L’équipe Auclair fait sentir sa présence à Granby

 

L’équipe de course Auclair est une des jeunes équipes dans le monde de la course sur terre-battue mais depuis le début de la saison, l’équipe démontre qu’elle a la capacité de se mesurer aux meilleurs de la classe Sportsman.

Steve Turcotte, le pilote #1 et le plus expérimenté, connaît la meilleure saison de sa carrière et se retrouve au 2e rang du classement de l’Autodrome Granby à moins de 5 points de William Racine.

Cette saison, l’équipe se retrouve en pleine bagarre pour le Championnat 2021 de l’Autodrome Granby. Le propriétaire de l’équipe, Philippe Imbeault, est excité à l’idée de remporter le championnat. Philippe explique: « Je suis tellement excité pour cette saison alors que le travail acharné que l’on met paye. Il y a quelques années, jamais je n’aurais imaginé me retrouver dans une lutte au championnat. »

Pour comprendre tout l’excitation de l’équipe, il faut revenir en 2016 alors que l’idée d’aller aux courses n’était pas encore dans les plans. L’aventure a débuté quand Philippe et son meilleur ami Steve Turcotte, qui est également le chef d’équipe au Garage P. Auclair de Philippe Imbeault, étaient dans les estrades lors d’un programme de courses à l’Autodrome Granby. Philippe suggère alors à Steve de se partir une équipe de course.

Steve se rappelle très bien de cette soirée. « En 2016, c’était la première fois que Philippe assistait à une course de Gros Bloc pour la première fois. Après quelques bières, Philippe m’a dit que penses-tu que l’on s’achète un Sportsman l’an prochain. Je lui ai demandé s’il était fou puisque c’est beaucoup de travail et on ne connaît rien là-dedans. Dans ma tête, ce n’était qu’une idée en l’air. Mais il était sérieux! Notre recherche a donc débuté et nous avons acheté une voiture d’Alex Lajoie à la fin de l’année 2016. Nous avons débuté en 2017 et nous voilà aujourd’hui en pleine course au championnat. »

Turcotte n’est cependant pas le seul pilote alors que Aryane Imbeault, la fille de Philippe, a joint les rangs de la classe Sportsman et elle est en lutte pour le titre de recrue de l’année.

La semaine dernière, Aryane a remporté sa première victoire en carrière en qualification et elle était très fière d’y arriver contre un peloton aussi relevé. « Cela fait partie des étapes à franchir dans le processus de devenir une pilote de courses », expliquait Aryane plus tôt cette saison. Elle a atteint de nouvelles étapes cette saison. Mais ce n’est pas tout pour l’équipe Auclair alors qu’on a ajouté un 3e pilote cette saison.

Sean Imbeault, le fils de Philippe, est le nouveau pilote de l’équipe et il a fait des tests cette saison à Granby et il coure du côté de l’Autodrome Drummond. Comme sa soeur Aryane, il prend de l’expérience une étape à fois. Il explique: « J’ai pratiqué cette saison à Granby et j’ai vraiment adoré l’expérience. Cependant, je compétitionne à l’Autodrome Drummond puisque c’est un bel endroit pour acquérir de l’expérience avant de faire le saut sur la grande piste de Granby. Je veux vraiment remercier mon coéquipier Steve Turcotte pour tout son aide de même que Michaël Richard, Frédéric Gamelin et sa conjointe Josianne Poirier pour tout ce qu’ils font pour l’équipe. »

C’est une année incroyable jusqu’à maintenant pour l’équipe avec tous les joies et les hauts que ça peut amener mais la réalité de la dangerosité de la course sur terre-battue a frappé.

Comme mentionné précédemment, Aryane avait remporté sa première victoire en qualification mais 24 heures plus tard, elle a été impliqué dans un violent accident à l’Autodrome Drummond. Ébranlée par l’accident, Aryane est sortie de sa voiture avec seulement des blessures mineures. Ce fut quand même un dur retour à la réalité pour la jeune pilote par rapport au fait que ça peut rapidement passer du meilleur au pire aux courses. Philippe, le père d’Aryane était affecté par l’accident mais au même moment, il avait confiance dans la sécurité de la voiture puisque celles-ci sont très bien bâties.

Philippe expliquait : « Honnêtement, lorsque j’ai perdu mon père l’année qu’Aryane est née il y a 18 ans, ma vision de la vie a changé. Je me dis que quand notre jour arrive, on ne peut rien y changer. Ça fait évidemment toujours mal au coeur de voir un enfant impliqué dans un accident. Nous sommes tellement chanceux que les voitures soient aussi bien bâties. En plus, les pistes sont bien desservies avec des pompiers, des ambulanciers et l’équipe de sécurité. C’est grâce a tous ses éléments que je suis rassuré de voir mes pilotes en piste. Nous sommes présentement en train de rebâtir la nouvelle voiture que nous avons acheté pour remplacer celle d’Aryane  qui est une perte totale. »

Pendant que toute l’équipe se prépare pour la seconde moitié de la saison, le garage ressemble à une fourmilière. Le plan demeure le même pour l’équipe, courir pour gagner mais garder cela propre et de finir les courses le plus haut au classement possible en ayant toujours les yeux sur l’objectif: le championnat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site