On se souhaite quoi en 2024?

Une autre année qui s’achève et lorsque sonneront les 12 coups de minuit annonçant l’arrivée de l’année 2024, plusieurs seront en train de regarder le Bye Bye ou de célébrer et ce sera le temps des souhaits pour la prochaine année.

 

Pour le monde des courses, je pense que la première chose qu’on peut souhaiter est du beau temps. La pluie prive les promoteurs de belles soirées, les fans de leurs courses et les pilotes de leur dose d’adrénaline. Et je peux vous dire que ça rend l’annonceur en t@… de ne pas avoir son bonbon de fin de semaine. Il ne faut pas oublier également les soirées maussades où les promoteurs ont présenté des courses mais le fan a décidé de demeurer à la maison dû aux prévisions.

 

On souhaite également garder une certaine parité au niveau des Modifiés. Si David Hébert a dominé à Granby, c’est Chris Rabbe qui a gagné le championnat à Drummondville. Avec les changements à Mohawk et Airborne, on se croise les doigts pour que la tornade ontarienne décide de revenir courir au Québec pour défendre son type. Au RPM Speedway, c’est Steve Bernard qui a remporté le titre. On souhaite évidemment un championnat à Hébert pour qu’il puisse devenir le pilote le plus titré de l’histoire mais on souhaite vraiment que ce soit avec beaucoup de compétition et pourquoi pas encore 3 champions différents. On souhaite également que nos pilotes qui courent dans les séries continuent de nous rendre fier!!!

 

On souhaite pour le spectacle également que les problèmes de Steve Bernier soient derrière lui et qu’on le retrouve aux avants-postes sur nos circuits. On souhaite une année beaucoup plus relaxe à Pascal Payeur également qui a été éprouvé pas à peu près cette année et à Sam Charland. On souhaite de tout cœur aussi que les dommages lors des accidents demeurent matériel et que personne ne se blesse en 2024.

 

On est un peu face à l’inconnu par rapport aux Sportsman en 2024 puisque plusieurs pilotes sont en mesure de penser au trône laisser libre par William Racine. On souhaite ardemment que tous les pilotes en mesure de se distinguer soit en mesure de le faire et qu’on aille des luttes jusqu’au dernier tour de la saison. Et pourquoi pas des luttes en piste entre les frères Racine et Steve Bernard?  Les histoires s’écrivent toute seule.

 

On souhaite aussi que le vent continue de pousser dans le dos de la classe Slingshot. Une première année qui a séduit plusieurs pour les Benoit Bérubé et Joël Brulé. On espère que le mot se passe parmi les parents qui veulent faire courser leur enfant et que les Slingshot progressent encore plus. On souhaite également que la famille Beauchemin ne perdre rien de sa passion pour les Semi-Pro. Avec leur travail, ils ont ressuscité une classe et amener un encadrement solide et des bourses intéressantes. Cette catégorie possède ses irréductibles et tant et aussi longtemps que le spectacle est bon et les voitures sont présentes, elle mérite de se faire voir sur nos circuits.

 

On souhaite également aux séries Touring de continuer à faire un travail remarquable. Les Modlites et les Lightning Sprints continuent semaine après semaine à se présenter en grand nombre aux pistes et à travailler d’une façon exemplaire. Chapeau encore!

 

On souhaite à Raymond Lavergne et toute son équipe et sa famille d’éviter la pluie et d’être en mesure de présenter des gros shows. On souhaite également à Raymond des pelotons relevés et nombreux les dimanches.

 

On doit aussi souhaiter que les spectacles offerts par la STSS et la SDS soient encore de haut niveau. Ce sont des attractions spéciales et lors que le show est incroyable, on séduit de nouveaux fans. On souhaite de tout cœur à Jordan Poirier de remporter une victoire en ESS au Québec en 2024. Il est plus que dû et la foule n’attend que ça. On vivra un moment spécial lorsque cela arrivera.

 

Je souhaite également que le travail des gars de Pro Stock pour avoir plus de voitures va porter fruit. Les gars font des efforts pour faire sortir les autos et ce serait bien que tous les efforts et toute l’argent dépensé soient récompensés.

 

On se souhaite un autre championnat haut en couleur pour les Sport Compact. Ils volent le spectacle plusieurs programmes par saison et on ne peut qu’espérer que ça continue dans ce sens.

 

Finalement, on se souhaite la santé et bien sûr, du succès dans toutes les facettes de notre vie. Les temps sont difficiles et on ne peut souhaiter que pour tous les fans, tout se passe bien. On souhaite vous revoir dans les estrades et les puits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site