Un nouveau départ pour Maxime Foley

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Il y eut un temps où les mauvaises nouvelles ne faisaient que s’accumuler pour Maxime Foley.  Puis des mauvaises décisions sont venues.  À un moment donné, quand la vie ne nous aide pas, on finit par juste vouloir oublier le tout coûte que coûte.  Je comprends bien car personnellement, c’est un peu pour ça que j’ai commencé à fumer la cigarette à 14 ans, j’avais besoin d’oublier la vie autour de moi.  J’ai été chanceux de ne jamais avoir besoin de plus.  Mais les histoires de chacuns sont différentes.  Maxime Foley, pour sa part, a pris une autre avenue: la boisson et la drogue.  Ces deux choses là ont ruiné beaucoup de vies.  Mais Maxime a décidé que cela n’allait pas ruiner la sienne.  Voici une belle histoire de persévérance.

 

« Maxime est une personne à découvrir! C’est un homme qui peut sembler intimidant mais sous cette stature imposante se cache un homme extrêmement sensible, dévoué pour les gens qui l’entoure, toujours prêt à aider. Un homme au grand cœur! Ce n’est pas facile pour lui d’exprimer ses besoins, ses états d’âmes, ses émotions mais il travaille fort jour après jour pour y parvenir!

 

Il est dans ma vie depuis 2 ans et en si peu de temps il a tellement changé surtout sur le plan personnel! Il est ricaneur, aime jouer des tours et est un grand amoureux de ma fille Valérie et de ses 2 princesses Élodie et Élie. »

 

Ces mots sont ceux de Nathalie Labelle.  Sa fille, Valérie Gendreau, est la conjointe de Maxime.  J’ai choisi cette citation pour aborder le nouveau départ de Maxime car je trouvais que cela représentait bien, en un paragraphe, pleins de choses que plusieurs ont dit individuellement.  Maxime Foley, aujourd’hui, correspond à ce paragraphe là.

 

Maxime amorce cette année un nouveau départ, ou il entreprend sa première saison après s’être débarrassé de la drogue et la boisson.  Et ce ne sera pas le seul changement pour lui.  Anciennement pilote de Lightning Sprint, c’est à bord de l’ancienne voiture pro stock de Denis Gauvreau qu’il entreprendra la saison, voiture qui portera dorénavant le numéro 87 qui est associé à Maxime depuis longtemps.  Pour ceux qui veulent les détails, Maxime sera dans l’équipe Go Fuel, qui n’aura qu’une seule voiture en piste mais aura des alliances avec Éric Loyer et Denis Gauvreau.  En plus de Go Fuel, Vaillant Autosports sera également un partenaire majeur pour Maxime.

 

Pour l’entrevue, Maxime avait réuni son entourage sur un groupe de discussion en ligne afin que tous puissent participer.  Quand je demande si le fait d’avoir repris sa vie en main va changer sa façon de courir en piste, Valérie me répond: « Moi je dirais que oui , car maintenant avec sa sobriété, ses pensées sont plus claires, et en course, il se doit d’avoir beaucoup de contrôle et de discipline . La course va être encore plus présente que jamais . Les réflexes et l’implication seront à son meilleur cette année . Sa famille et ses amis vont être à ses côtés encore une fois cette année pour l’encourager dans cette passion.«   Puis elle ajoute: « L’année passée, Maxime n’avait pas beaucoup de commanditaires comparativement à cette année. Ce fut différent cette année car c’était plus facile pour lui d’aller en recruter en parlant de sa passion, de son implication et de son désir de performer! »

 

 

À noter que la passion est partagée par toute la famille, et aussi la belle-famille.  Nathalie m’explique: « C’est devenu une passion de notre côté. Valérie nous a rapidement parlé de ce qu’aimait son chum et dès le premier été de leur rencontre nous avons assisté, son père , son frère et moi même à quelques unes de ses courses! Quelle belle découverte , nous qui connaissions si peu ce domaine!  Depuis ce jour, nous tentons de le suivre et de l’encourager au maximum même lorsque nous n’y sommes pas! Élo est présente lorsque Max en a la garde et Élie a fait ses premières apparitions dès ses premières semaines de vie avec ses gros écouteurs pour éviter le bruit. »

