L’équipe Gougeon : 40 ans de courses

Depuis qu’Alain Gougeon a créé l’équipe Gougeon il y a 40 ans, la course automobile est une passion familiale.

 

Alain a commencé à participer à la série Production GT en 1984, une division très populaire à l’époque. Il a couru pendant huit ans jusqu’à ce que ses deux fils, Sébastien et Frédéric, commencent à courir en 1993.  Frédéric était un bon pilote, mais ce n’était pas la passion de sa vie, comparé à Sébastien, et il n’a couru que quelques années.  Sébastien, quant à lui, était passionné par la course, encore plus qu’Alian, son père, et il a embrassé le sport.

 

Pendant les huit saisons suivantes, Sébastien a participé à des compétitions de karting, comme beaucoup d’autres pilotes l’avaient fait au début.

 

En 1996, Sébastien était en lice pour le championnat du Québec lorsque tous les karts ont été volés juste après la mi-saison. Ce contretemps met l’équipe hors course pour le championnat, mais elle parvient à terminer la saison.

 

En 2001, l’équipe passe à un équipement plus grand et plus rapide lorsque Sébastien a la chance de courir dans la division Sportsman avec l’une des voitures de rechange de René Clair.

 

 

Alain et Sébastien ont acquis un vieux châssis Olson pour la saison 2003, ce qui s’est avéré difficile au début, mais ils ont fini par mettre les choses en place. Alian s’occupait de tous les réglages et de l’entretien de la voiture ; c’est un mécanicien méticuleux, ce dont Sébastien se soucie encore aujourd’hui.  Sébastien terminera deuxième dans les points cette saison-là, tant à Drummond qu’à l’Autodrome Granby.

 

L’année 2004 a été une excellente saison de course puisque Sébastien a non seulement remporté le championnat de piste Sportsman à Drummond, sa piste locale, mais il a également remporté le championnat à l’Autodrome Granby.

 

Avec d’excellents résultats en course au cours des dernières années dans la division Sportsman, il était logique que Sébastian passe à la division Modifié pour la saison 2005.  « La saison allait être difficile, car les meilleurs pilotes de l’industrie couraient dans les Modifié et nous avions une équipe à petit budget. Mais nous avons réussi à gagner la course Super Dirtcar Series à Drummond, ce qui nous a donné un départ garanti pour Syracuse.  Nous nous sommes qualifiés en 23e position pour la grande course, mais nous avons eu un gros accident qui nous a privés de la finale. J’ai remporté le titre de débutant de l’année cette saison-là, donc dans l’ensemble, ce n’est pas une mauvaise première saison dans la division Modifié » raconte Sébastien.

 

 

Avec un petit budget et des horaires de travail chargés, l’équipe n’a couru qu’à l’Autodrome Drummond en 2006, avec des résultats médiocres, mais les choses sont sur le point de changer..

 

En 2007, l’équipe a acheté de l’équipement neuf et des pièces de rechange ; c’était la première fois que l’équipe 44 avait des voitures toutes neuves. Cette année-là, l’équipe a remporté cinq courses, dont quatre à Drummond, sa piste d’attache, ainsi qu’une course à Granby.  Sébastian a terminé la saison dans le top 5 du classement des points à Drummond.

 

2008 a été une autre bonne saison pour l’équipe 44, qui a une fois de plus terminé dans le top 5 des points à Drummond, mais les choses ont changé à la fin de la saison 2008. En raison de la famille et de son travail, il n’a pas participé aux courses au cours de la décennie suivante à Granby, se contentant de courir sur son circuit de Drummond. L’autre facteur principal était que son fils, Raphaël, se lançait dans la course automobile, et comme il s’agissait d’une petite équipe, il n’avait ni le temps ni les ressources nécessaires pour entretenir deux équipes.

 

Sébastien est un coureur passionné qui a remporté 11 courses entre 2009 et 2020. Bien qu’il ait réduit ses activités de course pendant cette période, il a continué à exceller dans son sport. Entre-temps, son fils Raphaël a suivi les traces de son père et est devenu coureur lui aussi, marquant ainsi la troisième génération de la famille à participer à cette activité passionnante.

 

Entre 2009 et 2020, Sébastien a vécu une période riche en événements. La course automobile occupait toujours une place importante dans sa vie, mais à un rythme plus équilibré. Il a la joie de voir grandir sa fille et son fils. Il épouse son amour, Caroline Leclerc. Cependant, il a également dû faire face à la tâche difficile d’aider et de regarder son père, Alian, lutter contre le cancer.

