Dans le calepin de Tommy

 

De quoi on pourrait bien parler après la soirée de samedi à l’Autodrome Drummond? Du spectacle en Modifié bien sûr! Pour une deuxième soirée consécutive, un pilote américain est venu mettre la main sur la victoire et pour une 2e course de suite, le vainqueur a profité d’une relance tard dans la course pour le faire.

 

N’importe quel pilote vous dira qu’être premier pendant trop de tours devient difficile par rapport au choix de la ligne. Le pilote qui est premier n’a pas la chance de voir ce que font les autres et il doit vraiment se fier à ce qu’il voit sur la piste. Des pilotes expérimentés peuvent alors en profiter. C’est ce qu’à fait Rudolph en dépassant David Hébert sur la relance alors que le ONE avait choisi l’intérieur puisqu’il avait vu Rudolph être proche lors de la relance précédente.

 

 

Il y avait du Québec dans cette équipe puisque Robin Richard est allé donner un coup de main à cette équipe avec qui il s’est lié d’amitié. D’ailleurs, j’ai pu discuter avec Randy Slack et son épouse après les courses et ce sont vraiment des personnes sympathiques.

 

Pour Hébert, une autre 2e place qui vient le mettre au sommet dans les points. Michael Parent a été régulier également avec 2 quatrième place alors que Steve Bernard a terminé 3e samedi. Sa remontée suite à sa crevaison de vendredi combinée à sa 3e place de samedi le garde dans la course pour le championnat. Malheureusement pour Mathieu Desjardins, sa course a pris fin lorsqu’il a frappé une pièce sur le circuit et que la dite pièce est passée sous la voiture faisant de nombreux dommages. Mathieu était très spectaculaire et rapide et je suis convaincu qu’il aurait lutté pour la victoire. C’est la même chose pour les frères Roy qui avaient de très bonnes voitures mais qui ont dû abandonner.

 

En 358, Sébastien Gougeon a très bien fait. Il s’est même permis de rouler 4e pendant quelques tours. C’est finalement de la 5e place qu’il a croisé le fil d’arrivée. Un très bon résultat pour Gougeon qui remporte le bonus pour le meilleur 358. Je serais curieux de savoir à combien de reprises il a été le meilleur 358 dans une course Gros Bloc à Drummondville. Il semble toujours en mesure de tirer son épingle du jeu.

 

Belle victoire de Dominic Dufault en qualification. Même s’il est à temps partiel, Dufault a l’expérience des Gros Blocs et on avait l’impression que c’était comme de la bicyclette pour lui, ça ne se perd pas!!

 

 

Yan Bussière a été forcé de devancer sa course Topless alors que son toit s’est envolé suite à un contact en piste. Le devant de la voiture et sa carrosserie étaient amochés mais il faut comprendre également que le toit aide la voiture à avoir de la traction. Cela n’a pas aidé assurément.

 

On a vu plusieurs contacts impliquant différents pilotes au cours de la soirée et j’ai l’impression que certaines rivalités ou certaines frustrations accumulées vont sortir au cours des prochaines semaines. Les rivalités sont bonnes pour le spectacle mais elles doivent demeurer sportives. Les coûts et les risques de blessures sont beaucoup trop élevés pour commencer à se « scraper » des autos.

 

Les Modlites continuent de répondre présents aux invitations des pistes. Encore au dessus de la barre des 20 voitures pour la série de P-O Trudel, Alex Daneau et Martin Fleurent. On assiste vraiment à un virage dans cette classe alors que plusieurs nouveaux visages sont présents sur les podiums. Très plaisant de voir JF Leblanc gagner une course. Il investie beaucoup dans les courses et mérite une victoire. Belle performance de Francis Laliberté et Charles-Antoine Bessette pour monter sur le podium.

 

 

Ce serait vraiment facile de frapper sur les MidgetSTR et sur leur car count mais cela ne m’intéresse pas. J’aime voir le positif des choses et les MidgetSTR m’en donnent du positif. On a pas de niaisage. On a des belles courses, de beaux dépassements, des gagnants différents. Bref, j’ai de la difficulté à ce que les gens frappent constamment sur cette classe. Voir les vétérans Labonté et Hébert lutter ensemble avec les nouveaux venus comme Charles Bélanger et Carl Brisebois donnent un bon spectacle. Et on a notre chum Mini en plus qui agrémente le spectacle. En terminant, il ne faut pas oublier que la piste n’est pas facile lorsqu’ils font leur finale et ils s’en sortent fort bien. Chapeau à ceux qui se présentent, vous faites bien ça! Les autres on vous attends! Dernière chose, n’oubliez pas que des pilotes ont passé par les STR avant de monter dans les classes full size. Ça peut être une porte d’entrée vers d’autres classes.

 

Les Slingshot ont une fois de plus intéressants. Performance dominante pour Jacob Nadeau. Il a survolé le circuit pour aller chercher la victoire. On a eu une belle lutte également entre les deux soeurs Lauzière. Sarah-Ann ne laissera pas de cadeaux à sa jeune soeur Lea-Jeanne. Finalement, toute une prestation de Matthew Noiseux qui a réussit à faire fonctionner le large en qualification.

 

 

Les Sportsman. Que peut-on dire des Sportsman qui n’a toujours pas été dit? Une chose est sûre, si la finale se rend à 32 tours, je pense qu’on aurait le même top 3 à la fin. D’un autre côté, le championnat risque d’être fort serré et certains pilotes qui étaient plus loin auraient pu aller chercher des positions. Maintenant, quelle est la solution idéale par rapport à ce qui est arrivé samedi? Je ne le sais pas et c’est toujours des situations qui vont faire des mécontents. Est-ce que ça me faisait plaisir d’être privé de tours dans cette classe là? Non, j’étais vraiment déçu et j’espère que cela ne surviendra plus. Les Sportsman sont les plus nombreux depuis des années dans les puits et ne meritent assurément pas de se faire couper des tours mais je crois en la bonne volonté de tout le monde dans tout ça et je suis pas mal sur qu’une situation de la sorte ne se reproduira pas à nouveau mais on n’est pas à l’abri d’une pluie soudaine, de drapeaux rouges ou plein de choses différentes qui peuvent ralentir un programme. Le fait de commencer plus tôt, à mon avis, est difficile à faire compte tenu du soleil et du fait que ça pourrait augmenter les coûts en pneus et surtout augmenter la poussière et diminuer les dépassements. Il n’y a rien de pire que des courses en après-midi sur la terre-battue à part bien sûr pas de courses…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site