Le Cowboy remporte le dernier rodéo de la saison! | Les notes de Granby le 3 septembre

J’annonce des courses à l’Autodrome Granby depuis 13 saisons et l’année que nous venons de vivre en 2021 sera particulière dans mon coeur. La pandémie nous a fait réaliser les choses que nous aimons, et pour moi de retrouver des spectateurs en grand nombre dans mes fonctions d’annonceur était une nécessité. De plus, la compétition féroce dans toutes les classes au programme nous a donné un excellent spectacle toute la saison. Ce ne fut pas différent vendredi soir alors que le Cowboy Steve Bernard est venu remporter le dernier rodéo de l’année!

Le pilote de la voiture 54 en Modifiés a été au coeur d’une lutte épique pour une deuxième semaine de suite. Après une lutte de tous les instants en gros blocks avec David Hébert, il a récidivé en 358 face à Michaël Parent. Pas question de l’échapper cette fois-ci et c’est à quelques tours de l’arrivée que l’orgueil de St-Paul-d’Abbotsford est venu couronner de brillante façon une de ses meilleures saisons en carrière du côté de Granby devant Parent et Mathieu Boisvert. Quand on a besoin d’un bon show, Steve Bernard ne se défilera jamais!

Voici quelques notes de cette belle soirée présentée par Groupe Maska lors du Championnat de fin de saison (déjà!) à l’Autodrome Granby:

  • Les trois meneurs au championnat chez les Modifiés, Sportsman et Pro Stocks avant le début de la soirée ont tous sabré le champagne à la tombée du rideau. Si Steve Turcotte et Bruno Richard n’ont jamais été vraiment menacés pendant leurs finales respectives, ce fut très différent pour David Hébert. Sans une neutralisation au 44e tour pour François Bellemare, Hébert voyait son 6e titre en carrière à Granby lui filer entre les doigts. La relance a tout changé alors que le Technicien de St-Damase a réussi à se faufiler devant les frères Bernier pour coiffer la couronne de champion. Hébert n’avait certainement pas la meilleure voiture en piste mais il a à nouveau fait la démonstration de son immense talent en soutirant le meilleur de celle-ci pour aller chercher le championnat.
  • Mathieu Desjardins et Martin Pelletier ont été impliqué dans des accidents très similaires exactement au même endroit à quelques tours d’intervalle dans la courbe numéro 1. Les deux bolides se sont soulevés de terre et sont venus bien près de capoter. Heureusement, plus de peur que de mal mais des dommages assez significatifs pour mettre un terme à leur soirée de travail.
  • La déception sera grande pour les frères Steve et François Bernier qui étaient tous les deux au plus fort de la lutte au championnat. Avant le 44e tour fatidique, Steve aurait remporté le championnat par un seul petit point sur Hébert. Ce n’est que partie remise alors que François ou Steve sera couronné champion Modifiés à Drummondville samedi soir.
  • Raphaël Lessard a connu sa meilleure soirée à Granby pour sa dernière présence à bord de la voiture 24. Il a avancé vers l’avant à chaque présence en piste hier pour ramener son bolide en 11e place. Il s’est battu pendant de nombreux tours avec Dany Gagné et Mario Clair pour une place dans le Top 10. L’histoire ne dit pas si on répétera l’expérience la saison prochaine mais le jeune pilote beauceron a montré de quel bois il se chauffait lors de ses deux dernières présences à Granby. L’expérience, ça ne s’achète pas.
  • Preuve de l’importance de la soirée d’hier, les frères Bernier sont arrivés avec leurs voitures au circuit sur le coup de 17h30. Pas d’arrivée tardive cette fois-ci.
  • Encore une fois une bagarre épique chez les Sport Compacts pour la victoire, cette fois entre l’éventuel vainqueur Alexis Charbonneau et Mathieu Voghell. Pour Voghell, il est venu prendre le deuxième rang pour une troisième finale consécutive à Granby. Malgré un passage dans les puits pour détacher un pare-choc arrière endommagé, Jérémie Goyette n’accusera qu’un retard de 6 points sur Danick Sylvestre la semaine prochaine pour la conclusion du championnat Sport Compact.
  • William Racine a poursuivi son excellente saison avec une victoire dominante hier. On aurait cru que Samuel Charland aurait quelque chose pour l’embêter, mais non. Le Petit Prince est venu compléter de belle façon un doublé pour l’équipe Robert Bernard après la victoire de mononc Steve!
  • Quel carnage épouvantable avec un seul tour à faire à la finale Pro Stocks. Les voitures d’Alain Brochu et de Carl Vachon ont été détruites lors d’une violente collision devant l’estrade. Toujours des scène spectaculaires mais dures à regarder. La voiture de Vachon est une perte totale.
  • Bruno Richard a profité d’une pige favorable pour faire cavalier seul à l’avant en route vers un championnat pleinement mérité pour celui qui effectue plusieurs heures de route depuis l’Outaouais chaque semaine pour venir aux courses à Granby. Chapeau!
  • Conséquence de la soirée des gros blocs la semaine dernière, la courbe 1 et 2 a donné des maux de tête à plusieurs pilotes hier soir. De profondes rainures ont fait leur apparition en qualifications et il a été impossible de corriger la situation avant les finales. Jean-François Tessier aura du travail à faire cette semaine avant le dernier programme de la saison.
  • Combien de pilotes Modifiés se laisseront tenter par la finale spéciale de 75 tours en Sportsman la semaine prochaine? À chaque année pour ce genre de courses, quelques pilotes expérimentés viennent tenter leur chance.
  • Martin Hébert était en Sportsman vendredi soir après avoir abimé son moteur Modifié la semaine dernière.
  • Le passeport vaccinal faisait peur aux promoteurs. On se demandait quelle serait la réponse des amateurs. Finalement, ce fut une des belles foules de la saison. La situation n’est pas parfaite, loin de là, mais la grande majorité des amateurs comprennent que de suivre les consignes du gouvernement est vital pour assurer l’avenir du circuit. Ce sera la même chose samedi du côté de Drummondville.
  • Pendant que frérot s’illustre en piste, Laurence Gougeon semble beaucoup s’amuser à la boutique souvenirs de l’Autodrome Granby!
  • Un beau geste de la part de Pascal Payeur et de l’ensemble des pilotes Pro Stocks d’afficher le numéro 2 fétiche de Dave Paryzo sur leurs voitures. Ça prendra tout le soutien possible pour aider notre chum Dave à passer au travers de l’épreuve de sa vie.
  • Direction Drummondville pour la conclusion du championnat. Je serai également du côté de Cornwall dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site