Chris Raabe affirme sa présence tôt en 2022

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Chris Raabe a rapidement fait parler de lui ces dernières semaines avec trois podiums (deux victoires et une deuxième) lors de ses trois derniers événements. Pour cette petite équipe qui travaille dur chaque semaine, il est agréable de voir enfin ses efforts récompensés.

 

Raabe, un vétéran de 12 saisons dans les rangs des Modifiés 358 a goûté pour la première fois à la victoire dans la division en 2010.  C’est lors du Super Dirt Week en 2010 que le passage des rangs Sportsman aux Modifiés 358 a été effectué.  Raabe a sauté sur l’occasion de concourir dans la classe 358 cette semaine-là, lorsque Perry Francis lui a offert de le conduire.  Raabe a remporté la course finale de la catégorie lors de sa deuxième sortie dans la division, ce qui l’a qualifié pour le « Salute the Troops 150 » du Super Dirt Week.  Il a ensuite qualifié son propre Sportsman pour la finale en neuvième position de départ. Cependant, c’est le passage à la catégorie Modifié 358 qui a permis à Raabe de vraiment montrer son talent au volant dans les années à suivantes.

 

Raabe, qui court depuis l’âge de huit ans, n’est pas étranger dans le cercle des vainqueurs avec plus de 172 victoires à son actif, mais même un coureur bien rodé comme Raabe connaît des creux dans sa carrière et doit lutter dans ces moments-là.  Raabe a souffert de cette même situation au cours des deux dernières années.

 

En 2019, l’équipe a pris possession de son nouveau châssis Teo Pro Car après avoir connu une saison de course exceptionnelle, avec huit visites dans le cercle des vainqueurs et un autre championnat de piste au Mohawk International Speedway.  L’équipe espérait garder une longueur d’avance sur le sport grâce aux nouvelles technologies de châssis.  Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, et l’équipe a eu des difficultés comme conséquence.

 

Finalement, les choses ont commencé à se concrétiser pour l’équipe à la fin de la saison dernière, alors que l’équipe a commencé à montrer la direction qu’elle prenait lorsque Raabe a gagné à Humberston Speedway, mais la dernière course de la série Canadian Nationals à Cornwall Speedway a montré le talent pur de ce qu’il peut faire sur la piste lorsque toutes les étoiles sont alignées.  Raabe s’est frayé un chemin jusqu’au podium après une conduite étonnante dans le trafic, à partir de sa 28e position de départ.

 

 

 

Les choses semblaient être sur la bonne voie à la fin de la saison dernière, mais pour rester dans la course, l’équipe a choisi de reconsidérer son programme de course l’hiver dernier, explique Raabe : « Nous avons incontestablement lutté au cours des deux dernières saisons. Cet hiver, nous avons fait l’acquisition d’un châssis Bicknell afin de nous aligner sur le même programme de châssis que la majorité du peloton. »

 

La configuration de la voiture est restée à peu près la même depuis 2018, mais avec quelques derniers ajustements.  Le passage à un châssis Bicknell a été la plus grande décision prise par l’équipe ces derniers temps et semblerait porter ses fruits.  Raabe explique : « Nous sommes sur des ressorts (coils) et un panhard côté gauche depuis environ 2018, donc rien n’a vraiment changé à ce niveau, mais en termes de configuration du châssis, Bicknell a évidemment eu un programme vraiment solide au cours des dernières saisons. »

 

Quant au programme moteur de l’équipe, ce sera le statu quo avec RL Engines.  Raabe explique : « Notre programme moteur pour les quatre ou cinq dernières saisons a été avec les moteurs RL.  Il n’y a pas eu de changement en termes de package moteur.  Nos moteurs ont été fiables et bien construits pendant toute la durée de notre collaboration avec René Lessard. »

 

La saison n’en est qu’à ses débuts, avec seulement quelques courses à points régulières dans les livres de la plupart des circuits locaux que l’équipe 01 pourrait appeler son « Home Track » pour 2022, mais avec le coût du carburant, ainsi qu’une grave pénurie de pneus, le coût général de la vie qui a fortement augmenté au cours des derniers mois, ces facteurs pourraient influencer le nombre de pistes où Raabe et son équipe vont participer cette saison.

 

 

Raabe explique : « Nous prévoyons de courir à Mohawk les vendredis et à Cornwall les dimanches. Nous irons probablement à Brockville aussi souvent que possible, si la pénurie de pneus le permet. »

 

Si les semaines passées sont un indicateur du programme de course des équipes pour 2022, Raabe semble être en bonne forme.  L’équipe 01 dispose d’une voiture de premier ordre et d’un moteur puissant, sans oublier l’un des meilleurs pilotes de 358 de l’industrie, une combinaison qui lui permettra sûrement de monter sur le podium au fil de la saison.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Derniers articles publiés sur le site