Dans le calepin de Tommy Lavallée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis le début de la saga de la vente de l’Autodrome Drummond, j’ai tenté de ne pas trop y penser et bien honnêtement, cela m’avait complètement sorti de la tête! Ça été un dur retour à la réalité quand je suis arrivé à la piste et que j’ai vu la pancarte à vendre.

 

Je suis toujours impressionné à chaque année de voir à quel point les voitures sont belles lors du premier programme de l’année. Les équipes mettent beaucoup de temps et d’argent sur ces bolides. Malheureusement, comme à chaque saison il me semble, un pilote détruit sa voiture. Le mauvais sort est tombé sur Michel Dusseault cette année. Le vétéran avait eu tout un début de soirée en étant le plus rapide de son groupe en qualification et se battait dans le top 10 en finale. Il a été très chanceux de ne pas se faire heurter par le peloton qui suivait.

 

47 Sportsman dans les puits pour cette première course de la série Superstar Sportsman. Quelques pilotes ontariens avaient confirmé leur présence mais ce sont plutôt dirigés vers Airborne pour le début de la série Sportsman DIRTcar. En parlant des pilotes ontariens, Ryan Stabler a très bien fait et il a mené plusieurs tours.

 

11 pilotes Modifié ont répondu à l’appel pour la course. À la fin de la course, les pilotes Modifié ont occupé les 3 premières places sur le podium. Alex Lajoie a été le meilleur pilote Sportsman avec une belle 4e place. Un résultat très satisfaisant pour Lajoie qui a eu toutes sortes de problèmes l’an dernier. Je souhaite un prompt rétablissement à François Bernier qui a été blessé à un oeil et qui malgré la douleur, à terminé la finale au 2e rang.

 

Les Lightning Sprints de Pierre-Yves Joyal étaient présents et encore une fois il a rendu la job des annonceurs plus facile en arrivant avec la liste de pilotes. Éric Sundborg a prouvé qu’il allait être un sérieux prétendant à la victoire en survolant la compétition. Belle performance également pour Michaël Benoît dans la voiture 4x dans la qualification. Après les années d’incertitude et de troubles mécaniques, cette victoire en Qualif a assurément plu au pilote de St-Robert.

 

Merci également à Martin Fleurent de Modlite Québec pour ses infos sur ses pilotes. D’ailleurs quelle qualification et quelle finale entre Martin et Alex Forcier. Des souvenirs qui resteront gravés longtemps pour le père et le fils. Très fier de notre collègue Dave Paryzo qui a très bien fait lors de sa 100e finale en carrière. Chapeau!

 

Quelle finale STR! Quand j’ai vu que Yan Bussière partait premier, je me disais qu’il allait remporter la victoire mais Dominic Beauchesne m’a beaucoup impressionné. Il a mis de la pression durant toute la course sur Bussière et l’a surpris en sortant de la 4. Une différence de seulement 9 millièmes séparaient les 2 vieux chums à l’arrivée.

 

J’adore les Slingshot. La preuve est faite depuis longtemps, cette classe est la meilleure chose qui soit arrivée aux courses au courant des dernières années. Elle a produit un nombre impressionnant de pilotes qui sont réguliers dans les autres classes. À voir les courses samedi, on a encore de la très belle relève qui s’en vient. C’était impressionnant de voir le jeune Olivier Desrosiers utilisé l’extérieur et lutter avec Hugo Noiseux.

 

Toujours plaisant de voir les Semi-Pro Open. Cela nous rappelle les belles années des Récents Modèles. On dit que plusieurs pilotes ont des voitures mais ne les ont pas encore sorties. Ça promet pour les prochaines courses. On a également eu un excellent spectacle en Sport Compact avec une lutte de tous les instants entre Dominik Blais et P-O Breault.

 

Beau travail de Yan Bussière qui, suite au B-Main Sportsman où la poussière était plus dense et que la ligne du bas commençait à accumuler du caoutchouc, à retravaillé le circuit pour le 75 tours.

 

Le retour aux courses me fait penser au retour à l’école. On voit des gens qu’on a pas vu depuis longtemps avec qui on passera une grande partie de l’année.

 

On retourne aux courses le 14 mai à Drummondville avec l’entrée en scène des Modifiés.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site