1- #13 Kevin Hamel
2- #79 Maxime Plante
3- #59 Yannick Mathieu
2e finale ModLite
Ce sont les #55 de Réjean Lemieux et #3 de Pierre-Olivier Trudel qui prenaient le départ de cette course en 1ère ligne pour cette finale de 20 tours.  C’est cependant au 7e tours que le #117, Keven Boucher-Carrier prend les commandes de l’épreuve pour filer vers une autre victoire.  Ce dernier a gagné toutes les courses auxquelles il a participées à l’Autodrome Drummond cette saison.
1- #117 Keven Boucher Carrier
2- #49 Alan Carrier
3- #B7 Charles-Antoine Bessette
2e finale Midget Speed STR
Un finale enlevante au possible alors qu’une lutte à 4 entre Yan Bussière, Pierre Hébert, Maxime Plante et Patrick Lagüe a donné un excellent spectacle aux spectateurs présents.  C’est finalement Yan Bussière qui finit par en sortir vainqueur.
1- 21 Yan Bussiere
2- 36 Maxime Plante
3- 95 Pierre Hébert
B Main Sportsman
C’est dans un course de 15 tours que les voitures non-qualifiées se lançaient pour tenter de se tailler une place dans la finale de 32 tours.  C’est Matthieu Laramée qui a dominé cette course et qui a croisé le fil d’arrivée en première place.
1- 91 Matthieu Laramée
2- 95c Christopher Cormier
3- 50 Christopher Cordeau.
2e finales Slingshot
Dans une fin de course digne d’un film, les meneurs se sont accrochés dans la courbe #4 et c’est Logan Carrier qui est venu remporter la course en évitant les voitures en perdition.
Junior
1- 49 Logan Carrier
2- 21 Olivier Desrosiers
3- 95 Jacob Nadeau
Yoan Nault à mené cette course de bouts en bouts et à réussi à résister à Jeff Beaumier qui lui a mis de la pression durant les 20 tours.
Senior
1- 01 Yoan Nault
2- 2 Jeff Beaumier
3- 61 Cédric Tremblay
Finale Modifié
Mathieu Desjardins et Michaël Parent partent sur la première ligne pour cette finale de 50 tours. Dès le début de la course, David Hébert passe en tête. Yan Bussière, parti 3e, se hisse ensuite au 2e rang et part à la chasse du ONE. Dans le trafic, les meneurs sont en mesure de tricoter et gardent leurs positions. Yan Bussière a une voiture très rapide à l’extérieur dans la courbe #2 et il se rapproche de Hébert de tour en tour. Après avoir vu Bussière se présenter à ses côtés, Hébert vient prendre l’extérieur à son tour pour empêcher Bussière de le dépasser. Après plusieurs luttes, Luke Whitteker termine 3e. Steve Bernard prend le 4e rang et c’est finalement Steve Bernier qui a le meilleur sur François dans leur lutte pour le 5e échelon.
1- One David Hebert
2- 21 Yan Bussiere
3- 124 Luke Whitteker
Finale Sportsman
Jonny Allaire mène la première partie de la finale 32 tours avant de voir Félix Murray le dépasser lui et William Racine pour la tête de l’épreuve. Samuel Charland remonte également et vient se placer 2e. On assiste ensuite à une lutte de tous les instants entre les 2 beau-frères et c’est Félix qui remporte la bataille incroyable qu’ils se sont livrés. Il faut souligner l’excellente performance de Sean Imbeault et d’Elliot Gamache qui terminent respectivement 7e et 8e. Une très belle course pour les recrues.
1-Félix Murray
2-Samuel Charland
3-William Racine
Malgré toutes les finales, qualifications et consolations ce soir, la soirée a terminé à 23h00. Yan Bussière a remporté son pari de présenter cette soirée dans un temps raisonnable. De plus, le circuit a très bien tenu démontrant une fois de plus la qualité de la glaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site