 

Les parents de Maxime, Guy et Lynn, m’ont également envoyé ce message: « Nous étant les parents de Maxime, sommes très fiers du cheminement qu’il a fait et qu’il continue de faire.  Dès son tout jeune âge nous allions aux courses à Edelweiss et ce qu’il aimait faire était d’aller sur la piste avec le gagnant pour faire prendre sa photo avec lui.  Et la maintenant, c’est lui qui fait prendre des photos avec sa famille sur la piste. Nous sommes très confiant que cette année vas être exceptionnelle et qu’il y sera a 100% »

 

Également présent dans le groupe en ligne était Adam Payette, le fondateur de Go Fuel.  Il m’a expliqué comment Maxime est arrivé dans l’équipe:

 

« Lorsque nous avons commencé l’écurie de GoFuel, nous avons mis en place un Énoncé des critères de mérite et de conditions de pilote qui semblait plutôt exigeant à certains

Nous voulions des pilotes qui comprenaient notre modèle d’affaire et qui étaient pour s’impliquer à 100%.  

Nous avons eu plus de 500 pilotes qui ont postulé à notre demande pour la saison de 2022 et seulement 10 ont été retenus.

Sur ces 10 pilotes, il en avait qui se démarquaient plus que les autres. Cet homme d’une voix ténor à posture imposante avait retenu mon attention.

Il surpassait notre énoncé des critères de mérite et de conditions de pilote. Nous n’avions même pas fait le choix de notre pilote encore et cet homme avait déjà l’Écurie de GoFuel Tatoué sur le cœur.

 

Professionnel, sociable, attentionné, généreux, impliqué, travaillant, respectueux, intelligent et j’en passe beaucoup d’autres, ce sont des qualités qui décrivent Maxime.

Maxime continue chaque jour de nous impressionner de son implication dans l’écurie. Mettons que nous sommes chanceux de l’avoir dans notre Écurie car le nom Maxime Foley est déjà sur les lèvres de plusieurs et c’est que le début.

 

Depuis maintenant 4 mois que je connais Maxime Foley et durant ces 4 mois Max et moi avons développé une super belle amitié.

J’ai appris à connaître un excellent père de famille, un pilote incroyable et surtout le meilleur ambassadeur pour GoFuel. »

 

Maxime a évidemment été choisi comme pilote de Go Fuel et il sera à surveiller dans la saison 2022 de pro stock.

 

Aujourd’hui, je le sens heureux et comblé.  Il n’a pris ni boisson ni drogue depuis 8 mois.  En gros, c’est l’histoire d’un p’tit gars qui était fan de courses et qui a atteint son rêve de piloter, non sans embûches.  Aujourd’hui, il a pris sa vie en main et la vie semble finalement lui sourire.  Quand je lui demande les conseils qu’il donnerait à un jeune fan qui rêverait de lui aussi faire carrière comme pilote, il me dit « Le plus important est de ne jamais lâcher prise, de croire en son rêve et de le rendre réel ».  Ce conseil, il pourra le donner à plusieurs jeunes, mais il y en a une en particulier qui risque d’écouter de près: Sa fille Élodie, qui fera ses débuts en mini sportsman cette saison.

 

 

BLOC-NOTES

Je connaissais Maxime Foley avant qu’il me contacte pour discuter de la possibilité d’un article, mais je dois admettre que j’ignorais tout de son parcours hors-piste.  Je veux le remercier de m’avoir fait confiance pour parler de son histoire.  Depuis que j’ai joins le merveilleux monde des courses, j’ai rencontré un tas de pilotes.  Certains sont même devenus des amis.  C’est un privilège pour moi de côtoyer chacun(e) et c’est aussi un privilège de les faire connaître à travers cette chronique.  L’histoire de Maxime, je l’ai trouvée intéressante car cela montre un pilote qui a connu des obstacles et qui a accepté de les raconter.  Si vous êtes un pilote et que vous aussi, vous avez vécu des obstacles, quels qu’ils soient, sachez que je serai toujours heureux de vous écouter et définitivement ouvert à en parler dans une chronique future. Suffit de me contacter!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site