Dans les puits avec Mini version Gros Block!

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email


Un circuit dédié au Gros Block

Le circuit d’hier était tout simplement parfait pour les voitures Modifiés Gros Block. En qualification, la piste était extrêmement collante, et elle est restée très rapide pour la finale 75 tours.

En faisant le tour des remorques, les pilotes s’attendaient déjà à se qu’aucun pilote 358 n’ait la chance d’aller chercher la victoire. À l’avant, un championnat se jouait pour la Série Canadienne Gros Block alors que plus loin dans le peloton, on visait la meilleure performance 358. C’est Steve Bernier qui est allé chercher celle-ci en terminant au 6e rang.

Je répète certainement les paroles de mes collègues en disant que les pilotes nous ont donné tout un spectacle hier! Quelle performance de David Hébert qui est parti du 19e rang pour signer une victoire en Gros Block.

Certains croyaient aux chances de Carry Terrance de surprendre Bernard et Hébert. Pendant que ces deux-là luttaient tours après tours, l’Américain s’était rapproché dangereusement. Malheureusement pour Terrance, il disait avoir trop poussé en début d’épreuve et qu’il lui manquait de pneus pour finir en force.

Avec sa 2e position, il a pu mettre la main sur le titre de Champion de la série canadienne Gros Block présentée par Ramone Pizzeria.

Le championnat le plus important de sa carrière

Hier soir, Félix Roy a signé le début d’une nouvelle page d’histoire. Ce n’est pas qu’un banal championnat qu’il est allé chercher hier, mais bien celui au nom de son crewchief Médrick Marion. Hier soir, Félix Roy a remporté le championnat le plus important de sa carrière devant une équipe et surtout une famille émotive.

Qui de mieux pour gagner cette première manche! Le championnat devrait revenir l’an prochain.

Son plus près adversaire pour ce championnat, William Racine, n’a pas connu la soirée qu’il espérait. Dès le début de la soirée, des ennuis moteurs l’ont empêché de bien performer lors des qualifications. Après être parti 24e, Racine remonte brillamment le peloton et décroche une troisième position dans la finale de 40 tours.

Autres faits

-Steve Bernard a fini la course sur une crevaison avant gauche. Sans avoir frappé le mur intérieur, il aurait bien pu remporter l’épreuve.

-Michaël Parent n’a pas beaucoup de tours en Gros Block mais il est très à l’aise avece surplus de puissance. Il a fait une belle lutte hier dans le top 5.

-Mathieu Boisvert a connu tout un début d’épreuve alors que même si la piste était à son plus rapide, il est parvenu à demeurer longtemps le meilleur 358.

-Even Racine n’a pas terminé la course. La voiture vibrait énormément.

-François Bellemare était absent. Deux membres de son équipe étaient gravement malades

-Carey Terrance n’était pas sur de bons ajustements en qualification. La voiture ne voulait simplement pas tourner dans les virages.

-Yan Bussiere était absent hier

-Mathieu Desjardins a eu des ennuis avec son moteur Gros Block toute la soirée. Il a dû abandonner l’épreuve justement du au moteur qui chauffait

-Jean-François Corriveau a dû abandonner alors qu’il était au 3e rang suite à des troubles de moteur.

-Brianna Ladouceur surprend à chaque fois qu’on l’a voit en piste en Gros Block. Avec plus de tours d’expérience, elle pourrait aller chercher des podiums dans ce genre de série.

-Retour à la compétition pour Martin Gagné dans la voiture 87 appartenant à Clément Henri. Joël Doiron avait conduit cette voiture lors des premières sorties cette année. Malheureusement pour Gagné, il a dû abandonner.

-Soirée de travail difficile pour Mario Clair, qui après avoir terminé 4e en qualifications et accédé à la pige, il n’a pas fait beaucoup de tours en finale. On avait 2 moteurs Gros Block à la disposion de l’équipe du 22 gracieuseté de Pascal Romanesky mais malheureusement, les 2 étaient hors d’usage suite à une pratique à Drummondville et le 2e lors de la 1ere manche de la série canadienne Gros Block présentée par Ramone Pizzeria.

-L’une des meilleures luttes en piste actuellement est celle de Charland et Gauvreau en Sportsman. Charland s’est une fois de plus fait voler la victoire mais les deux pilotes nous ont offert tout un spectacle

-Steve Turcotte a terminé au 10e rang alors qu’il mène le championnat. La lutte se resserre entre lui et les Charland, Racine et Pagé qui ont tous terminé devant lui.

-Matthieu Laramée n’a pas terminé l’épreuve à cause d’un trouble d’arbre de transmission. Dommage pour lui puisqu’il avait une bon e course. Même chose du côté de Martin Lessard qui a été contraint à l’abandon.

-Bruno Cyr a établi un nouveau record de piste en Pro Stock lors de sa qualification

-Steve Chaput n’a pas participé à la finale puisqu’il a laissé la batterie de sa voiture a son fils

-Dany Voghel a été victime d’un accident dans le droit avant après avoir fait une crevaison. A sa sortie du véhicule, il avait un peu mal au dos et au bras.

-Toujours spectaculaire de voir le comportement de la voiture de Pascal Payeur. Il est le seul en mesure de faire travailler son auto de la sorte. Il est d’ailleurs sorti vainqueur de son duel avec Alain Brochu.

-Merci à l’équipe de Bruno Cyr pour m’avoir permis de remettre de l’air dans mon pneu de mule!

-À 2 reprises, le meneur de la course Modifié a dû être très rapide au volant de sa voiture alors que Steve Bernard a dû éviter Daniel Brown qui s’est tourné devant lui et plus tard, David Hébert a évité de justesse la voiture immobilisée de Kevin Hamel.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site