Une saison 2023 sous le signe de la nouveauté pour Jean-Mathieu Raymond

Lorsque la dernière saison s’est terminée, Jean-Mathieu Raymond avait une idée en tête.  Après avoir réfléchi longuement durant les dernières semaines, il a finalement pris la décision de faire le nécessaire pour graduer en catégorie Modifié 358 pour la prochaine saison.

 

Rejoint au cours du dernier week-end, Jean-Mathieu nous mentionnait se préparer à partir bientôt pour la Floride, rejoindre Martin Roy et sa famille.  On sait que Félix participera au DIRTcar Nationals chez le Modifiés du 15 au 18 février prochain.

 

Les plans pour la saison 2023

Jean-Mathieu nous explique avoir enlevé le moteur de sa voiture, laquelle il utilisera encore cet été puisqu’elle n’a qu’une seule saison d’utilisation.  Il y a donc installé un moteur W16 acheté de Steve Bernier.  Ce moteur étant fraichement refait, n’ayant pas encore été utilisé depuis.

 

Lui et son frère ont pour but de faire la saison complète à l’Autodrome Granby.  Julien restera en Sportsman quant à lui.  « Notre but a toujours été d’être en Sportsman jusqu’à temps d’être assez performants.  J’aurais ce pendant aimé l’être bien avant ça, mais je me dis que je ne veux pas attendre d’être au sommet pour faire le move » raconte Jean-Mathieu en voulant expliquer la raison pour laquelle il gradue.

 

« C’est certains que ce n’est pas tout le monde qui est du même avis mais tant qu’à moi, je pense que le talent est aussi fort en Sportsman qu’en Modifié.  C’est seulement une autre classe avec un autre budget parce que le talent qu’il y a présentement en Sportsman équivaut à celui en Mod.  Juste à regarder les résultats des courses de la série Superstar pour voir qu’à force égale, même les meilleurs pilotes Modifié ne se démarquent tant que ça au travers des Sportsman. »

 

Des objectifs de performance

Le but de Jean-Mathieu a toujours été d’aller en Modifié.  Il se pense maintenant prêt à embarquer là dedans.  « Je ne m’attends surtout pas à aller me battre à l’avant du peloton parce que la marche est très haute.  Je veux faire mon chemin, garder une belle ligne et faire des tours pour prendre de l’expérience.  Je me sens en confiance. »

 

Jean-Mathieu vise pouvoir faire un top 15 sur la piste au cours de la saison et au championnat.  Il croit que cet objectif est réaliste et qu’il a les outils pour y arriver.

 

Les moyens pour y arriver

Il faut savoir que les frères Raymond vont aux courses sans l’aide de commanditaire.  Tout l’argent dépensé pour les voitures et le fond de roulement pour courir provient directement de leur poche.  Ils courent avec 0 commanditaire pour les aider.

 

« J’ai pas de temps de faire du PR pour essayer de séduire des commanditaires à nous donner un coup de main.  Je ne suis pas trop à l’aise non plus dans ce domaine.  C’est sûr que si quelqu’un m’offrait de l’aide monétaire, je ne serais pas assez fou pour dire non. »

 

Il faut aussi savoir que Jean-Mathieu commandite lui-même plusieurs autres voitures sur le circuit.  Il mentionne qu’il donne de l’argent à des pilotes à qui il pense que ça fera une vraie différence.  C’est pas pour avoir nécessairement mon nom sur les voitures.

 

L’arrivée d’American Racer dans le portrait

De son propre avis, ce n’est pas un gros enjeu pour lui puisqu’il ne courra qu’à Granby.  Il n’aura donc pas à gérer les changements de pneus et de roues d’un soir à l’autre contrairement aux équipes qui courront à Drummond et Granby.  Il mentionne toutefois avoir un bon inventaire de pneus Hoosier dans le garage.  « L’an passé, avec la pénurie de pneus, on a fait les écureuils et on en a stocké.  On a usé ceux qu’on avait et on en a acheté quand on pouvait.  Je peux donc penser vendre mes Hoosier à ceux qui en auront besoin pour courir à Drummond.  On va maintenant se tourner de bord et acheter les pneus American Racer qu’on aura besoin. »

 

La nouvelle recrue en Modifié pour la saison 2023 sera donc prête pour ce nouveau défi qui, l’espère-t-on, saura mettre en valeur la passion que Jean-Mathieu Raymond a pour notre beau sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site