 

Sébastien explique : « Du tout début jusqu’en 2016, mon père a été là pour moi. En 2016, mon père était trop malade pour travailler à plein temps sur la voiture ; il était le cœur de l’équipe. De la préparation de la voiture à l’entretien du moteur en passant par la recherche de sponsors, il était mon chef d’équipe. Depuis le début de la saison 2016, mon père n’avait plus assez d’énergie pour travailler et faire partie de l’équipe, mais il était toujours dans les gradins pour m’encourager. Il n’a manqué que le dernier mois de la saison 2018 avant de décéder le 27 novembre 2018. Lorsqu’il est parti, j’ai dû apprendre beaucoup de choses par moi-même, comme la gestion de l’équipe, le budget, etc. Ça a été des années difficiles pour moi, mais j’ai réussi à ne pas être trop mauvais ces trois dernières années ».

 

Sébastien a continué à courir, mais il a toujours pensé à son père et à ce qu’ils avaient commencé en 1993.  En 2020, Raphaël, le fils de Sébastien, est devenu l’un des meilleurs pilotes de la division fronde et a réussi à remporter des championnats à l’Autodrome Drummond et à l’Autodrome Le RPM.

 

Après une saison 2020 réussie, Raphael visait à passer à la division Sportsman en 2021. Malheureusement, la pandémie a mis un frein à l’équipe, ce qui a limité les opportunités de course. Mais malgré cette saison difficile, Raphael a remporté deux courses « B-Main ».

 

Le talent de Raphael derrière le volant s’est révélé au cours de la saison 2022, culminant avec sa première victoire dans la division Sportsman à l’Autodrome Le RPM. Tout au long de la saison, il a constamment démontré ses compétences et son potentiel. Cependant, lors de la dernière épreuve à l’Autodrome Granby, Raphaël s’est retrouvé dans une lutte acharnée pour la tête avec Antoine Parent dans la voiture 17. Malgré un duel pour la victoire pendant 49 tours, la soirée de Raphael a malheureusement été écourtée en raison d’un accident lors de la reprise. Néanmoins, l’équipe a travaillé sans relâche pour remettre la voiture en état, ce qui a permis à Raphaël de terminer le week-end avec détermination et résilience.

 

Quelques semaines avant que Sébastien ne se batte pour la tête de la course à l’Autodrome Drummond, son moteur est tombé en panne, ce qui l’a mis sur la touche pendant plusieurs semaines.

 

Mais le point culminant de la saison 2022 a été la victoire du Chevrolet Urban Challenge au Grand Prix de Trois-Rivières. C’était un rêve devenu réalité pour le pilote vétéran Sébastien Gougeon, mais l’art de manier une voiture sur un tel parcours était quelque chose que son père connaissait mieux. C’était un moment de pression que de remporter cette épreuve sur le circuit même où son père a couru.

 

Dans l’ensemble, 2023 a été une autre bonne saison de course. Sébastien et Raphaël sont tous deux montés sur le podium. Mais le père et le fils ont vraiment montré leur présence au RPM Speedway, où tous deux étaient en lice pour le championnat de la piste dans leur division réactive au RPM Speedway.

 

Raphaël a terminé deuxième dans les Sportsman au RPM, ainsi qu’une quatrième place dans les points à Drummond

 

Sébastien a terminé troisième dans les points de la division modifiée au RPM.

 

Mais la saison dernière a également vu l’héritage de l’équipe changer à jamais lorsque la famille Gougeon a vendu son entreprise, qui avait été un point de repère familial à Drummondville depuis que Frank Gougeon avait fondé la modeste station-service en 1947, située sur la rue Brock à Drummondville.

 

Pour la saison à venir, Sébastien se concentrera sur les courses hebdomadaires à Drummond et consacrera plus de temps à aider le programme de course de Raphaël. Pour Sébastien, c’est une évidence, car Drummond est sa piste d’origine, celle qu’il a toujours aimée. Un ancien champion de piste qui a toujours été un concurrent de premier plan sur sa piste natale.

 

Sébastien explique : « Je vais me concentrer sur Drummond pour moi et garder notre train de pneus American Racer pour Raphaël lorsqu’il courra à Granby et RPM. Je ferai le programme spécial d’automne à Mohawk et Cornwall si tout va bien durant la saison.  Raph veut faire le plus de courses possible, alors c’est bien pour moi de me concentrer uniquement sur Drummond et d’avoir plus de temps pour travailler avec Raph lors de ses courses. »

 

La famille Gougeon et toute l’équipe ont toujours fait preuve d’un grand professionnalisme dans tout ce qu’ils font et travaillent fort pour maintenir l’héritage d’Alian Gougeon.

 

Les Membres de l’équipe :

  • Mario Quirion
  • Gino Lavoie
  • Raphaël Gougeon
  • Andre Lahaie
  • James Richard
  • Thomas Richard
  • Elliot Gamache
  • Jean Marcotte

 

Les « Casques Blancs »

  • Caroline Leclerc
  • Julie Larosee
  • Johanne Coté

 

 

 

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles publiés sur le site